Václav Svěrkoš

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Václav Svěrkoš
Vaclav Sverkos.jpg
Situation actuelle
Équipe Sans club
Biographie
Nationalité Drapeau : République tchèque Tchèque
Naissance (32 ans)
Lieu Třinec (Tchécoslovaquie)
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1990-1998 Drapeau : République tchèque VP Frýdek-Místek
1998-2001 Drapeau : République tchèque Baník Ostrava
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2001-2003 Drapeau : République tchèque Baník Ostrava 48 (14)
2003-2007 Drapeau : Allemagne Borussia M'gladbach 85 (22)
2006 Drapeau : Allemagne Hertha Berlin 13 0(0)
2007 Drapeau : Autriche Austria Vienne 08 0(0)
2007-2008 Drapeau : République tchèque Baník Ostrava 41 (22)
2009-2011 Drapeau : France FC Sochaux-Montbéliard 51 (10)
2011 Drapeau : Grèce Paniónios GSS 11 0(1)
2011-2014 Drapeau : République tchèque Baník Ostrava 40 0(7)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1998-1999 Drapeau : République tchèque Rép. tchèque -15 ans 11 0(3)
1999-2000 Drapeau : République tchèque Rép. tchèque -16 ans 20 0(6)
2000-2001 Drapeau : République tchèque Rép. tchèque -17 ans 12 0(5)
2000-2001 Drapeau : République tchèque Rép. tchèque -18 ans 07 0(2)
2001-2002 Drapeau : République tchèque Rép. tchèque -19 ans 12 0(6)
2002-2003 Drapeau : République tchèque Rép. tchèque -20 ans 04 0(3)
2003-2005 Drapeau : République tchèque Rép. tchèque espoirs 23 0(8)
2008-2010 Drapeau : République tchèque République tchèque 11 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 30 octobre 2015

Václav Svěrkoš, né le 1er novembre 1983, est un footballeur tchèque actuellement sans club, et qui a évolué avec la sélection nationale tchèque.

Parcours[modifier | modifier le code]

En 2008, il est sacré meilleur buteur du championnat tchèque avec 15 réalisations. Cette année-là, il marque aussi le premier but de l'Euro 2008 lors du match Suisse - République tchèque.

Après des rumeurs de transfert lors de l'été 2008, il arrive finalement au Football Club Sochaux-Montbéliard le 1er janvier 2009 alors que le club est 19e à mi-championnat. En jouant les 19 matchs retour et marquant 8 buts, il joue un grand rôle dans le maintien du club parmi l'élite.

Il marque son premier but en Ligue 1 lors de la 21e journée de championnat aux Parc des Princes contre le Paris SG, alors qu'il ne joue que son deuxième match en tant que titulaire avec le FCSM.

Le , il est prêté pour le reste de la saison et avec option d'achat au club grec de Panionios[1].

Le , il résilie à l'amiable son contrat avec le FCSM[2].

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Vaclav Sverkos fait ses débuts assez tardivement avec la sélection tchèque, le 27 mai 2008, à l'âge de 24 ans, à l'occasion d'un match amical face à la Lituanie. Il est à cette occasion annoncé au sein du groupe tchèque pour l'Euro 2008. Il est d'ailleurs l'auteur du premier but de cette compétition lors du match Suisse - République tchèque.

Début avril 2009, il est exclu avec 6 autres joueurs de l'équipe de république tchèque après avoir été accusé de participer une soirée de débauche en compagnie de prostituées lors d'un stage en sélection[3]. Ivan Hašek, le nouveau sélectionneur de l'équipe tchèque le rappelle dès l'été suivant pour un match de préparation contre la Belgique le 12 août 2009.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Adversaire Score Résultats Compétitions
1. 7 juin 2008 Parc Saint-Jacques, Bâle, Suisse Drapeau : Suisse Suisse 1-0 1-0 Euro 2008
2. 9 septembre 2009 Městský fotbalový stadion, Uherské Hradiště, République tchèque Drapeau : Saint-Marin Saint-Marin 4-0 7-0 Qualifications pour la Coupe du monde 2010
3. 9 septembre 2009 Městský fotbalový stadion, Uherské Hradiště, République tchèque Drapeau : Saint-Marin Saint-Marin 7-0 7-0 Qualifications pour la Coupe du monde 2010

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Sochaux: Sverkos prêté à Panionios », Ouest France,‎
  2. (fr) « Sverkos a résilié », L'Équipe,‎
  3. (fr) « Sochaux soutient Sverkos », RMC,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]