Pommade de camphre, huile essentielle de térébenthine, lévomenthol, huile essentielle d'eucalyptus et thymol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Vicks VapoRub)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine image illustrant la pharmacie
Cet article est une ébauche concernant la médecine et la pharmacie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Publicité américaine de 1921-1922 montrant un pot du produit. « Pour tous les troubles du rhume... Plus de 17 millions de pots utilisés chaque année. »

La pommade de camphre, huile essentielle de térébenthine, lévomenthol, huile essentielle d'eucalyptus et thymol est une pommade à base de menthe indiquée dans le cas de symptômes occasionnels mineurs tels que l'encombrement passager des voies respiratoires généralement présents dans le cas de rhume. La pommade doit être appliquée sur la partie supérieure de la poitrine et le torse, traditionnellement avant de dormir. Elle est fabriquée par Procter & Gamble sous le nom de Vicks Vaporub.

Composition[modifier | modifier le code]

La pommade contient plusieurs substances actives : camphre 4,8 % (antitussif et analgésique[réf. nécessaire]), eucalyptus 1,2 % (antitussif[réf. nécessaire]), menthe 2,6 % (antitussif et analgésique[réf. nécessaire]).

Elle contient d'autres ingrédients inactifs : huile de cèdre, huile de noix de muscade, vaseline, thymol, essence de térébenthine.

Utilisation[modifier | modifier le code]

La pommade peut être appliquée sur le torse ou le cou.

Toxicité[modifier | modifier le code]

La pommade contenant du camphre – une substance pouvant se révéler toxique si elle est ingérée ou absorbée par le corps – elle ne peut être appliquée près des muqueuses (nez, bouche, yeux…).

Histoire[modifier | modifier le code]

La formule fut créée par Lunsford Richardson en 1894 alors qu'il voulait fabriquer un baume pour ses enfants après un voyage en France. Il nomma le produit d'après le nom de son frère : le Dr Joshua Vick.

Notes et références[modifier | modifier le code]