Villadose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Villadose
Villadose
Via Umberto à Villadose
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Vénétie Vénétie 
Province Rovigo  
Code postal 45010
Code ISTAT 029048
Code cadastral L939
Préfixe tel. 0425
Démographie
Gentilé villadosani
Population 5 223 hab. (31-12-2010[1])
Densité 163 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 04′ 00″ nord, 11° 54′ 00″ est
Altitude Min. 5 m
Max. 5 m
Superficie 3 200 ha = 32 km2
Divers
Saint patron San Leonardo
Fête patronale 6 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vénétie

Voir sur la carte administrative de Vénétie
City locator 14.svg
Villadose

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Villadose

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Villadose
Liens
Site web http://www.comune.villadose.ro.it/

Villadose est une commune de la province de Rovigo en Vénétie en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Villadose se trouve dans la partie centre-est de la Polésine. Le cours d'eau Adigetto divise Villadose en deux parties. Le territoire de la commune est également arrosé par le canal Brèsega au nord et le canal Valdentro au sud. Villadose est située à 8 km de Rovigo et à 11 km d'Adria.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des fouilles archéologiques montrent que le territoire de l'actuelle commune de Villadose était déjà peuplé à l'époque romaine. Se trouvant à quelques kilomètres du port étrusque d'Adria, c'était le point d'entrée vers l'intérieur de la péninsule. À la fin de l'Empire romain, la zone se dépeuple et le réseau hydraulique se caractérise par une grande instabilité.

Les premiers documents où apparaît le nom de la commune Villa Ducis datent du début du XIIIe siècle[2]. En 1778, grâce à l'évêque du diocèse d'Adria, Arnaldo Speronidegli Alvarotti, Villadose devient une paroisse à part entière avant d'être intégrée à celle de Buso. Peu après l'Unité italienne, Villadose voit une émigration massive de ses habitants vers l'Amérique du Sud. Les causes en sont les inondations de l'Adige à la suite de la rupture de digues en 1882 et la crise agricole engendrée soit par ces inondations, soit par la guerre commerciale entre la France et l'Italie. À la fin des années 1880, Villadose est la commune polésane ayant le plus fort taux d'émigration, à peu près 25 % de sa population.

Piazza Barchessa

En 1923[3] la commune fait l'acquisition du palais Ca' Patella qui devient le siège de la commune (casa comunale). En 1928, à la suite de la disparition de la commune de Ca' Emo, Villadose englobe la località de Ca' Tron. En 1938, est mise en service la route nationale 443 qui relie directement Rovigo à Adria (en présence du dignitaire fascite, Giovanni Marinelli). En avril 1945, vingt partisans capturés à Ceregnano dans la località de Palà, sont fusillés par les nazis, à côté du mur du cimetière. L'inondation de 1951 a pour conséquence une nouvelle phase migratoire vers le triangle industriel.

Dans les années 1980 ont commencé les travaux pour la construction de la nouvelle grande place du centre de la ville à l'emplacement de la propriété du noble vénitien, le comte Lorenzo Marcello Grimani Giustiniani.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
5 avril 2005 mars 2010 Mirella Zambello Démocrate  
30 mars 2010 En cours Gino Alessio Centre-Droite  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Cambio, Canale di Villadose, Ca'Tron

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Adria, Ceregnano, Rovigo, San Martino di Venezze

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Gino Braggion, ... E... Villadose risorse... da secolari tribolazioni
  3. AA.VV. Villadose tra cronaca e storia un livre de photos et de témoignages. Linea ags Éditions - Stanghella - 1994