Teque Software

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Teque Software était une entreprise britannique de développement de jeux vidéo fondée en 1987 par Tony Kavanagh, Peter Harrap et Shaun Hollingworth et basée à Londres. En 1988, la société établit Krisalis Software, label sous lequel elle édite ses premiers jeux et qui devient son nom commercial en 1991.

Historique[modifier | modifier le code]

Teque Software est fondé en 1987 par Tony Kavanagh, Peter Harrap (l'auteur de Wanted: Monty Mole) et Shaun Hollingworth. Ces trois ex-employés de Gremlin Graphics ont profité de l'avènement du marché des micros 16-bits en Europe, avec l'Amiga et l'Atari ST, pour voler de leur propres ailes[1].

Les premiers projets de la compagnie se partagent entre des productions originales (Terramex, Flintstones, The, Thunderbirds) et des conversions de jeux d'arcade, notamment d'Atari Games (Pac-Mania, Xybots, Continental Circus), qui sont adaptés sur les supports les plus populaires du marché. La compagnie se développe rapidement et le label d'édition Krisalis est établi en 1988. À l'origine il devait s'appeler Chrysalis mais il fut revu et corrigé pour des raisons de droits une semaine seulement avec l'édition du premier jeu, Prison[1]. Divers productions Teque sont encore édités par des compagnies tiers comme Grandslam et Domark[1]. En 1991, le nom Teque fut finalement abandonné en faveur de Krisalis[1].

En 1989, Krisalis développe le jeu officiel de l'équipe de Manchester United, qui marque les débuts d'une longue lignée de jeux de foot. Au début des années 1990, les jeux les plus remarqués de cette société de second plan s'appellent Sabre Team, Shadowlands, Soccer Kid ou encore Brutal Football: Brutal Sports Series.

Au milieu des années 1990, Krisalis emploie 40 employés environ[2].

À noter[modifier | modifier le code]

Krisalis-software-logo.png
  • Krisalis a été l'un des éditeurs de jeux les plus actifs sur l'Acorn Archimedes, un ordinateur qui n'est jamais parvenu à dépasser les frontières anglaises. Elle y a adapté quelques succès d'autres compagnies (Populous, Chuck Rock, Lemmings, Lotus Esprit Turbo Challenge, etc).
  • Krisalis utilisait le label d'édition Buzz pour les de jeux édités à prix budget.

Productions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Company Profile: Teque, The Underdogs, consulté le 8 avril 2008, source: site officiel de Krisalis.
  2. Krisalis Software - Company Profiles, 17 octobre 2006, source : site officiel de Krisalis