T. D. Allman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
T. D. Allman
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance

Tampa, Florida, USA
Nationalité
Formation
Activité
Écrivain américain, historien, correspondant de guerre

T. D. Allman est un écrivain américain réputé pour ses comptes-rendus, en tant que témoin oculaire, des événements décisifs de l'histoire contemporaine, ainsi que pour ses livres et articles qui corrigent des idées fausses sur l’histoire des États-Unis et d’autres pays, dont la France[1]. En langue française, il est connu pour ses premiers reportages dans Le Monde diplomatique [2]sur le Moyen-Orient et l’Asie du sud est, et pour ses livres sur le nationalisme américain: Un Destin ambigu [3],[4]et La Floride : Cœur révélateur des États-Unis. Dans le monde entier, il est connu pour avoir été le premier à exposer le rôle joué par la CIA dans la guerre au Laos, pour ses interviews de personnalités politiques allant de Yasser Arafat[5] et Boris Elstine [6] aux rois d’Espagne[7] et du Cambodge[8], ainsi que pour son amitié avec personnalités du monde de la culture comme Marguerite Yourcenar[9] et I.B. Singer. Ses comptes-rendus sur l’histoire de la Floride ont été très remarqués[10],[11],[12].

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

T. D. Allman est diplômé de l'université Harvard (1966) et a été volontaire du Corps de la paix au Népal[13]. Il est également un ancien Edward R. Murrow Fellow du Council on Foreign Relations à New York. Il a commencé sa carrière, alors qu’il était encore à l’Université, en se rendant en stop en Alaska où, après le grand tremblement de terre, il a travaillé comme journaliste pour l’Anchorage Daily News. Plus tard, il franchira des montagnes à pied pour pénétrer à Long Cheng, la base secrète de la CIA près de la plaine des Jarres au Laos[14],[15]. Il a été parmi les premiers américains à visiter le Tibet quand son accès n’a plus été interdit[16],[17].

Son premier livre, Unmanifest Destiny, qui est né de sa thèse de doctorat à l’Université d’Oxford, traitait des problèmes du nationalisme américain qui affectent en permanence la politique étrangère des États-Unis[18]. Un autre de ses livres a utilisé l’expression “État voyou” pour caractériser la politique étrangère des États-Unis[19]. On considère aussi qu’il a été le premier à utiliser les termes de “guerre secrète” pour décrire les agissements clandestins des États-Unis au Laos et ailleurs.

T.D. Allman a secouru les victimes de massacres au Cambodge, ce qui lui a valu d’être banni du Washington Post[20]. Plus tard, dans des articles écrits pour le magazine Harper's,[21] il a soulevé de nouvelles controverses quand, réfutant la théorie des dominos, il a prédit que la défaite des États-Unis en Indochine allait ouvrir la voie à une nouvelle époque de succès sur toute la ceinture du Pacifique pour les valeurs et les systèmes économiques américains. Il a également réfuté les revendications que la Terre allait manquer de pétrole et a prévu que les villes des États-Unis, loin d’être condamnées, allaient entrer dans une “Rennaissance yuppie”. Ses reportages sur l’Iran et l’Irak, sur la guerre de la drogue en Colombie[22], et sur le marasme post Union soviétique en Russie ont été très suivis[23], comme ses portraits de personnages comme Dick Cheney[24].

Le journaliste légendaire I.F. Stone a prédit que l’on lirait encore le travail d’Allman dans cinquante ans. La définition d’Allman de ce que devrait être le journalisme, cité en des lieux aussi différents que le Cachemire [25]et l’Espagne[26], a été traduit dans de nombreuses langues:

“Un journalisme authentiquement objectif est non seulement un journalisme qui saisit bien les faits, mais qui saisit bien aussi le sens des événements. Il est incontestable non seulement aujourd’hui, mais il résiste aussi à l’épreuve du temps. Il est validé non seulement par des sources fiables, mais par le déroulement de l’histoire.[27],[28]


Œuvre[modifier | modifier le code]

Le premier livre de T.D. Allman sur la Floride, Miami: City of the Future, est considéré comme un livre-clé sur le sujet. Finding Florida: The True History of the Sunshine State, a été finaliste du National Book Award et décrit comme un des meilleurs essais d’histoire par les Kirkus Reviews. L’Association floridienne des auteurs et éditeurs l’a récompensé comme le meilleur livre sur la Floride en général. Son adaptation française de ce livre, La Floride : Cœur révélateur des États-Unis, explore le rôle de la Floride en tant que phare illuminant l’Amérique telle qu’elle est aujourd’hui.

