Tour de Saint-Simon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tour de Saint-Simon
Image illustrative de l’article Tour de Saint-Simon
Vue de la tour de Saint-Simon.
Type Ouvrage de défense
Début construction XIe siècle
Fin construction XIIIe siècle
Propriétaire initial abbaye d'Aurillac
Destination initiale Tour de gué et de défense
Propriétaire actuel Commune
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1969)
Coordonnées 44° 57′ 45″ nord, 2° 29′ 26″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Auvergne
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Cantal
Commune Saint-Simon (Cantal)

La tour de Saint-Simon, anciennement de Saint-Sigismond, est une tour médiévale accolée à l'Église Saint-Sigismond dans le village Saint-Simon (Cantal, France).

Description[modifier | modifier le code]

C'est une tour carrée de style roman construite en pierre d'appareil. Elle faisait partie d'un réseau de tours appartenant à l'Abbaye d'Aurillac. La porte d'accès, qui se trouve au troisième étage, était accessible par un échafaudage en bois qui pouvait être rapidement supprimé. On accédait ensuite aux différents étages par des trappes dans les voûtes de planchers et des échelles, ou, pour les derniers étages, par un escalier à vis ménagé dans l'épaisseur du mur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des tours semblables, probablement à l'origine en bois, étaient disposées le long des vallées jusqu'aux embouchures du Lot (rivière) et de la Dordogne pour avertir d'une incursion de bandes Vikings ou autres. Elles n'étaient pas couvertes, mais surmontées d'une terrasse qui permettait d'allumer un feu servant de signal.

On sait aussi qu'elles servaient de silos pour conserver en sûreté le grain, sous la garde d'un seigneur auquel Grasset d'Orcet a donné le nom de seigneurs turricoles.

On trouve comme tours semblables, faisant partie du même réseau de l'abbaye:

D'autres tours carrées, du même type, ont été construites plus tard et par des seigneurs laïcs :

Visite[modifier | modifier le code]

La tour ne se visite pas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]