USS Lake Champlain (CV-39)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir USS Lake Champlain.
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant l’US Navy
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et l’US Navy.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

USS Lake Champlain
Image illustrative de l'article USS Lake Champlain (CV-39)

Type Porte-avions
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Quille posée 15 mars 1943
Lancement 2 novembre 1944
Armé 3 juin 1945
Statut ferraillé en 1972
Équipage
Équipage 3 448 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 271 m
Maître-bau 28 m
À pleine charge 34 881 tonnes
Propulsion 4 arbres d'hélices
4 turbines à réduction par engrenages Westinghouse
8 chaudières
Puissance 150 000 ch
Vitesse 33 nœuds (61 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture : 102 mm
horizontal : 64 mm
Armement 18 × canons de 40 mm Bofors
61 × canons de 20 mm Oerlikon
Aéronefs 103 avions
Carrière
Indicatif CV-39

L’USS Lake Champlain (CV-39) est un porte-avions de classe Essex de l'United States Navy construit au Norfolk Naval Shipyard.

Histoire du service[modifier | modifier le code]

Nommé d'après la bataille du lac Champlain lors de la guerre de 1812, il participa à l'opération Magic Carpet à la fin de la Seconde Guerre mondiale en 1945 avant de participer à la guerre de Corée lors de laquelle il eut pour port d'attache la base navale de Yokosuka au Japon.

Le 5 mai 1961, le porte-avion récupère Alan Shepard lors du vol Mercury-Redstone 3 puis la capsule Gemini 5 le 29 août 1965

Il est décommissionné en 1969 puis ferraillé en 1972.

Programme Mercury[modifier | modifier le code]

Pour le vol d'Alan Shepard le 5 mai 1961, le Lake Champlain a été choisi pour la récupération de la capsule à 480 km au sud de Cap Canaveral. Des hélicoptères ont suivi la descente de Freedom 7 et l'ont récupéré quelques minutes après l’amerrissage pour l'emmener jusqu'au pont d'envol. Une empreinte de pas de Shepard a été peinte sur le pont.

Un HUS-1 récupère Freedom 7

 

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :