Tourinnes-la-Grosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tourinnes-la-Grosse
(nl) Deurne
Tourinnes-la-Grosse
Photo prise à Tourinnes-la-Grosse
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon
Arrondissement Nivelles
Commune Beauvechain
Code postal 1320
Zone téléphonique 010
Démographie
Gentilé Tourinnois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 46′ nord, 4° 44′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Brabant wallon

Voir sur la carte administrative du Brabant wallon
City locator 14.svg
Tourinnes-la-Grosse

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Tourinnes-la-Grosse

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Tourinnes-la-Grosse

Tourinnes-la-Grosse (en néerlandais Deurne, en wallon El Grosse Tourene) est une section de la commune belge de Beauvechain située en Région wallonne dans la province du Brabant wallon.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Chapelle Notre-Dame du Rond-Chêne (1768).

Le village possède une des plus anciennes églises du Brabant wallon qui domine toute la vallée. L'église Saint-Martin est en effet un exemple remarquable de sanctuaire rural médiéval conservé dans la pureté de ses formes et de ses proportions primitives. La partie la plus ancienne, la nef centrale, remonte à l'époque carolingienne (Xe siècle). L’épaisseur de ses murs varie de 1,6m à 1,8m. Les piliers carrés sans chapiteau, les arcs outrepassés en fer à cheval et la nef très large et peu élevée donnent à l'édifice l'aspect d'une basilique chrétienne primitive. On peut y découvrir aussi une chaire de vérité baroque du XVIIe siècle, une cuve baptismale en pierre bleue de la même époque, des confessionnaux Louis XIV ainsi qu’un banc de communion Louis XV en fer forgé. L'église se trouve près de l'école communale de Tourinnes-la-Grosse. L'appellation Tourinnes-la-Grosse se justifie par l'existence de sa « grosse tour », plus basse et plus grosse que la plupart des tours d'églises.

Cette église a fait, dès 1946, l’objet d’un classement comme monument ; en 2002, elle a été reprise parmi le patrimoine immobilier exceptionnel de la Région wallonne.

En 1938, un calvaire a été érigé à proximité du presbytère.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Météorite de Tourinnes-la-Grosse[modifier | modifier le code]

Le à 11 heures 30, une météorite de 14,5 kilogrammes (une chondrite à Hypersthène et Bronzite de type L6) tomba du côté du Rond Chêne. Le bruit de l'explosion fut entendu très loin et de nombreux morceaux furent récoltés. À Paris, le Muséum national d'histoire naturelle en possède un gros fragment de 1,2 kg. L'Institut royal des sciences naturelles de Belgique en possède un petit fragment. L'Université de Californie à Los Angeles possède un fragment de 10,7 grammes[1]. Avec la météorite de Saint-Denis-Westrem du 7 juin 1855 et celle de Lesve du 13 avril 1896, c'est l'une des trois 'chutes certaines' de météorite en Belgique (voir Liste de chutes météoriques observées)[2]'[3]'[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • BERTRAND (Th.), DOPERÉ (F.), LÉONARD (V.), MALOENS (D.) et PIRON (G.), L’église Saint-Martin de Tourinnes-la-Grosse. Restaurations et conservation (1930-2010), Beauvechain, Nauwelaerts Editions Historiques, 2010.
    À l’occasion du chantier de restauration-conservation de 2007-2010, des recherches historiques ont été menées. L’ouvrage propose une synthèse des trois grands chantiers menés à l’église Saint-Martin de Tourinnes-la-Grosse en 1930-31, 1953-61 et 2007-2010.
  • TARLIER (J.) et WAUTERS (A.), Géographie et histoire des communes belges. Province de Brabant, cantons de Jodoigne et Tirlemont, Bruxelles, A. Decq, 1872, p.176-189. (DMTB)
  • « Tourinnes-la-Grosse », dans Beauvechain, Incourt et Jodoigne. Patrimoine architectural et territoires de Wallonie, Sprimont, Mardaga -Ministère de la Région wallonne-DGTALP, 2006, p. 75-85.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :