Viaduc de Toupin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Viaduc de toupin)

Viaduc de Toupin
Image illustrative de l’article Viaduc de Toupin
Géographie
Pays France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Commune Saint-Brieuc
Coordonnées géographiques 48° 31′ 03″ N, 2° 44′ 51″ O
Fonction
Franchit Le Gouédic
Fonction Rail puis route
Itinéraire Saint-Brieuc - Moncontour
Caractéristiques techniques
Type Viaduc
Longueur 179 m
Largeur 7,8 m
Hauteur 35 m
Matériau(x) Brique ; béton armé ; métal
Construction
Construction 1903 - 1904
Mise en service 1905
Concepteur Louis Harel de La Noë
Architecte(s) Louis Harel de La Noë
Maître d'ouvrage Le département
Historique
Protection Logo monument historique Inscrit MH (2014)
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Viaduc de Toupin
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
(Voir situation sur carte : Bretagne)
Viaduc de Toupin
Géolocalisation sur la carte : Saint-Brieuc
(Voir situation sur carte : Saint-Brieuc)
Viaduc de Toupin

Le viaduc de Toupin a été construit de 1902 à 1904 par Louis Auguste Harel de La Noë pour les voies ferrées des Côtes-du-Nord, dans la ville de Saint-Brieuc. Il était utilisé par la ligne Saint-Brieuc - Moncontour jusqu'à sa fermeture. Il est désormais utilisé en pont-route.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le viaduc est long de 179 m et son tablier atteint une hauteur de 35 m. Les piles sont rehaussées de pilettes de 7 m de hauteur, réalisées en béton armé.

Restaurations[modifier | modifier le code]

Travaux de 1967[modifier | modifier le code]

En 1967, le département a mis en œuvre un corset de béton armé qui a enlaidi l'ouvrage. Ce corset s'est également fissuré. Ce sont les mêmes défauts qui ont conduit à la destruction du viaduc de Souzain en 1995.

Restauration en 2013[modifier | modifier le code]

En novembre 2013 sont lancés des travaux de confortement. D'une durée de 18 mois, ils doivent assurer durablement la circulation piétonne et automobile sur le viaduc entre le quartier de l’Europe et le centre-ville, procurant la sécurité des usagers et la préservation du patrimoine[1].

Les travaux ont intéressé toute la structure, aussi bien les arcs que les piles. Les pièces abîmées des parties maçonnées et métalliques ont été réparées ou changées ; le béton, armé ou non, a été recouvert d'un enduit imperméabilisant et les parties métalliques repeintes d'un gris vert, couleur du pont à l'origine. Sur le tablier, la chaussée a été retirée et une couche d'imperméabilité a été réalisée avant les travaux de réfection de la voirie. Les encorbellements ont été réparés, les garde-corps enlevés et restitués à l'identique, avec l'ajout d'une lisse métallique afin de respecter les normes de sécurité. Le trottoir a été élargi de 90 à 1,20 mètre pour une meilleure circulation des piétons, laissant 5,10 mètres aux voitures sur deux voies ; une bordure haute délimite la chaussée, afin d'éviter toute sortie de route et protéger les encorbellements.

Depuis ces travaux, la circulation est limitée à 30 km/h et interdite aux poids lourds.

Monument historique[modifier | modifier le code]

En , le dossier de demande d'inscription du viaduc en tant que monument historique a été transmis au préfet de région par le ministère de la Culture[2]. Le viaduc est inscrit depuis le [3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le confortement du pont de Toupin, sur www.saint-brieuc.fr, en 2013
  2. « Viaduc de Toupin. Classé monument historique ? », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  3. « Le viaduc de Toupin inscrit aux Monuments historiques », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  4. Notice no PA22000046, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :

Liens externes[modifier | modifier le code]