Bergantino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bergantino
Bergantino
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Vénétie Vénétie 
Province Rovigo  
Maire Giannino Rizzati
Code postal 45032
Code ISTAT 029006
Code cadastral A795
Préfixe tel. 0425
Démographie
Gentilé Bergantinesi
Bergantins
Population 2 617 hab. (31-12-2010[1])
Densité 145 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 04′ 00″ nord, 11° 15′ 00″ est
Altitude Min. 15 m
Max. 15 m
Superficie 1 800 ha = 18 km2
Divers
Saint patron Saint Georges
Fête patronale 23 avril
Localisation
Localisation de Bergantino
Localisation dans la province de Rovigo.
Géolocalisation sur la carte : Vénétie
Voir sur la carte administrative de Vénétie
City locator 14.svg
Bergantino
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Bergantino
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Bergantino
Liens
Site web site officiel

Bergantino est une commune italienne de la province de Rovigo dans le sud de la région de Vénétie en Italie.

Ses habitants sont les Bergantinesi ou Bergantins.

Géographie[modifier | modifier le code]

Réprésentations cartographiques de la commune
Maki2-town-hall-12.svg Municipio
Carte OpenStreetMap
Carte OpenStreetMap
Carte topographique
Carte topographique
Avec les communes environnantes
Avec les communes environnantes

La ville est située entre Rovigo et Mantoue, sur la berge nord du .

Hameaux[modifier | modifier le code]

Bugno, Ca'Poltronieri, Le Fornaci, Malpassaggio, Marchese, Prateria, San Giovanni

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Borgofranco sul Po, Carbonara di Po, Castelnovo Bariano, Cerea, Legnago, Melara

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Bergantino est spécialisée dans l’industrie foraine et héberge le Musée National des Arts forains[2].

Jumelages[modifier | modifier le code]



Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Edouard Launet, « La suprématie italienne », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. http://www.merville31.fr/pageLibre00011df3.asp