Guillaume Brac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BRAC.
Guillaume Brac
Naissance
Paris
Nationalité France
Profession réalisateur, producteur de cinéma
Films notables Un monde sans femmes
Tonnerre

Guillaume Brac est un réalisateur et producteur de cinéma français né en 1977 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père a fait l'ENA, sa mère est professeur de français. Guillaume Brac étudie d'abord à HEC. À cette époque il est président du ciné-club de l'école et fait des stages dans le milieu du cinéma, en production[1]. Il s'inscrit au concours de La Fémis sans le dire à ses parents, puis entre dans l'institution (section production) en 2005. En sortant de l'école il écrit un long-métrage qui n'aboutira pas.

Il est ensuite quelques années assistant-réalisateur pour Arnaud des Pallières et Emmanuel Mouret, avant de fonder la société de production Années Zéro avec Stéphane Demoustier et Benoît Martin[2]. Il réalise alors successivement Le naufragé (court-métrage) et Un monde sans femmes (moyen-métrage). Ce dernier est diffusé en salles au début de l'année 2012, et totalise 24 000 entrées[3].

Le premier long métrage de Guillaume Brac, Tonnerre (2013), a été sélectionné au festival du film de Locarno.

Avec Antonin Peretjatko et Justine Triet, il fait partie d'une génération de jeunes cinéastes français mise en avant par les Cahiers du cinéma en avril 2013 et révélée au festival de Cannes de la même année[4],[5].

Dans ses sources d'influence, Guillaume Brac cite notamment Elia KazanDino RisiGérard Blain, Jacques Rozier (en particulier Du côté d'Orouët), Maurice Pialat, Emmanuel Bove, John Cheever[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est en couple avec la réalisatrice Laura Laperrousaz[réf. nécessaire].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jérémie Couston, « Guillaume Brac :« Ce qui me plaît le plus dans le cinéma, c'est l'accident » », Télérama,‎ (lire en ligne)
  2. « Rencontre avec Guillaume Brac », sur Le Blog du cinéma,
  3. « Un monde sans femmes », sur Base Lumière (consulté le 18 août 2013)
  4. Michael Ghennam et Nicolas Marcadé, « Rencontre avec Antonin Peretjatko pour La Fille du 14 juillet », fichesducinema.com,‎ (lire en ligne)
  5. Dossier : "Jeunes cinéastes français, on n'est pas morts" dans les Cahiers du cinéma no 688, avril 2013, lire en ligne
  6. Aureliano Tonet, « Guillaume Brac, athlète et poète du jeune cinéma français », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  7. Laura Pertuy, « FIFIB 2013 : Au diable la frontière », Revue Zinzolin,‎ (lire en ligne)
  8. « Festival du film : Tonnerre remporte l'Orchidée d'Or », L'Info,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]