This War of Mine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
This War of Mine
PGA Poznań 2015 War of Mine.JPG
This War of Mine au Poznań Game Arena (pl) 2015

Développeur
Éditeur
Distributeur
Réalisateur

Directeurs
Michał Drozdowski
Game Designers
Rafał Włosek
Grzegorz Mazur
Développeur
Aleksander Kauch
Scénaristes
Maciej Skóra
Kacper Kwiatkowski
Wojtek Setlak

Artistes
Przemysław Marszał
Bartek Rydel
Jakub Piotrowski
Scénariste
Compositeur
Piotr Musiał

Date de sortie
Windows, OS X, Linux, Android
INT : 14 novembre 2014
PlayStation 4, Xbox One
INT : 29 janvier 2016
Genre
Mode de jeu
Plate-forme

Version
4.0.0Voir et modifier les données sur Wikidata

Évaluation
PEGI : 18+
ESRB : M
Site web

This War of Mine est un jeu vidéo de survie en temps de guerre développé par 11 bit studios qui s'est inspiré du siège de Sarajevo. Ce jeu diffère de la plupart des jeux de guerre en se concentrant sur l'expérience des civils en temps de guerre, plutôt que sur le combat en première ligne. This War of Mine est sorti le sur Microsoft Windows, OS X et Linux.
Il remporte l'Audience Award lors de l'Independent Games Festival de 2015[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule pendant le siège d'une ville fictive nommé Pogoren. Ce siège oppose des unités rebelles retranchées dans la ville, et l'armée nationale qui tente par tous les moyens de prendre la ville. Le joueur dirige des civils bloqués dans la ville et tentant de survivre.

Personnages[modifier | modifier le code]

Les personnages jouables sont tous des civils n'appartenant à aucun des belligérants du conflit, cependant Roman est un ancien combattant rebelle repenti à cause d'exactions de ses anciens camarades.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Dans This War of Mine le joueur dirige un groupe de civils, qui doit survivre dans une ville assiégée jusqu'à la fin de la guerre.

Chaque jour se découpe en deux parties. La partie est automatiquement sauvegardée au début d'un jour. Le jour, où les civils peuvent construire divers objets ou installations qui serviront à leur survie (plaque de cuisson, chauffage, atelier de plantes pour les médicaments, outils tels que des pelles ou pieds de biche). Les civils peuvent recevoir des visiteurs sur leur palier, venus échanger, offrir ou demander des objets. La nuit, où vous pourrez choisir entre partir collecter, monter la garde ou dormir. La nuit est aussi le moment où des pilleurs peuvent venir voler les provisions. Vos civils peuvent partir dans divers endroits de la ville pour chercher nourriture, matériaux, médicaments etc.

Les commandes se résument au clic gauche. Un clic pour un déplacement normal, deux clics pour un déplacement rapide (indisponible en cas de blessure, grande fatigue, déprime...).

Le moral est tout aussi important que la santé physique. Si votre personnage est trop déprimé il finira par se laisser abattre et ne plus vouloir bouger.

Développement[modifier | modifier le code]

Le jeu est inspiré des conditions de vie difficiles et des atrocités de guerre que les civils bosnien ont enduré durant le siège de Sarajevo (1992-1996), le plus long siège depuis la Seconde Guerre mondiale. En , des copies du jeu sans licence ont été mises en ligne. Les développeurs ont répliqué en diffusant des clefs Steam valides, encourageant les joueurs à les partager avec leurs amis, et à acheter le jeu si leur situation financière leur permet[2].

Après la sortie du jeu[modifier | modifier le code]

Un éditeur de scénario a été ajouté au jeu avec la version 1.3, qui permet aux joueurs de créer et choisir des survivants. L'éditeur permet aussi de modifier les conditions environnementales et la durée des conflits[3].

Du contenu créé par les joueurs a été diffusé gratuitement sur le Workshop Steam à partir de la version 2.0[4].

Pour célébrer le troisième anniversaire de la sortie du jeu, 11-bit Studios a lancé le premier de trois scénarios en DLC ; Father’s Promise le . Le deuxième DLC, The Last Broadcast, est sorti le . Le troisième DLC, Fading Embers, est sorti le .

En , 11-bit studios annonce This War Of Mine: Complete Edition, une exclusivité pour la Nintendo Switch, dont la sortie a lieu le même mois. Cette version rassemble l'intégralité du contenu, le jeu original, le contenu anniversaire, The Little Ones, et les épisodes DLC[5]. Une version physique du jeu est commercialisée en Europe pour la Nintendo Switch le jour de son lancement mondial, édité par Deep Silver[6].

Un jeu de plateau coopératif a été édité par Galakta en 2017 en collaboration avec 11-bit studios[7].

Réception[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse numérique
Média PC iOS
Gamekult (FR) 7/10[8]
Agrégateurs de notes
Média PC iOS
Metacritic 83 %[9] 83 %[10]

This War of Mine a été très bien reçu, obtenant un score de 83 sur 100 sur Metacritic[9]. Le jeu aurait couvert ses coûts de développement dans les deux premiers jours de vente[11].

Prix[modifier | modifier le code]

This War of Mine a obtenu le Prix du public à l'Independent Games Festival 2015[12]. Il y a également été nommé pour le Grand prix Seumas McNally et dans la catégorie Excellence en narration[12].

En France, il obtient le prix Historia du jeu vidéo en 2015.

Partenariat associatif[modifier | modifier le code]

Début avril 2015, This War of Mine a proposé un DLC dont les revenus ont été reversés à l'association War Child Charity (en). Ce pack de contenu vendu au choix 0,99 €, 9,99 € ou 19,99 € a contribué à l'amélioration des conditions de vie de 350 enfants syriens réfugiés en matière d'enseignement (frais scolaires, formation d'enseignants, etc.), de soins médicaux ou psychologiques ou encore par la création d'espaces destinés aux enfants.

This War of Mine : The Little Ones[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Agrégateurs de notes
Média PlayStation 4 Xbox One
Metacritic 78 %[13] 78 %[14]

Le 2016, This War of Mine a officiellement été mis en vente sur PlayStation 4 et Xbox One dans une version enrichie : This War of Mine : The Little Ones[15].

Un DLC This War of Mine : The Little Ones est proposé à la même date sur Windows, OS X, Linux, Android qui permet d'avoir le même contenu que la version standalone de PlayStation 4 et Xbox One.

Il ajoute plusieurs éléments supplémentaires de gameplay, l'essentiel étant qu'il permet la gestion de personnages enfants en période de guerre.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alec Meer, « Small Names Take Big Prizes: 2015 IGF Winners », sur Rock, Paper, Shotgun, (consulté le ).
  2. (pl) « 11-bit Studios wygrywa internet! », sur Playing Daily, (consulté le )
  3. (en) « This War of Mine update 1.3 adds scenario editor », sur VG247, (consulté le )
  4. (en) « This War Of Mine's 2.0 Update Brings Modding Tools To The Game », sur Kotaku Australia, (consulté le )
  5. (en-US) Iggy, « This War Of Mine: Complete Edition Heading Exclusively To Switch », sur NintendoSoup, (consulté le )
  6. (en-US) GALA-MOS, « This War Of Mine: Complete Edition Is Getting A Physical Release In Europe », sur NintendoSoup, (consulté le )
  7. (en-US) « This War of Mine: The Board Game », sur Galakta (consulté le )
  8. >« This War of Mine sur PC », sur Gamekult (consulté le )
  9. a et b (en) « This War of Mine sur PC », sur Metacritic (consulté le )
  10. (en) « This War of Mine sur iOS », sur Metacritic (consulté le )
  11. Wesley Yin-Poole, « It took just two days for This War of Mine to make its money back », Eurogamer, Gamer Network, (consulté le ).
  12. a et b (en) The 16th Independent Games Festival Finalists, site de l'Independent Games Festival.
  13. (en) « This War of Mine : The Little Ones sur PS4 », sur Metacritic (consulté le )
  14. (en) « This War of Mine : The Little Ones sur Xbox One », sur Metacritic (consulté le )
  15. Damien Leloup, « « This War of Mine », le jeu vidéo qui raconte la guerre du point de vue des civils », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )