Un monde sans femmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Matrubhoomi, un monde sans femmes.
Un monde sans femmes
Titre original Un monde sans femmes
Réalisation Guillaume Brac
Scénario Guillaume Brac et Hélène Ruault
Acteurs principaux
Sociétés de production Année Zéro, Nonon Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 57 minutes
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un monde sans femmes est un moyen métrage français réalisé par Guillaume Brac sorti en salle en 2012. Le film constitue la suite du Naufragé, court métrage de Guillaume Brac tourné en 2009 et distribué en même temps.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Patricia et sa fille Juliette viennent passer des vacances dans une station balnéaire du nord de la France. Elles rencontrent Sylvain, un vieux garçon local qui s'occupe de la gestion de leur appartement de location. Il tente de façon maladroite de sympathiser avec Patricia mais la concurrence est rude dans ce monde sans femmes.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné à Ault sur la côte d'Opale[1],[2], en 16 mm[3].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

La réception critique est plutôt bonne. Serge Kaganski dans les Inrockuptibles, Jacques Mandelbaum dans Le Monde et Julien Gester dans Libération comparent le réalisateur à Éric Rohmer et Jacques Rozier[7],[8],[9]. Nathan Reneaud dans la revue Études, lui aussi élogieux, ajoute une référence au travail naturaliste de Maurice Pialat[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nathan Reneaud, « Cinéma », Étvdes, no 416,‎ , p. 252-260 (lire en ligne)
  2. Camille Brunel, « Déconnectés (turn me off) », Independencia,‎ (lire en ligne)
  3. Guillaume Brac, « «Mon film parle de la solitude de notre époque» », Libération,‎ (lire en ligne)
  4. « Festival EntreVues de Belfort : le palmarès de la 26e édition », La Dépêche,‎ (lire en ligne)
  5. « Le Syndicat de la critique récompense "L'Exercice de l'État" », Le Nouvel Observateur,‎ (lire en ligne)
  6. « Treize nominations pour «Polisse» aux Césars », Libération,‎ (lire en ligne)
  7. Serge Kaganski, « Un monde sans femmes », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne)
  8. Jacques Mandelbaum, « Un monde sans femmes et Le Marin masqué : il ne faut pas hésiter sur les moyens », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  9. Julien Gester, « C’est l’amour à la page », Libération,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]