Aller au contenu

Tony Elumelu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tony Elumelu
Fonction
Président
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
JosVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Anthony Onyemaechi ElumeluVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Prononciation

Anthony Onyemaechi Elumelu né le (61 ans) est un économiste et philanthrope nigérian. Il est le président de Heirs Holdings[1], Transcorp et est le fondateur de La Fondation Tony Elumelu[2].

En 2020, Tony Elumelu figure sur la liste des cent personnes les plus influentes dans le monde du magazine Time[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et famille[modifier | modifier le code]

Tony Elumelu est originaire d'Onicha-Ukwu dans la zone de gouvernement local d'Aniocha North de l'État du Delta, au Nigeria. Il est né le 22 mars 1963 à Jos, dans l'État du Plateau. Ses parents se nomment Suzanne et Dominic Elumelu[3],[4]. Tony Elumelu a grandi avec quatre frères et sœurs, parmi lesquels se trouve Ndudi Elumelu, qui est actuellement chef de la minorité à la Chambre des représentants fédérale du Nigeria[5],[6].

Éducation[modifier | modifier le code]

Tony Elumelu a poursuivi des études en économie à l'Université d'État de Bendel (aujourd'hui l'Université Ambrose Alli) et a obtenu une licence des sciences avec une mention de deuxième classe inférieure (2:2). Par la suite, il a poursuivi ses études et obtenu une maîtrise des sciences en économie à l'Université de Lagos[7].

Carrière[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Il a travaillé a Union Bank en tant que membre du Youth Corp National Youth Service Corps en 1985, avant de commencer sa carrière de vendeur. Il rejoint ensuite Allstates Trust Bank[8] en 2005 et United Bank for Africa (UBA) a été acquise par la suite[9].

Au début de sa carrière, il déclare[10]:

J'ai commencé ma carrière en tant que vendeur, un vendeur de copieurs pour être précis, jeune, affamé et travailleur, mais la réalité était que je n'étais qu'un des milliers de jeunes diplômés nigérians, tous désireux de réussir.

En 1997, Tony Elumelu a conduit un petit groupe d'investisseurs à reprendre une Crystal Bank en difficulté (rebaptisée plus tard Standard Trust Bank). Il l'a rentabilisé en quelques années et en 2005, il a dirigé l'une des plus importantes fusions du secteur bancaire en Afrique subsaharienne en acquérant United Bank for Africa (UBA)[11],[12].

United Bank for Africa[modifier | modifier le code]

À la suite de la fusion de Standard Trust Bank et United Bank for Africa en 2005, il est nommé directeur général du groupe d'un groupe bancaire. il démissionnant finalement et preside

irs Holdings[modifier | modifier le code]

En 2010, il fonde Heirs Holdings, sa société holding d'investissement familiale. Elumelu a également créé la même année la Fondation Tony Elumelu, une fondation basée en Afrique qui défend l'entrepreneuriat en Afrique[13] Heirs Holdings maintient un portefeuille d'investissements dans plusieurs secteurs[14],[15]. Par l'intermédiaire de Heirs Holdings, Elumelu détient une participation majoritaire dans Transnational Corporation, un conglomérat diversifié ayant des intérêts commerciaux dans l'électricité, l'hôtellerie et l'énergie[16].

Transcorp Plc[modifier | modifier le code]

Le 14 avril 2021, Elumelu il reçoit le certificat de décharge de l'établissement d'accueil. Sont présents le Conseil national sur la privatisation (NCP) et le vice-président du Nigeria, le professeur Yemi Osinbajo, qui a cédé la pleine propriété de Transcorp Hotels après avoir rempli toutes les conditions de privatisation attachées à la vente de la propriété en 2005[17].

Philanthropie[modifier | modifier le code]

La fondation Tony Elumelu[modifier | modifier le code]

Tony Elumelu au sommet des dirigeants américains et africains
Tony Elumelu au sommet des dirigeants américains et africains en 2022

Après avoir pris sa retraite de United Bank for Africa en 2010, Elumelu fonde la fondation Tony Elumelu . La Fondation Tony Elumelu promeut l'entrepreneuriat en Afrique. La conviction de la Fondation Tony Elumelu selon laquelle le rôle du secteur privé est essentiel pour le développement de l'Afrique repose sur la philosophie économique de l'africapitalisme, introduite par Elumelu[18] :

... que le secteur privé africain a le pouvoir de transformer le continent grâce à des investissements à long terme, créant à la fois la prospérité économique et la richesse sociale...

En 2015, Elumelu a engagé 100 millions de dollars pour créer 10 000 entrepreneurs à travers l'Afrique au cours des 10 prochaines années par le biais du programme d'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu - une initiative panafricaine d'entrepreneuriat conçue pour autonomiser les entrepreneurs africains grâce à un programme pluriannuel de formation, de financement et de mentorat[19].

