USS Lexington (CV-16)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant l’US Navy
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et l’US Navy.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir USS Lexington.
USS Lexington
Image illustrative de l'article USS Lexington (CV-16)

Type Porte-avions
Classe Essex
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Constructeur Chantier naval Fore River de Quincy
Quille posée [1]
Lancement
Mise en service
Statut Définitivement retiré du service le
Désigné en 2003 National Historic Landmark
Équipage
Équipage 2 682 à 3 748 hommes[2],[1]
Caractéristiques techniques
Longueur 250 m
Maître-bau 28 m
Tirant d'eau 8,66 m
Déplacement 27 100 tonnes
Propulsion 8 chaudières
4 turbines à vapeur Westinghouse
Puissance 110 MW
Vitesse 33 nœuds (61 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 4 doubles canons de 127 mm
4 canons de 127 mm
8 quadruples canons de 40 mm
46 canons de 20 mm
Rayon d'action 20 000 milles marins (37 040 km) à 15 nœuds (28 km/h)
Aéronefs 110 aéronefs
Carrière
Indicatif CV-16
Localisation
Coordonnées 27° 48′ 54″ Nord 97° 23′ 19″ Ouest / 27.815, -97.388611

Géolocalisation sur la carte : Texas

(Voir situation sur carte : Texas)
USS Lexington
USS Lexington

L’USS Lexington (CV-16) est l'un des 24 porte-avions de la classe Essex de l'United States Navy construit durant la Seconde Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Classe Essex.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sa construction fut lancée en 1941 aux chantiers Bethlehem Steel, sur la côte Est, dans le Massachusetts. Il est le cinquième bâtiment de l'US Navy à porter le nom de Lexington, en l'honneur de la bataille de Lexington dans le Massachusetts pendant la Révolution américaine. Il devait initialement être appelé Cabot mais son nom fut changé en celui de Lexington après que le premier porte-avions ayant porté ce nom, l'USS Lexington (CV-2) eut été coulé lors de la bataille de la mer de Corail le .

Le Lexington est lancé en septembre 1942 et est mis en service le . Il est envoyé dans le Pacifique, aux îles Gilbert, à Hollandia. Torpillé près de Kwajalein le , il sera immobilisé pendant deux mois. Il combat ensuite lors de la bataille de la mer des Philippines, à Palau. Lors de la bataille du golfe de Leyte, il fait fonction de bâtiment de commandement. Le , un pilote suicide japonais l’endommage au large de Luçon aux Philippines. En 1945, il est à Iwo-Jima puis participe aux raids sur le Japon[1].

Comme de nombreux porte-avions de la classe Essex, il est désarmé peu après la guerre. Mais il est modernisé et remis en service en 1955, reclassifié en porte-avions d'attaque (CVA-16) puis en porte-avions anti sous-marins (CVS). Durant cette seconde carrière, il opère aussi bien dans le Pacifique qu'en Atlantique et Méditerranée mais passe la plus grande partie de son temps, près de 30 ans, sur la côte Est servant comme porte-avions d'entraînement (CVT). Il est définitivement retiré du service en 1991. Il aura été le porte-avions de la classe Essex à être resté le plus longtemps en service. Il fut donné pour servir de navire musée à Corpus Christi au Texas. En 2003, il fut désigné National Historic Landmark.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]