Tom Gehrels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tom Gehrels
Description de cette image, également commentée ci-après
Tom Gehrels en 1974.
Naissance
Haarlemmermeer (Pays-Bas)
Décès (à 86 ans)
Tucson (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Domaines astronome
Institutions Université de Chicago
Renommé pour 4641 astéroïdes
78P/Gehrels
82P/Gehrels
(2247) Hiroshima
(4065) Meinel
Famille de Flore
Distinctions Prix Harold-Masursky

Tom Gehrels, né le à Haarlemmermeer et mort le à Tucson, est un astronome néerlando-américain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il contribua au montage du programme Spacewatch consacré à la recherche d'astéroïdes géocroiseurs.

Il a découvert un nombre important de comètes, dont les comètes périodiques 64P/Swift-Gehrels avec Lewis Swift, 78P/Gehrels, 82P/Gehrels et 90P/Gehrels.

D'après le Centre des planètes mineures, il a découvert 4 660 astéroïdes numérotés entre 1960 et 1977, dont les astéroïdes Apollo (1864) Dédale et (5011) Ptah, l'astéroïde Amor (4587) Rees, ainsi que des douzaines d'astéroïdes troyens.

La plupart de ses découvertes d'astéroïdes (4641 sur 4660) furent faites conjointement avec le couple Cornelis Johannes van Houten et Ingrid van Houten-Groeneveld. Dans le cadre du Relevé Palomar-Leyde, il fit un balayage du ciel à l'aide du télescope de Schmidt de 48 pouces de l'observatoire Palomar et expédia les plaques aux deux astronomes néerlandais à l'observatoire de Leyde, qui les analysèrent pour trouver de nouveaux astéroïdes. Le trio est crédité conjointement de plusieurs milliers de découvertes. Il publie des articles dans l'Astronomical Journal.

Durant la Seconde Guerre mondiale Gehrels faisait partie de la résistance néerlandaise et il a interviewé des prisonniers politiques survivants qui étaient forcés à fabriquer des fusées V1 et V2 sous la supervision de Wernher von Braun. Il affirme que von Braun portait une plus grande responsabilité et culpabilité dans le mauvais traitement des prisonniers que ne le laissait paraître sa biographie officielle aseptisée[1].

Il meurt le à 86 ans. L'astéroïde (1777) Gehrels a été nommé en son honneur. Il est le père de l'astrophysicien Neil Gehrels (en).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Tom Gehrels, On the Glassy Sea: An Astronomer's Journey', Amer Inst of Physics, (ISBN 0-88318-598-9)
  • Tom Gehrels, Mildred Shapley Matthews, A. M. Schumann, Hazards due to Comets and Asteroids, University of Arizona Press, (ISBN 9780816515059)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) time.com

Liens externes[modifier | modifier le code]