Thomas Pavel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thomas Pavel, né le 4 avril 1941 à Bucarest, est un universitaire des États-Unis spécialiste de la littérature française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une maîtrise à l'université de Bucarest, Thomas Pavel soutient une thèse à l'École des hautes études en sciences sociales en 1971 sur les tragédies de Corneille. Il enseigne ensuite au Canada, à l'Université d'Ottawa de 1973 à 1981, puis à l'Université du Québec à Montréal de 1981 à 1986. Entre 1990 à 1998, il enseigne la littérature comparée à l'Université de Princeton. Depuis 1998, il enseigne à l'Université de Chicago. En 2005-2006, il a assuré un cours au Collège de France sur le thème « Comment écouter la littérature ».

Il a critiqué les prétentions de structuralistes comme Roman Jakobson ou Roland Barthes à expliquer la littérature uniquement par le biais de la linguistique (Le Mirage linguistique et De Barthes à Balzac, qui revient sur S/Z). Mais Pavel est surtout connu pour son emploi de la théorie philosophique des mondes possibles pour étudier les univers de fiction. Il a ainsi contribué à lancer des questionnements sur les rapports entre les univers fictionnels et les univers de référence, sur l'ontologie des personnages et sur la valeur de vérité de la fiction.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Critique et histoire littéraire
  • La Syntaxe narrative des tragédies de Corneille: Recherches et propositions, Paris : Klincksieck & Ottawa : Éditions de l'Université d'Ottawa, 1976.
  • The Poetics of Plot: The Case of English Renaissance Drama, Minneapolis : University of Minnesota Press, 1985.
  • Univers de la fiction, Paris : Seuil, coll. « Poétique », 1988.
  • Le Mirage linguistique, Paris : Minuit, 1988.
  • L’Art de l’éloignement. Essai sur l’imagination classique, Paris : Gallimard, 1996.
  • avec Claude Bremond, De Barthes à Balzac. Fictions d’un critique et critiques d’une fiction, Paris : Albin Michel, 1998.
  • La Pensée du roman, Paris : Gallimard, 2003.
  • Comment écouter la littérature ?, Paris: Fayard, coll. « Leçons inaugurales du Collège de France », 2006.
Romans et essais
  • Fragmente despre cuvinte, essai, Bucarest : Editura pentru literatura, 1968.
  • Inflexions de voix, essai, Montréal : Presses de l'Université de Montréal, 1976.
  • Le Miroir persan, Paris : Denoël & Montréal : Quinze, 1978.
  • La Sixième Branche, Paris : Fayard, 2003.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]