Virginie Klès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Virginie Klès
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Secrétaire générale de la préfecture de la Guadeloupe
depuis le
Sous-préfète d'Avesnes-sur-Helpe
-
Philippe Curé (d)
Alexander Grimaud (d)
Sénatrice
Ille-et-Vilaine
-
Maire de Châteaubourg
-
Biographie
Naissance
(61 ans)
Soissons (Aisne)
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique

Virginie Klès est une femme politique et haute fonctionnaire française, née le à Soissons.

Sénatrice socialiste d’Ille-et-Vilaine de 2008 à 2014, réintégrée dans l'administration sur sa demande en , elle a été nommée le sous-préfète d'Avesnes-sur-Helpe. Secrétaire générale de la préfecture de Guadeloupe à compter du , puis conseillère pour les outremers au cabinet du premier ministre Jean Castex du 7 août 2020 au 15 décembre 2021, elle a été affectée à cette date à l'inspection générale de l'Administration pour y exercer les missions d'inspectrice générale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancienne élève de l'École nationale supérieure vétérinaire de Nantes, docteur vétérinaire,Virginie Klès est également titulaire d'un doctorat en virologie de la faculté de médecine de Brest, d'un DESS de toxicologie et d'un CES de statistiques appliquées aux sciences physiques. Elle est d'autre part ancienne auditrice de l'IHEDN.

Après une carrière scientifique d'une douzaine d'années consacrée à l'enseignement supérieur et à la recherche en virologie puis en toxicologie dans les laboratoires de l'AFSSA, elle est élue maire de Châteaubourg (Ille-et-Vilaine) à la suite des élections municipales de 2001 dans une triangulaire l’opposant au maire sortant et à un candidat socialiste. Réélue en 2008[1] (liste unique) elle devient vice-présidente de la Communauté d'agglomération de Vitré Communauté[2].

Bien que n'étant pas membre du Parti socialiste, elle est investie le pour figurer en deuxième place sur la liste socialiste menée par Edmond Hervé pour les élections sénatoriales de septembre[3]. Le , elle est élue sénatrice[4]. Elle est élue secrétaire de la commission des lois en . Virginie Klès a pris sa carte au PS en 2013 mais n'a pas renouvelé son adhésion.[5].

Elle est battue au second tour des élections municipales de 2014 dans une triangulaire, et cède sa place à Teddy Regnier (UDI), après deux mandats passés à la tête de sa commune. Devenue conseillère municipale, elle démissionne en de cette fonction, et annonce ne pas se représenter aux élections sénatoriales du [6].

Le , elle est nommée sous-préfète de l'arrondissement d'Avesnes-sur-Helpe (Nord)[7] puis le secrétaire générale de la préfecture de Guadeloupe, exerçant les fonctions de sous-préfète de l'arrondissement de Basse-Terre. Promue inspectrice générale de la santé publique vétérinaire a compter du elle est nommée conseillère pour l'outre-mer au cabinet du 1er ministre le 7 aout 2020[8]. Elle quitte ses fonctions le 15 décembre 2021[9] pour gagner l'inspection générale de l'Administration en tant qu'inspectrice générale.

Mandats électoraux[modifier | modifier le code]

Sénateur
Conseiller municipal / Maire

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ouest- France, 15 mars 2008
  2. "Biographie des 65 nouveaux élus au Palais du Luxembourg", Le Monde, 23/09/2008.
  3. Ouest-France, 31 mai 2008
  4. Sénatoriales 2008 en Ille-et-Vilaine sur le site du Sénat
  5. « Municipales : Virginie Klès (PS) se représente à Châteaubourg », sur ouest-france.fr, (consulté le )
  6. « Châteaubourg. Virginie Klès démissionne du conseil municipal », sur ouest-france.fr, (consulté le )
  7. « Avesnes-sur-Helpe: Virginie Klès, nommée sous-préfète de l’arrondissement », sur lavoixdunord.fr, (consulté le )
  8. Journal officiel du
  9. journal officiel du 14 décembre 2021

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]