The Rapture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'album de Siouxsie and the Banshees, voir The Rapture.
The Rapture
Description de cette image, également commentée ci-après
The Rapture en concert à Amsterdam.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock indépendant, post-punk, dance-punk, rock électronique, art punk[1], acid house
Années actives 19982014
Labels DFA Records, Vertigo Records, Universal, Sub Pop, Gravity Records
Site officiel therapturemusic.com
Composition du groupe
Anciens membres Luke Jenner
Vito Roccoforte
Gabriel Andruzzi
Brooks Bonstin
Christopher Relyea
Matt Safer

The Rapture est un groupe de rock américain, originaire de New York. Le groupe joue un mélange de plusieurs influences post-punk, dance-punk, new wave, acid house, disco, electro et rock 'n' roll. Le groupe est formé en 1998 et séparé en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1998–2005)[modifier | modifier le code]

The Rapture est formé en 1998 à San Diego autour du batteur Vito Roccoforte et du chanteur et guitariste Luke Jenner[2]. Après de multiples concerts, le groupe publie un mini-album intitulé Mirrors[3] en 1999[2]. Le bassiste Matt Safer rejoint le groupe en 2001, année ou sort un EP de six chansons, Out of the Races and Onto the Tracks, sur le label Sub Pop[2]. En juillet de la même année, Gabe Andruzzi qui est un cousin de Luke rejoint le groupe en tant que multi-instrumentiste[4]. S'ensuit le succès avec le single House Of jealous Lovers publié en 2003 chez DFA Records.

Pieces of the People We Love (2006–2011)[modifier | modifier le code]

The Rapture publie son deuxième album, Pieces of the People We Love, chez Universal Motown Records en septembre 2006 après la fermeture de Strummer. Paul Epworth, Ewan Pearson et Danger Mouse produisent l'album. The Rapture tournera plus tard avec les Daft Punk pendant leur tournée américaine en 2007. Lors d'une entretien avec Dave Owen d'Access All Areas et I Can't Breathe Media, Luke Jenner explique que Justin Timberlake a originellement chanté sur le morceau No Sex For Ben[5].

En 2008, Luke Jenner quitte le groupe à la veille de la mort de sa mère, et de la naissance de son fils. Après quelques mois, il revient au sein du groupe[6]. Le 14 juillet 2009, The Rapture annonce sur son site web officiel le départ en bons termes du bassiste Mattie Safer[7].

Dernier album et séparation (2011–2014)[modifier | modifier le code]

Le , le groupe sort In the Grace of Your Love, produit par le français Philippe Zdar du groupe Cassius, et publié au label DFA Records. The Rapture a enregistré l'album à Brooklyn et Paris[8].

Le groupe se sépare en 2014[9]. Cette information est à l'origine relayée par la Red Bull Music Academy ; l'annonce présente Jenner comme « ex-The Rapture ». Jonathan Galkin, manager de DFA records, ne confirmera pas la séparation du groupe[10].

Apparitions[modifier | modifier le code]

En 2002, le titre Out of the Races and Onto the Tracks est présent sur la BO du film Les Lois de l'attraction de Roger Avary, adaptation du roman de Bret Easton Ellis. En 2007, la chanson Echoes est présente sur la BO du film SuperGrave. En 2008, The Rapture signe pour l'utilisation de No Sex for Ben dans le jeu vidéo Grand Theft Auto IV. La chanson figure aussi sur la bande originale officielle du jeu. En 2009, la chanson Echoes illustre le générique de la série anglaise Misfits diffusée sur Channel 4.

En 2012, la chanson How Deep is Your Love? apparaît à la fin de l'épisode 3 de la saison 6 de Skins. En 2014, la chanson Pieces of the People We Love est utilisée dans le générique de l'épisode 3 du jeu vidéo Tales from the Borderlands. En 2015, la chanson In the Grace of Your Love apparaît dans le film La Belle Saison de Catherine Corsini avec, entre autres, Cécile de France, Izïa Higelin et Noémie Lvovsky. En 2016, la chanson In the Grace of Your Love apparaît dans le film Baden Baden de Rachel Lang.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tom Semioi, « Out of the Races and Onto the Tracks Review », AllMusic (consulté le 11 août 2008)
  2. a b et c (en) Andy Kellman, « Biographie de The Rapture », sur AllMusic (consulté le 17 avril 2013).
  3. Joseph Ghosn, « Critique de l'album Echoes », sur Les Inrocks, (consulté le 17 avril 2013).
  4. Frédéric Régent, « Biographie de The Rapture », (consulté le 17 avril 2013).
  5. (en) Interview - podcast - part. 2, accessallareas.net.au.
  6. (en) Tom Breihan, « Interviews: The Rapture », pitchfork.com, Pitchfork Media Inc., (consulté le 14 novembre 2011)
  7. (en) Interview - podcast, accessallareas.net.au.
  8. « The Rapture Return to DFA for New Album | News », Pitchfork, (consulté le 2 avril 2012).
  9. The Rapture se sépare en silence, Pierre Labrunie, Libération, 10 mars 2014.
  10. (en) « The Rapture Break Up, Don't Tell Anyone », Self-Titled Magazine, (consulté le 8 mars 2014).
  11. (en) « Album Mirror », sur site officiel du groupe (consulté le 17 avril 2013).
  12. (en)« Album Echoes », sur site officiel du groupe (consulté le 17 avril 2013).
  13. (en)« Album Pieces of the people we love », sur site officiel du groupe (consulté le 17 avril 2013).
  14. (en)« Album In the Grace of Your Love », sur site officiel du groupe (consulté le 17 avril 2013).
  15. (en)« Album Out Of The Races And Onto The Tracks », sur site officiel du groupe (consulté le 17 avril 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :