Javier Moreno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Moreno Bazán est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Moreno ; le second, maternel, souvent omis, est Bazán.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moreno.
Javier Moreno
Javier Moreno 2016.jpg

Javier Moreno lors du Tour de Grande-Bretagne 2016

Informations
Nom de naissance
Javier Moreno BazánVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (33 ans)
JaénVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2003 Ávila Rojas
2004 Ávila Rojas-Ceuta
2005 Ávila Rojas
Équipes professionnelles

Javier Moreno Bazán, né le à Jaén, est un coureur cycliste professionnel espagnol, membre de l'équipe Bahrain-Merida.

Biographie[modifier | modifier le code]

Des débuts prometteurs[modifier | modifier le code]

Champion d'Espagne sur route espoirs en 2005, Javier Moreno commence sa carrière professionnelle en 2006 dans l'équipe Grupo Nicolás Mateos. L'année suivante, il rejoint l'équipe Extremadura-Spiuk. Il gagne cette année-là une étape du Tour de la communauté de Madrid, dont il prend la onzième place, et obtient des places d'honneur à la Clasica a los Puertos (7e), au Grand Prix Miguel Indurain, à la Prueba Villafranca de Ordizia (8e), au Tour de Burgos (9e), à la Subida al Naranco (10e).

En 2008, Javier Moreno est recruté par l'équipe continentale professionnelle Andalucía-Cajasur. Sixième de la Clasica a los Puertos et neuvième de la Subida al Naranco, il participe à son premier Tour d'Espagne, qu'il termine à la 21e place. En mai 2009, il termine troisième du Tour des Asturies, puis se fracture l'humérus du bras droit lors du Tour de Catalogne et doit mettre fin à sa saison[1],[2]. De retour à la compétition en 2010, il est cinquième de la Klasika Primavera, sixième du Tour de Castille-et-León, dixième du championnat d'Espagne du contre-la-montre et quatorzième de la Classique de Saint-Sébastien.

En 2011, Javier Moreno rejoint l'équipe Caja Rural. En début d'année, il est notamment quinzième du Tour de Murcie, vingtième du Tour de Catalogne, neuvième de la Klasika Primavera. Début mai, il remporte le Tour des Asturies, dont il gagne une étape. La semaine suivante, il est deuxième du Tour de la communauté de Madrid.

2012-2016 : équipier de luxe chez Movistar[modifier | modifier le code]

Après cette saison chez Caja Rural, Javier Moreno, ainsi que son coéquipier José Herrada, sont recrutés par l'équipe World Tour Movistar[3]. Sa première course avec sa nouvelle équipe est le Tour Down Under, dont il prend la huitième place. En avril, il remporte le Tour de Castille-et-León. Durant l'été, il est onzième du Tour de Pologne, cinquième du Tour de Burgos, puis prend le départ du Tour d'Espagne en tant qu'équipier d'Alejandro Valverde. Avec ses coéquipiers, il gagne la première étape, un contre-la-montre par équipes. Valverde termine deuxième de cette Vuelta, Moreno 66e.

En janvier 2013, Moreno prend la deuxième place du Tour Down Under, derrière Tom-Jelte Slagter, et en remporte le classement de la montagne. En mai, il gagne le Tour de la communauté de Madrid et une étape du Tour des Asturies, dont il prend la troisième place finale. Il dispute à nouveau la Vuelta aux côtés de Valverde, troisième du classement général.

En 2014, Javier Moreno est cinquième du Tour de Castille-et-León en mai, deuxième du Tour d'Autriche en juillet. En août, il prend le départ du Tour d'Espagne, en tant qu'équipier d'Alejandro Valverde et Nairo Quintana, et en remplacement d'Igor Antón, malade[4]. Avec ses coéquipiers, il gagne la première étape, un contre-la-montre par équipes.

Javier Moreno débute la saison 2015 par une victoire d'étape lors du contre-la-montre du Tour d'Andalousie. Régulièrement classé lors d'épreuves par étapes espagnoles du calendrier européen, c'est dans son rôle d'équipier de luxe qu'il est le plus précieux pour sa formation.

Participant en 2016 à son premier Tour d'Italie, il abandonne lors de la septième étape en raison d'une fracture de la clavicule gauche consécutive à une chute[5]. Suite à cette chute, Javier Moreno a éprouvé des difficultés à retrouver son meilleur niveau. Si bien qu'en fin de saison, il est rejoint la nouvelle équipe Bahrain-Merida.

2017 : Bahrain-Merida[modifier | modifier le code]

Malgré un bon début de saison, marqué notamment par une 10e place au classement général de son épreuve favorite, le Tour d'Andalousie, Javier Moreno ne parvient pas à s'imposer comme un potentiel leader au sein de l'effectif.

Au terme d'une année en demi-teinte, conclue par une chute lors de la 2e étape du Tour d'Espagne qui lui aura valu une fracture de la mâchoire, il annonce sa volonté de se relancer du côte de Delko-Marseille Provence-KTM.

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

7 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Calendrier mondial UCI 251e[6]
UCI World Tour 126e[7] 58e[8] 211e[9] nc[10]
UCI Europe Tour 397e[11] 256e[12] 583e[13] 296e[14] 286e[15] 35e[16]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Qué despacio pasa el tiempo », sur kecprosport.com, (consulté le 29 août 2010)
  2. (es) « Fin a la temporada », sur kecprosport.com, (consulté le 29 août 2010)
  3. (es) « José Herrada y Javier Moreno, del Caja Rural al Movistar », sur navarrasport.com, (consulté le 30 décembre 2014)
  4. « Javier Moreno : "Ravi d'être là et motivé" », sur cyclismactu.net, (consulté le 30 décembre 2014)
  5. « Giro : Fracture de la clavicule pour Javier Moreno (Movistar) », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  6. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  12. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  13. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :