Tarik Ben Ziyad (613)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tarik Ben Ziyad
Tariq Ibn Ziyad
Image illustrative de l’article Tarik Ben Ziyad (613)
Type Frégate
Classe Classe Sigma
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Morocco.svg Marine royale marocaine
Constructeur Damen Schelde
Chantier naval Vlissingen-OostDrapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Quille posée 15 Avril 2008
Lancement Juillet 2010
Armé 10 septembre 2011
Équipage
Équipage 110
Caractéristiques techniques
Longueur 105,11 m
Maître-bau 13 m
Tirant d'eau 3,75 m
Déplacement 2,335 tonnes
Propulsion
Vitesse 26 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement
Électronique
Rayon d'action 4 000 Nq à 18 nœuds
Aéronefs Hélicoptère Panther
Carrière
Pavillon Drapeau du Maroc Maroc
IMO 9515955

Le Tarik Ben Ziyad est la première frégate multi-fonction de Classe Sigma 10513 construite aux Pays-Bas pour le compte de la Marine royale marocaine.

Conception[modifier | modifier le code]

Le 6 février 2008, le Maroc a signé un contrat de 1,2 milliard de dollars avec la Schelde Naval Shipalinging pour deux frégates légères SIGMA 9813 et une frégate légère SIGMA 10145, qui sont des versions modifiées du modèle existant de la classe Sigma.

Un contrat ultérieur a été signé le 1er avril 2008 avec Thales Nederland (en) pour la fourniture et l'installation du progiciel de commande-contrôle et des capteurs pour les navires. Le forfait comprenait le système de gestion de combat TACTICOS[1] de Thales, le radar de surveillance SMART-S (en) Mk2, le radar de poursuite LIROD Mk2 [2], le sonar Thales KINGKLIP, le système IFF, le système de communication intégré comprenant un système de communication externe et le système de communication interne FACON, un détecteur MRE VIGILE, un système de contre-mesures électroniques SCORPION, de même que le système de navigation.

Les frégates[modifier | modifier le code]

  • Tarik Ben Ziyad (613), la première frégate marocaine a été lancée en juillet 2010, a commencé les essais en mer le 6 mai 2011 et a été livrée le 12 septembre 2011.

En plus de son canon Otobreda 76 mm et de ses missiles sol-air d'autodéfense Mistral et antinavire Exocet, la Marine royale a souhaité une plate-forme pour hélicoptère avec hangar, ainsi qu'un armement plus puissant à base de missiles surface-air MBDA VL-MICA.

Elle sera suivie de deux autres unités :

  • Sultan Moulay Ismail (614)
  • Allal Ben Abdellah (615).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Note et référence[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]