Tubular Bells III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tubular Bells III
Album de Mike Oldfield
Sortie 31 août 1998
Enregistré Entre 1996 et 1998
Ibiza, Drapeau de l'Espagne Espagne
Roughwood Studios, Buckinghamshire, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Durée 46:36
Genre Rock progressif, new age, dance
Label Warner Music UK

Albums de Mike Oldfield

Tubular Bells III est le 18e album de Mike Oldfield. Sorti le 31 août 1998, il est, comme son nom l'indique, le troisième volume de la série des Tubular Bells.

Liste des morceaux[modifier | modifier le code]

  1. The Source of Secrets - 5:35
  2. The Watchful Eye - 2:09
  3. Jewel in the Crown - 5:45
  4. Outcast - 3:49
  5. Serpent Dream - 2:53
  6. The Inner Child - 4:41
  7. Man in the Rain - 4:03
  8. The Top of the Morning - 4:26
  9. Moonwatch - 4:25
  10. Secrets - 3:20
  11. Far Above the Clouds - 5:30

Contrairement à Tubular Bells, mais comme Tubular Bells II, la piste est indexée en plusieurs morceaux, dont chacun dispose d'un titre propre.

Les six premières pièces s'enchaînent, de même que les quatre dernières, laissant la chanson pop Man in the Rain isolée au milieu. Ce genre de montage est inédit chez Oldfield, qui place habituellement ce type de pièce plutôt en fin d'album. Par ailleurs, malgré l'enchaînement de la plupart des morceaux, ceux-ci restent nettement plus individualisés que dans les deux premiers albums de la série, faisant de Tubular Bells III une œuvre plus hétérogène.

Cet album inclut des sonorités résolument modernes, et en particulier proches de la musique techno, notamment par l'usage de la batterie électronique, des sons synthétiques, et des boucles. En ce sens, il représente, par rapport aux deux premiers albums de la série, une véritable rupture stylistique ; toutefois, on reconnaît toujours « quelque chose » des deux premiers, et c'est ce « quelque chose » qui constitue, par induction, l'« esprit » de la série.

En particulier, on retrouve le carillon tubulaire éponyme, mais aussi les ambiances éthérées et calmes qui font l'esprit de la série.

Cet album a été en partie enregistré dans le home-studio de la villa que Mike Oldfield possédait alors à Es Cubells, Ibiza.