Gemini 5

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gemini 5
Insigne de la mission
Données de la mission
Vaisseau Capsule Gemini
Équipage 2 hommes
Masse 3 605 kg
Date de lancement à 13:59:59 TU
Site de lancement Cap Canaveral
Complexe de lancement 19
Date d'atterrissage à 12:55:13 TU
Site d'atterrissage Océan Atlantique
29° 47′ N, 69° 45′ O
Durée 7 jours, 22 heures, 55 minutes et 14 secondes
Orbites 120
Altitude orbitale 350,1 kilomètres (apogée)
162 kilomètres (périgée)
Inclinaison orbitale 32,61 degrés
Distance parcourue 5 242 682 kilomètres
Photo de l'équipage
Equipage de Gemini 5(G-D: Conrad, Cooper)
Equipage de Gemini 5
(G-D: Conrad, Cooper)
Navigation

Gemini 5 (officiellement Gemini V) est la troisième mission habitée du programme Gemini et la neuvième mission spatiale habitée américaine. En 2010, la capsule est exposée au Centre spatial Lyndon B. Johnson, Texas, États-Unis.

Équipage[modifier | modifier le code]

Équipage de réserve

Objectifs[modifier | modifier le code]

L'un des objectifs généraux du programme Gemini est la maîtrise des techniques de rendez-vous qui devront être mises en oeuvre lors du programme Apollo. Le premier objectif de Gemini 5 est de réaliser un rendez vous avec un paquet de 35kg nommé "REP" (Rendezvous Evaluation Pod), largué après le décollage et équipé d'un radar et d'un émetteur de signaux radio afin de servir comme cible.

Le second objectif est la réalisation d'un vol de longue durée, là encore parce que les missions lunaires nécessiteront au moins huit jours aller-retour avec la Lune. Alors que le vol devait initialement durer sept jours, les responsables de la NASA l'augmente d'une journée un mois avant le décollage. Afin de produire suffisamment d'électricité pour un vol aussi long, le vaisseau sera équipé de piles à combustibles.

Cape Canaveral photographié par Gemini 5.

Autre objectif : photographier la Terre avec des objectifs à haute résolution, notamment pour le Pentagone

Déroulement du vol[modifier | modifier le code]

Le lancement est parfait à l'exception d'une oscillation de la fusée Titan II pendant plusieurs secondes (le problème sera corrigé pour les missions suivantes).

Après deux heures de vol, les astronautes éjectent le "REP" et tente d'amorcer la procédure de rendez-vous mais une baisse de pression dans une des piles à combustible les oblige à annuler la manœuvre.

Durant tout le vol, l'équipage est mis à l'épreuve par des dysfonctionnements des piles à combustibles aux conséquences multiples : réduction de la température à l'intérieur de l'habitacle, production excessive d'eau... Les deux hommes ont des problèmes de sommeil et c'est assez fatigués qu'ils regagnent la Terre.

La capsule amerrit à 130 km du point prévu parce qu'un programmeur avait introduit dans l'ordinateur de bord une valeur de rotation de la terre de 360°/24 h au lieu de 360,98°.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le nombre entre parenthèses désigne le nombre de missions spatiales antérieures, celle décrite ici incluse.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]