Tamaskan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tamaskan
Tamaskan
Tamaskan
Région d’origine
Région Drapeau de la Finlande Finlande Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Caractéristiques
Silhouette Lupoïde.
Taille 63,6 à 84 cm (M), 61 à 71 cm (F)
Poids 32 à 50 kg (M), 25 à 41 kg (F)
Poil Droit, dense.
Robe Wolf grey - Red grey - Black Gray agouti patterns
Tête Expressive. Triangulaire, plus longue que large (2:1) Museau et haut du crâne parallèles (1:1)

Stop léger. Nez noir. Lèvres noires et serrées

Yeux En amande de couleur jaune ou ambre voir marron. Contour des yeux noir.
Oreilles Triangulaires et légèrement arrondies, de taille moyenne, proportionnées à la tête. Portées vers l’avant et dressées.
Queue Attachée haut, au repos droite et pendante, peut être portée haut en mouvement.
Caractère Sociable, adapté à la vie de famille.
Autre
Utilisation Chien de traîneau Chien d'assistance Chien de sauvetage

Le tamaskan est une race de chien-loup dont le développement a commencé durant les années 1980.

Ce chien est issu du croisement de chiens nordiques (huskys, malamutes,...), de bergers allemands ainsi que plusieurs espèces de chiens -loups.

Le but recherché dans le « projet Tamaskan » est la création d'une race ayant les caractéristiques physiques des chiens-loups mais le comportement d'un « chien de compagnie » pouvant participer à diverses disciplines canines tout en se montrant adaptée à une vie de famille.

Historique[modifier | modifier le code]

Au début des années 1980, divers chiens de races mixtes ont été importés des États-Unis et du Canada en Angleterre. Bien que leurs origines exactes soient inconnues, ces chiens étaient principalement des mélanges de races arctiques telles que le Husky d'Alaska, le Malamute d'Alaska, le Chien Esquimau Canadien, le Berger Allemand, le Husky du Labrador et le Husky Sibérien. Ces chiens ont ensuite été reproduits avec divers chiens de races mixtes locaux ressemblant à des loups au Royaume-Uni, qui comprenaient des croisements de Malamute d'Alaska, de Husky sibérien et de berger allemand. Grâce aux technologies modernes d'analyse de l'ADN, nous savons maintenant que certains de ces mélanges nordiques contiennent, entre autres, du Groenland Dog et du Samoyède.

Edwina «Eddie» Harrison, avec un petit groupe d'éleveurs dévoués, a continué à développer cette race à l'aspect de loup. Au départ, la progéniture s'appelait «Harrison Wolfdogs» ou simplement «ressemblant au loup». Les tests génétiques ont depuis montré que des mélanges de chiens-loups étaient inclus dans ce programme de sélection précoce. Ces chiens ont formé la base de ce qui allait devenir la race des Inuits du Nord (Northern Inuits), fondée en 1998. Cette année-là, Lynn Sharkey / Hardey, l'une des quatre fondatrices originales de la race Tamaskan, s'est jointe au comité de la Northern Inuit Society  et a acheté ses deux premiers chiens reproducteurs.

Au fil du temps, les divergences au sein du comité concernant le développement de la race des Inuits du Nord ont mené à une scission. En 2002, la Utonagan Society a décidé de changer le nom de la race en «Utonagan» pour se distinguer des Inuits du Nord.

En 2004, Lynn Sharkey a visité la Finlande, où elle a découvert l'élevage Polar Speed en Laponie. Le propriétaire de l'élevage Polar Speed, Reijo Jääskeläinen, travaillait également au développement de sa propre race de chiens ''ressemblant au loup'' pour le cinéma, en croisant des chiens loup tchécoslovaques et des chiens-loups américains avec ses huskies de course (FCI finlandais / sibérien). Élevés pour la vitesse et l'endurance pour tirer des traineaux dans des conditions extrêmes, les huskies Polar Speed étaient connus pour être parmi les meilleurs chiens de course de traîneaux au monde. À ce titre, Lynn a réservé six chiens Polar Speed avec l'intention de les utiliser comme nouveaux croisements avec l'Utonagan dans le but d'améliorer la capacité de travail de la race ainsi que travailler leur apparence lupoïde .

