Théophile Raynaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raynaud.
Théophile Raynaud
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Religion
Ordre religieux
Hagiologium exoticum

Théophile Raynaud né à Sospello (Sospel en français), dans le comté de Nice, peut-être en 1584, et mort à Lyon le 31 octobre 1663, est un jésuite, auteur de plusieurs ouvrages théologiques en langue latine.

carrière[modifier | modifier le code]

Il entre chez les jésuites à Avignon le 24 novembre 1602. Il est ordonné prêtre à Lyon en 1612 et prononce ses vœux le 1er janvier 1619.

Il enseigne la grammaire et les lettres classiques à Avignon, la théologie, la philosophie (1613-1619) et la théologie scholastique (1619-1627) à Lyon, où il fut aussi deux ans préfet des études. Puis il enseigne les Écritures saintes au Collège Romain (1647-1651).

A Rome il devint le délégué de sa province à la IXe Congrégation Générale de son ordre (1649-1650).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Trois de ses traités furent censurés par l'Inquisition :

  • de Martyrio per pestem (Le Martyre par la peste)
  • de Communione pro mortuis (La Communion pour les morts)
  • de Confixione Librorum (La Composition des Livres)

Il put les faire réimprimer après les avoir corrigés.

Ses Œuvres complètes parurent à Lyon en 1665 en 19 volumes, auxquels fut adjoint à Cracovie, en 1669, un 20e volume intitulé Apopompæus (littéralement "le Bouc émissaire") contenant des pièces qu'il en avait exclues.

Très apprécié de Guy Patin, il fut un ennemi des jansénistes et des dominicains.

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Raynaud », dans Pierre Bayle, Dictionnaire historique et critique.
  • Notices bio-bibliographiques dans J. FEJER, Defuncti secundi saeculi, IV, p. 209: Raynaudus, Theophilus; C.E. O'NEILL - J. M. DOMINGUEZ, Diccionario Histórico de la Compaña de Jesús, IV, pp. 3301: Raynaud, Théophile; C. SOMMERVOGEL, Bibliothèque de la Compagnie de Jésus, VI, coll. 1517-1550: Raynaud, Théophile (entrée dans la Compagnie le 21 novembre); R.G. VILLOSLADA, Storia del Collegio Romano, pp. 323: Raynaud Theophilus; Synopsis historiae Societatis Jesu , col. 616: Theophilus Raynaud.

Liens externes[modifier | modifier le code]