Université pontificale catholique du Pérou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université pontificale catholique du Pérou
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
Pontificia Universidad Católica del Perú
Régime linguistique
Fondateur
Père Jorge Dintilhac, Carlos Arenas y Loayza, Guillermo Basombrío, Víctor Gonzales Olaechea, Raimundo Morales de la Torre et Jorge Velaochaga
Recteur
Marcial Rubio Correa
Localisation
Campus
413 902
Localisation
Pays

Géolocalisation sur la carte : Pérou

(Voir situation sur carte : Pérou)

<div style="position:absolute;border:none; top:Erreur d’expression : opérateur < inattendu.%;left:Erreur d’expression : opérateur < inattendu.%;

">
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Lima

(Voir situation sur carte : Lima)

<div style="position:absolute;border:none; top:Erreur d’expression : opérateur < inattendu.%;left:Erreur d’expression : opérateur < inattendu.%;

">
Point carte.svg
Chiffres-clés
Étudiants
16 893
Enseignants
369 professeurs (à temps complet) ; 1 144 professeurs (à temps partiel)
Divers
Devise
Et Lux in Tenebris lucet (Et la lumière brille dans les ténèbres)
Site web

L’université pontificale catholique du Pérou (en espagnol : Pontificia Universidad Católica del Perú ou PUCP) est une université fondée à Lima, Pérou, le par le Révérend Père Jorge Dintilhac de la Congrégation des Sacrés-Cœurs. L’idée principale était de créer une institution d’éducation supérieure privée.

C’est une université administrée principalement par ses enseignants, qui élisent directement les dirigeants, en partie avec la participation des étudiants. Malgré son nom, elle n’a pas de lien direct avec l’Église catholique, même si son Grand Chancelier, titre purement honorifique, est l’archevêque de Lima.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle a reçu le titre d'université pontificale catholique en 1942 du Pape Pie XII.

Ses premières facultés créées sont celles de lettres et de droit.

Par la suite, des nouvelles facultés ont été créées :

Pendant cette période, également, divers instituts et écoles, comme l’Institut de journalisme et l’École de pédagogie, ont été créés.

En 1972 l’université a mis en œuvre les programmes d’Études Générales, divisés en deux grandes filières :

  • les sciences (pour ceux qui se destinaient aux carrières scientifiques et d'Ingénierie)
  • les lettres (pour les sciences humaines, sciences sociales, gestion, comptabilité et droit).

Dans la même optique, en 1977, le programme académique de travail social a été créé, aujourd’hui en sommeil.

L'université actuellement[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui[Quand ?], l’université pontificale catholique du Pérou a plus de 17 000 étudiants dans 43 spécialités différentes et 10 facultés. Elle propose également des cours à distance et des formations courtes.

C'est l'une des plus importantes institutions éducatives du Pérou, considérée comme la meilleure université privée par les péruviens. Les anciens élèves sont fiers d'arborer l'autocollant PUCP sur leur véhicule personnel.

Le campus est situé dans le districct de San Miguel et a une superficie de 413 902 m².

Le campus est équipé de plus de 4 000 ordinateurs connectés à l’Internet. La PUCP a été la première institution académique péruvienne à proposer un service de courrier électronique en 1992. Elle est aussi le premier campus péruvien connecté à l’Internet en février 1994, depuis l'arrivée de l’Internet au Pérou. Également, elle a été le premier campus péruvien équipé d’un réseau interne haut débit qui soutient la comparaison en termes de fiabilité et de vitesse avec beaucoup d’universités des pays les plus avancés. Le campus dispose également d’un réseau sans fil à haut débit appelé wifipucp accessible à tous.

À l’extérieur du campus, des centres d’apprentissage des langues ont été développés. On trouve un centre culturel (CCPUCP) à l'Arrondissement de San Isidro et le CENTRUM proposant des programmes MBA situé dans l'Arrondissement de Santiago de Surco.

Facultés[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]