Tenue de route

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Description du média.

La tenue de route est une expression mal définie décrivant le comportement routier des véhicules (automobiles ou motocyclettes essentiellement).

Description[modifier | modifier le code]

Le tenue de route, ou comportement routier, est essentiellement déterminée par la capacité d'un véhicule à rester sur la route et sur la trajectoire voulue, quelles que soient les circonstances (en virages, sur sol gras, humide ou à basse adhérence, en charge ou non...) mais aussi par la facilité qu'aura son conducteur de le maîtriser en cas de situation d'urgence.

Un grand nombre de facteurs peuvent entrer en ligne de compte :

Suspension
Géométrie de suspension
Pneumatiques
  • Leurs dimensions ;
  • Leur pression ;
  • Leur forme ;
  • Leurs sculptures ;
  • Leur gomme.
Motricité
Mais aussi

L'ensemble de ces éléments peut conduire à un certain nombre d'anomalies de comportement routier :

  • Un empattement trop long rend le véhicule peu maniable, alors que trop court, il devient instable ;
  • Une chasse trop longue ou trop courte a les mêmes effets ;
  • Des suspensions trop raides provoquent un décollement des roues du sol sur les bosses ;
  • Un amortissement trop faible provoque des ondulations infinies sur mauvais revêtement ;
  • Une voie trop étroite, un centre de gravité trop haut et une absence de système antiroulis facilitent le versement en virage ;
  • Une mauvaise répartition des masses peut engendrer un comportement sous-vireur ou survireur, même si toutes les voitures de série ont des suspensions réglées pour un comportement sous-vireur, plus facile à appréhender pour le tout-venant ;
  • Pour les deux-roues, toutes sortes de causes peuvent provoquer un phénomène de guidonnage.

Différents systèmes peuvent améliorer la tenue de route :

  • Systèmes antiroulis ;
  • Systèmes antiplongée ;
  • Amortisseur de direction.

Test[modifier | modifier le code]

On peut notamment évaluer la « tenue de route » d'une automobile en procédant à un test d'évitement, aussi appelé « baïonnette » : la voiture doit aller à gauche puis à droite, en évoluant entre des cônes. Plus la voiture est capable de passer rapidement entre les cônes, meilleure est la tenue de route.

Articles connexes[modifier | modifier le code]