Thomas Lebas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomas Lebas
TdB 2015 - Thomas Lebas.jpg

Thomas Lebas lors du Tour de Bretagne 2015

Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (31 ans)
PauVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
08.2008-12.2008[n 1] Cofidis (stagiaire)
2012-2016 Bridgestone Anchor
2017- Kinan

Thomas Lebas, né le à Pau, est un coureur cycliste professionnel français. Il est membre de l'équipe continentale japonaise Bridgestone Anchor entre 2012 et 2016[1],[2] et porte les couleurs de la formation Kinan depuis 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parcours chez les amateurs[modifier | modifier le code]

Thomas Lebas effectue plusieurs bonnes saisons chez les amateurs qui lui valent, notamment, de bénéficier d'un contrat de stagiaire chez Cofidis en 2008[3] et d'être sélectionné en équipe de France chez les espoirs l'année d'après[4].

Il songe à arrêter sa carrière fin 2010 mais fait finalement le choix de courir un an de plus au sein de l'AVC Aix-en-Provence dans un rôle proche de celui d'un capitaine de route[5].

En 2011, il enregistre trois podiums sur l'Essor basque. Il se classe deuxième du Circuit de l'Adour, troisième de la Ronde du Pays basque et des Boucles de la Soule[6]. Il doit ensuite quitter l'épreuve pour aller courir avec son équipe sur le week-end provençal. Il obtient sa première victoire sur le Grand Prix du Pays d'Aix organisé par son club. Le lendemain, il participe au Grand Prix Souvenir Jean-Masse, qu'il termine à la dixième place. Il s'adjuge également le Circuit de Saône-et-Loire, le championnat de Provence et enregistre quelques bonnes performances sur des épreuves du calendrier de l'UCI Europe Tour comme le Circuit des Ardennes et le Tour du Frioul-Vénétie julienne. Il finit la saison à la neuvième place du classement de la Fédération française de cyclisme.

Malgré ses résultats, il n'arrive pas à trouver un contrat avec une équipe professionnelle française et s'engage avec la formation japonaise Bridgestone Anchor pour la saison suivante[1],[2].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

2012-2016 : Bridgestone Anchor[modifier | modifier le code]

En 2012, pour ses débuts au sein de l'équipe Bridgestone Anchor, Thomas Lebas démontre ses qualités de grimpeur en terminant neuvième du Tour d'Oman au mois de février[7]. Il finit également quatrième du Tour du Japon et troisième du Tour de Kumano.

L'année suivante, le coureur s'adjuge de nouveau la quatrième place du Tour du Japon et gagne ses premières courses chez les professionnels. Il remporte en effet la seconde étape et classement général (ainsi que le classement par points) du Tour de Hokkaido devant son coéquipier Damien Monier[8] au mois de septembre.

En 2014, il gagne le Grand Prix de la montagne et le Classement général du Tour international de Sétif[9] puis la deuxième étape du Tour international de Constantine au mois de mars[10]. Au mois d'août il remporte la quatrième étape du Tour cycliste de Guadeloupe 2014[11] et finit neuvième du classement général de l'épreuve antillaise après avoir porté le maillot de meilleur grimpeur pendant plusieurs jours. En fin de saison il se classe treizième de la Japan Cup.

Ses talents de grimpeur permettent à Thomas Lebas de commencer sa quatrième saison chez les professionnels par une victoire au classement général du Tour des Philippines en février 2015. Troisième la veille de l'arrivée, la montée finale qui conclut la dernière étape lui permet de distancer ses concurrents et de s'adjuger l'épreuve[12]. Au cours de l'été il s'illustre sur les routes du Tour cycliste international de la Guadeloupe où il remporte le prologue (contre-la-montre par équipes qui ne compte pas pour le classement général) et la sixième étape. Il doit cependant abandonner à la suite d'une chute alors qu'il occupe la septième place du classement général. Au mois d'octobre, il participe au Tour de Singkarak où il prend la seconde place de la quatrième étape[13] mais doit quitter cette course avant l'arrivée à Padang Panjang cadre de la dernière étape.

Au premier semestre 2016, il se classe neuvième du Tour du Japon puis troisième du Tour de Kumano. La deuxième partie de la saison voit Thomas Lebas briller une nouvelle fois lors du Tour cycliste international de la Guadeloupe. Il y prend le maillot jaune de leader après la deuxième étape[14] et le porte au total pendant quatre jours. Il se classe finalement septième de l'épreuve antillaise remportée par son coéquipier Damien Monier. Au mois d'octobre il monte sur la troisième marche du podium lors de la Wajima Road Race une épreuve du Japan Pro Tour. Il finit également douzième de la Japan cup à quarante-huit secondes du vainqueur l'Italien Davide Villella[15].

2017- : Kinan[modifier | modifier le code]

En 2017, pour sa sixième année chez les professionnels, il change de formation et rejoint l'équipe continentale japonaise Kinan[16]. Sous ses nouvelles couleurs, Thomas Lebas se classe huitième du Tour des Philippines et sixième du Tour du Lombok en Indonésie en début de saison. Au mois de juin, il remporte la deuxième étape du Tour de Kumano[17] et termine septième du Tour de Corée[18]. Le mois suivant, il s'adjuge le classement général ainsi que la dernière étape du Tour de Flores[19]. Le coureur français engrange à cette occasion ses deuxième et troisième victoires de l'année.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
UCI Africa Tour 13e[21]
UCI America Tour 285e[22] 375e[23]
UCI Asia Tour 69e[24] 25e[25] 93e[26] 36e[27] 103e[28]
UCI Europe Tour 1187e[29] 482e[30] 761e[31]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er août 2008 au 31 décembre 2008

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Lebas : « Bridgestone, c’est bien ficelé » », sur velochrono.fr, (consulté le 25 octobre 2013)
  2. a et b Gael Biraud, « fleurs de pommiers », sur lamarseillaise.fr, (consulté le 25 octobre 2013)
  3. Michael Gilson, « Lebas et Zingle stagiaires chez Cofidis », sur directvelo.com, (consulté le 25 octobre 2013)
  4. « Deux Provençaux en équipe de France », sur laprovence.com, (consulté le 22 septembre 2013)
  5. Nicolas Gachet, « Thomas Lebas : « J’aurais dû arrêter fin 2010 » », sur directvelo.com, (consulté le 21 septembre 2013)
  6. « Cyclisme : l'Aixois Lebas en forme », sur laprovence.com, (consulté le 25 octobre 2013)
  7. Alexandre Rolin, « Thomas Lebas : "J'ai joué ma carte à fond" », sur cyclismactu.net, (consulté le 22 septembre 2013)
  8. Aymeric Brunet, « Thomas Lebas vainqueur au Tour de Hokkaido », sur velostory.net, (consulté le 21 septembre 2013)
  9. « Le Français Lebas Thomas vainqueur du Tour international de Sétif », sur intelligence.com, (consulté le 30 juin 2014)
  10. Lounès Benazzouz, « Le Français Thomas Lebas de nouveau sur le podium », sur Planète Sport, (consulté le 30 juin 2014)
  11. « classement de la quatrième étape du tour cycliste de Guadeloupe 2014 (résultats officiels) », sur toursdeguadeloupe.com, (consulté le 11 août 2014)
  12. Antonin Auvinet, « Thomas Lebas vainqueur final », sur cyclismactu.fr, (consulté le 4 février 2015)
  13. Cyprien Bricout, « Tour de Singkarak - Kolahdozhagh s'impose devant Lebas », sur cyclismactu.net, (consulté le 8 octobre 2015)
  14. « Doublé pour le Team Pro immo », sur guadeloupe.franceantilles.fr, (consulté le 1er août 2016)
  15. « Victoire de Davide Villella à la Japan Cup, Jasper Stuyven 19e », sur rtbf.be, (consulté le 28 octobre 2016)
  16. Antoine Plouvin, « Thomas Lebas chez Kinan Cycling Team », sur cyclingpro.net, (consulté le 27 décembre 2016)
  17. Nicolas Pineau, « Tour de Kumano - Thomas Lebas en vainqueur à Kumano », sur cyclismactu.net, (consulté le 4 juin 2017)
  18. Maurice Helman, « Tour de Corée - B. Jones l'étape, Kyeongho Min le général », sur cyclismactu.net, (consulté le 19 juin 2017)
  19. François D'Hubert, « Tour de Flores - Thomas Lebas remporte le classement général », sur cyclismactu.net, (consulté le 22 juillet 2017)
  20. « Cyclisme : Lebas (AVC Aix) en vainqueur », sur laprovence.com, (consulté le 25 octobre 2013)
  21. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  23. (en) « UCI America Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  24. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  25. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  26. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  27. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  28. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  29. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  30. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  31. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :