Véra Inber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Véra Inber
Description de l'image Vera Inber 1.jpg.
Nom de naissance Véra Moïsseïevna Shpentzer
Naissance
Odessa
Gouvernement de Kherson
Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Décès (à 82 ans)
Moscou
RSFSR
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture russe
Mouvement constructivisme russe
réalisme socialiste soviétique

Œuvres principales

Le méridien de Poulkovo

Vera Mikhaïlovna Inber (en russe : Вера Михайловна Инбер), née Shpentzer. Écrivain née à Odessa le et décédée à Moscou le . Poétesse, romancière et mémorialiste témoin du siège de Leningrad[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans les années 1920, elle s'installe à Moscou et écrit pour de nombreux journaux ou revues. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle assiste au siège de Leningrad. Elle continue à écrire pour les journaux, tout en rédigeant ses œuvres en prose les plus connues : Le méridien de Poulkovo (1942), Le siège de Léningrad (1945) et participe à la rédaction du Livre noir.

Elle a également rédigé des nouvelles et une autobiographie pour enfants Comment j'étais petite (1954).

Elle meurt à Moscou en 1972, à l'âge de 82 ans. Elle est inhumée au cimetière de la Présentation (Moscou).

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Robert Chandler (2005). Russian Short Stories from Pushkin to Buida. Publisher Penguin UK. ISBN 0141910240. Page
  2. Christine D. Tomei (1999). Russian Women Writers, Volume 1. Publisher Taylor & Francis. ISBN 0815317972. Page 979.

Liens externes[modifier | modifier le code]