Unibet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Unibet
logo de Unibet
illustration de Unibet

Création 1997
Forme juridique Limited companyVoir et modifier les données sur Wikidata
Slogan "Place aux joueurs"
Siège social GżiraVoir et modifier les données sur Wikidata
Direction Henrik Tjärnström (PDG)
Activité Jeux de hasard sur InternetVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits Pari sportif, Jeux de casinos, poker en ligne, Sport hippique
Société mère Kindred Group Plc. (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 1 465 (2018)
Site web www.unibet.it
www.unibet.co.uk
www.unibet.com
www.unibet.se
ca.unibet.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Capitalisation 1 119 millions GBP (2019)
Chiffre d'affaires 908 millions GBP (2018)
Résultat net 132 millions GBP (2018)[1]

Unibet est la marque principale de Kindred Group, entreprise suédoise de paris sportifs, de jeux de casino, de poker en ligne et de Sport hippique fondé en 1997. Il réunit plus de 14,1 millions de clients dans plus de 100 pays[réf. nécessaire].

Kindred Group dispose de licences dans certains marchés régulés tels qu'en France, en Belgique (depuis [2]), au Danemark, en Italie, en Australie et au Royaume-Uni.

Historique[modifier | modifier le code]

Unibet Group est créé en 1997 par Anders Störm, entrepreneur suédois[3]. C'est à la suite d'un pari gagné lors d'une course hippique qu'il décide de créer sa propre marque avec pour slogan "Par les joueurs, Pour les joueurs". Le site est alors accessible pour jouer depuis la France. Lors de la régulation du marché Français par l'ARJEL en 2006, Unibet n'acquiert pas de licence et n'est donc plus accessible pour les joueurs. C'est à la suite du rachat fin 2008 de la marque EurosportBet, qu'Unibet fait son retour sur le marché français[4].

En 2010, Unibet propose de parier sur les résultats du second tour de l'élection présidentielle française[5]. Poursuivant son développement les années suivantes, Unibet annonce avoir acquis une position de leader sur le marché très concurrentiel des Paris Sportifs en France à la fin 2016 (au coude à coude avec Betclic et Winamax)[6].

En , la société côtée en bourse Unibet Group est renommée Kindred Group et Unibet n'étant donc plus qu'une marque parmi 13 autres du groupe[7],[8].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Liste des principaux actionnaires au [9]:

Hugo Depueldre 10,7%
Första AP-fond 8,42%
Capital Research & Management (World Investors) 6,42%
Skandia Investment Management 4,18%
Andra AP-fond 4,12%
Catella Fondförvaltning 4,07%
SEB Investment Management 3,82%
Columbia Wanger Asset Management 3,48%
Länsförsäkringar Fondförvaltning 3,34%
Norges Bank Investment Management 3,13%

Sélection des paris[modifier | modifier le code]

L'entreprise réalise un classement des parieurs en fonction de leurs gains, sur les paris dits « sportifs ». La petite minorité de joueurs aux gains importants est progressivement bridée dans ses paris, afin de limiter les gains potentiels. En revanche, les joueurs qui ont un historique de pertes sont particulièrement incités à jouer. Cette pratique, bien que déclarée illégale par le conseil d'État en , perdure[10].

Ambassadeurs[modifier | modifier le code]

En , le chroniqueur de football Pierre Ménès devient ambassadeur de la marque Unibet[11].

Fin , le commentateur de basketball George Eddy intègre l'équipe d'ambassadeurs Unibet[12].

Magnus Carlsen est l'ambassadeur principal de la marque pour les années 2020-2021[13].

Références[modifier | modifier le code]