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Elumelu a reçu une reconnaissance et des éloges pour ses nombreuses contributions aux affaires et à l'entrepreneuriat.

  • En 2003, le gouvernement fédéral du Nigéria a accordé à Elumelu le titre de membre de l'Ordre de la République fédérale MFR , un honneur national[20].
  • En 2012, il a reçu l'Honneur National de Commandeur de l'Ordre du Niger CON pour son service dans la promotion de l'entreprise privée[21].
  • Il a reçu le Daily Times , homme nigérian de l'année en 2016[22].
  • En 2018 et 2019, il a reçu le prix du philanthrope de l'année des All-Africa Business Leaders Awards (AABLA)[23].
  • Bayero University Kano (BUK) - Doctorat honorifique en commerce en 2019[24].
  • Il a reçu le National Productivity Order of Merit Award en 2019[25].
  • TIME magazine's 100 Most Influential People of 2020[1].
  • Le 11 octobre 2022, Elumelu a reçu la distinction nationale de Commander of the Order of the Federal Republic[26].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Elumelu a épousé Awele Vivien Elumelu, médecin, en 1993. Ils ont sept enfants ensemble[27].

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Tony Elumelu » (voir la liste des auteurs).
  1. a b et c (en-US) Aliko Dangote, « THE 100 MOST INFLUENTIAL PEOPLE OF 2020 - Tony Elumelu », Time,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Tony Elumelu Archives - The Nation Newspaper », sur thenationonlineng.net (consulté le )
  3. (en-US) « Gov. Okowa eulogises Tony Elumelu at 55 », sur The Eagle Online, (consulté le )
  4. (en-US) « Tony Elumelu: The Quintessential Leader », sur The Guardian Nigeria News - Nigeria and World News, (consulté le )
  5. (en-US) « 20 things about Tony Elumelu, man of means who donates billions », sur The Guardian Nigeria News - Nigeria and World News, (consulté le )
  6. « National Assembly | Federal Republic of Nigeria », sur www.nassnig.org (consulté le )
  7. (en-US) « 50th Anniversary: Day Unilag Alumni Association Celebrated Distinguished Members », sur University of Lagos (consulté le )
  8. syd uk · 5 January 2015, « Tony Elumelu: the African you Need to know », Theafrikanpost.com, (consulté le )
  9. (en-US) United Bank for Africa, « Tony O. Elumelu, C.O.N », sur UBA Group (consulté le )
  10. Tony Elumelu, « Years of spreading luck – everyone needs a little help », The Cable,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. (en-US) « Elumelu is MD of UBA - Merger of UBA/STB », sur Proshare (consulté le )
  12. (en-US) « Nigerian Billionaire Tony Elumelu Commits $100 Million To Create 10,000 African Entrepreneurs In 10 Years », sur Forbes (consulté le )
  13. (en-US) « Meet Tony Elumelu, Africa's Frontline Business Leader », sur Forbes (consulté le )
  14. (en-US) « Private Sector – Heirs Holdings », sur USAID (consulté le )
  15. (en-US) « Heirs Holdings - About us », sur USAID (consulté le )
  16. (en-US) « Elumelu: The Rise, Impact Of A Pan-African Entrepreneur », sur Leadership (consulté le )
  17. « Transcorp hotels fulfils post privatisation obligations »,
  18. (en-US) Kenneth Amaeshi, Adun Okupe et Uwafiokun Idemudia, Africapitalism: Rethinking the Role of Business in Africa, Cambridge University Press, (ISBN 9781107160705, lire en ligne)
  19. (en-US) « Nigerian Billionaire Tony Elumelu Commits $100 Million To Create 10,000 African Entrepreneurs In 10 Years », sur Forbes (consulté le )
  20. (en-US) « Tony Elumelu: The making of a business ambassador », sur The Cable, (consulté le )
  21. « Adenuga Bags GCON », This Day,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  22. (en-GB) « Why Elumelu won Daily Times Nigeria Man-of-the-Year 2016 », sur Daily Times, (consulté le )
  23. (en-GB) « All Africa Business Leaders Awards announce 2018 West African Finalists », sur Daily Times, (consulté le )
  24. (en-GB) « BUK to honour Tony Elumelu with an Honorary Doctorate Degree », sur Premium Times, (consulté le )
  25. (en-GB) « Elumelu to Receive National Award », sur Thisday, (consulté le )
  26. (en-US) « Full List of 437 Nominees for Nigeria's National Honours Awards 2022 », sur PR Nigeria, (consulté le )
  27. « Tony Elumelu's Other Children », sur PressReader (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]