Malheureusement, la Utonagan Society a décidé qu'elle ne souhaitait pas inclure les lignées finlandaises dans son programme d'élevage. Ainsi, le Tamaskan Dog a été fondé lorsque Lynn et sa fille, Jennie, ont quitté le groupe Utonagan pour poursuivre leur propre programme d'élevage. L'étiologie du nom de leur nouvelle race est significative : «Tamaska» signifie «loup puissant» dans le dialecte Munsee de Delawarian, une langue algonquine. «Teme» (parfois orthographié tama) est le mot racine pour «loup» et «maska» est un mot généralement traduit par gros, fort ou puissant.

Au total, il y avait quatre fondateurs de race d'origine : Lynn Sharkey/Hardey de Blustag* , sa fille Jennie Peacock/Saxby de Blufawn, Liz Wilson d'Alba (Écosse) et Zee Turner de l'élevage Moonstone (Angleterre). Ensemble, les fondateurs ont fourni plusieurs chiens Inuits du Nord / Utonagan qui ont été élevés et reproduits par Blustag, de même que les chiens Polar Speed en tant que fondateurs de la race du Tamaskan. C'est pourquoi le chien tamaskan est généralement considéré comme une race finlandaise - il a été principalement développé pendant que Lynn et Jennie vivaient en Finlande, et possède une grande contribution génétique de Polar Speed. Cependant, la race n'est pas officiellement reconnue en Finlande.


En combinant les lignées d'origine anglaise (Inuits du Nord / Utonagan) avec les nouvelles lignées de croisements finlandais, la première génération de chiens tamaskans enregistrés est née en mai 2006 à Alba en Écosse. Dans le même temps, le Tamaskan Dog Register (TDR) a  été fondé dans le but de superviser le développement de la race.

En octobre 2013, le Tamaskan Dog a été officiellement reconnu par l' American Rare Breed Association (ARBA)  et le Kennel Club of the United States of America (KCUSA) . Cela signifie que tous les chiens tamaskans enregistrés auprès du TDR sont éligibles à l'enregistrement ARBA / KCUSA et peuvent participer aux expositions ARBA / KCUSA aux États-Unis. En 2017, la race Tamaskan a également été reconnue par l'International Canine Events (ICE), l' International All Breed Canine Association (IABCA)  et l'  International Canine Kennel Club (ICKC) . À ce jour, de nombreux propriétaires de tamaskans participent régulièrement à des expositions officielles dans toute l'Amérique du Nord et plusieurs chiens tamaskans ont depuis été récompensés lors de ces événements.

Le chien tamaskan est considéré comme une race «en évolution». En raison de son petit pool génétique, le TDR a une politique officielle de stud-book ouvert pour les "outcross" approuvés. Néanmoins, le Tamaskan a parcouru un long chemin depuis ses racines initiales. Une reproduction soignée et sélective rapproche la race de ses objectifs finaux, tels que définis dans le standard de la race . La popularité du chien tamaskan a augmenté de façon exponentielle et il existe maintenant de nombreux éleveurs enregistrés dans le monde entier. De plus, des clubs tamaskans officiels existent dans plusieurs pays.


En raison des pratiques d'élevage douteuses répétées, ne respectant pas les exigences d'éthique et de santé énoncées par le registre, Lynn et Jennie ont malheureusement été retirées du TDR en 2012. À l'heure actuelle, les chiens Blustag et Blufawn ne sont donc pas reconnus comme Tamaskan, et les chiens qu'elles produisent ne sont pas éligibles à l'enregistrement en tant que tels au registre international.


Sources officielles : Tamaskan Dog Register[1]

Standard[modifier | modifier le code]

Standard du tamaskan.

Description générale :

Le tamaskan est un chien de grande taille, élancé avec un corps athlétique, un regard intelligent et ressemblant à un loup, témoignant de son héritage nordique de type chien de traîneau.

C'est un chien de travail bien équilibré, rapide et léger sur les pieds, libre et gracieux en action. Son corps est recouvert d'une épaisse fourrure, il a des oreilles dressées et une queue droite et touffue.

Le Tamaskan se tient bien au-dessus des coussinets, avec une posture fière, la tête dressée et les yeux alertes montrant de l'intérêt et de la curiosité. Sa démarche caractéristique est douce et sans effort, montrant une bonne portée avant et une extension arrière. C'est un travailleur capable et adaptable : capable de travailler comme chien de traîneau, chien d'assistance ou chien de suivi, entre autres rôles. Il peut facilement transporter une charge légère à une vitesse modérée sur de courtes distances.

Le Tamaskan est intelligent et apprend vite, il est, en plus un chien qui a une grande volonté de plaire. Il devrait être considéré comme un animal de compagnie qui est à la fois heureux dans son harnais ou à la maison. Ses proportions corporelles, sa forme et ses mouvements ressemblent à ceux d'un loup: un bon équilibre entre puissance, agilité et endurance.

Le Tamaskan mâle doit être facilement distinguable des femelles. Les mâles sont plus grand et gros que les femelles et arborent un plastron plus large et fournie en poils. Les joues de mâles possèdent aussi des poils plus longs se qui donnent a leurs visages un aspect plus large.

Toute caractéristique d'un spécimen, y compris au niveau du tempérament, interférant avec la réalisation de l'objectif principal doit être considérée comme une grave faute.

Les principales couleurs sont le Gris loup (Wolf Grey), le Gris rouge (Red Grey), le gris noir (Black Grey), soit des variations de l'agouti. Le black Phase est également toléré. Les yeux sont de couleur: jaune, ambre ou marron. Les yeux de couleur plus pâle sont très rares. Les yeux bleus ne sont pas acceptés dans la race.


Sources officielles : Tamaskan Dog Register[1]

Caractère et utilité[modifier | modifier le code]

Tamaskan attelé.

Le tamaskan est un chien-loup. Il est intelligent, alerte et actif. Il est sociable, amical et ouvert. Il peut être parfois sensiblement réservé lors des premières rencontres mais il est facilement conquis et détendu. Certains peuvent se montrer assez indépendants.

Il ne sera pas un bon chien de garde, même si son aspect est très souvent dissuasif. Il ne devrait pas être agressif avec les autres chiens. On peut s'attendre à une certaine réserve et dignité chez le chien à maturité sexuelle. Son intelligence, sa maniabilité et sa disposition empressée font de lui un compagnon agréable et un travailleur volontaire.

Défauts: toute manifestation de timidité, de peur ou de tempérament suspect est considérée comme un gros défaut.

Les tamaskans souffrent d'anxiété de séparation, et sera malheureux en l'absence de ses humains, même en présence d'autres chiens.

Ce sont des chiens intelligents qui apprennent vite. La race n'étant pas reconnue par la FCI certaines disciplines leur sont fermées, mais les Tamaskans peuvent participer à la plupart des concours d’obéissance, d'attelage, d'obé-rythmée, de pistage...

Certains Tamaskans sont des chiens d'assistance, de recherches et de secours de façon professionnelle.


Sources officielles : Tamaskan Dog Register[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « History », sur Tamaskan Dog Register (consulté le 30 mai 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Florida Lupine News Volume 9 Issue 3 (Autumn 2007)
  • Animal Wellness Magazine 7447079635 Volume 10 Issue 1 (Feb-Mar 2008)
  • Dogs Monthly - March 2009 Issue
  • Dogs Today - July 2009 Issue
  • Dogs Today - Nov 2009 Issue (front cover)

Liens externes[modifier | modifier le code]