“La Floride”, il constate, “est le centre de ce nouveau monde post-littétaire, post-industriel, post-culturel et post-moderne.”

T. D. Allman a écrit dans The New Yorker, The New York Times, Esquire, The Washington Post, The New Republic, Rolling Stone, National Geographic de même que pour The Guardian, The Economist et bien d’autres publications. Comme correspondant à l’étranger pour Vanity Fair Magazine, il a été témoin des événements de la Place Tiananmen, comme de ceux de Bosnie, du Panama, des Philippines, d’Haïti et des zones de guerre du Moyen-Orient et d’Amérique latine.

Les archives de T.D. Allman se trouvent à la Bibliothèque Houghton de l’Université d’Harvard[29].

Livres[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (juin 2019). Découvrez comment la « wikifier ».

Auteur:

Un Destin Ambigu (ISBN 2080648802).

La Floride : Cœur révélateur des États-Unis

Unmanifest Destiny: Mayhem and Illusion in U.S. Foreign Policy (ISBN 9780385274647)

Miami: City of the Future. (ISBN 0813049237)

Rogue State: America at War with the World. (ISBN 9781560255628)

Finding Florida: The True History of the Sunshine State  (ISBN 0802122302)

Co-auteur ou contributeur:

Cambodia: The Widening War in Indochina

Reporting Vietnam: American Journalism 1968-1973 (ISBN 1883011590)

Conservatism as Heresy: In Defence of Monarchy

Provence: An Inspired Anthology (ISBN 0609806785)

The Florida Reader: Visions of Paradise (ISBN 156164062X)

Spain: True Stories: The King Who Saved His Country   (ISBN 1885211678)
  Why Bosnia? (ISBN 978-0963058782)

Miami, the America Crossroad: A Centennial Journey (ISBN 053659693X)

Busted: Stone Cowboys, Narco-Lords and Washington’s War on Drugs. (ISBN 9781560254324)

These United States: Original Essay by Leading American Writers (ISBN 1560256184)

 Killed: Great Journalism Too Hot to Print (ISBN 1560256184)

Marguerite Yourcenar and the USA: From Prophecy to Protest (ISBN 9789052015637)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Banqueroute morale et bonne conscience américaines, par TD Allman », sur www.monde-diplomatique.fr/, Le Monde diplomatique, (consulté le 16 juin 2019)
  2. « Une citadelle imprenable ?, par T. D. Allman », sur monde-diplomatique.fr, Le Monde diplomatique, (consulté le 16 juin 2019)
  3. « T. D. Allman. Un destin ambigu - Persée », sur www.persee.fr, Persee, (consulté le 16 juin 2019)
  4. « Un destin ambigu: les illusions et les ravages de la politique étrangère ... », sur books.google.com, Google Books, (consulté le 16 juin 2019)
  5. (en) « On the Road With Palestinian Leader Yasser Arafat | Vanity Fair », sur www.vanityfair.com, Vanity Fair (magazine), (consulté le 16 juin 2019)
  6. (en) « YELTSIN'S DARK VICTORY | », sur archive.vanityfair.com, Vanity Fair, deembre 1993 (consulté le 16 juin 2019)
  7. (en) « The Man Who Saved the Future », sur archive.vanityfair.com, Vanity Fair, (consulté le 14 juin 2019)
  8. (en) « Sihanouk's Side Show », sur archive.vanityfair.com, Vanity Fair, april1990 (consulté le 15 juin 2019)
  9. « Marguerite Yourcenar et les Etats-Unis : du nageur à la vague : avec une interview inédite de Marguerite Yourcenar par TD Allman, suivie de leur correspondance inédite »
  10. (en) « BOOKS OF THE TIMES; A Southern Magnet - The New York Times », sur nytimes.com, New York Times, (consulté le 16 juin 2019)
  11. (en) « TD Allman on Miami: City of the Future – The Florida Bookshelf », sur floridapress.blog, Floride Press Web Log, (consulté le 16 juin 2019)
  12. (en) « Stewart R. Mott hosts media representatives in honor of T.D. Allman's new bestseller: "Miami: City of the Future. », sur trove.nla.gov.au, Australia report, (consulté le 16 juin 2019)
  13. (en) « T.D. Allman (Nepal 1966-68) A Town in Nepal Teaches a Young American How to Live », sur peacecorpsworldwide.org, Peace Corps Worldwide,
  14. (en) « 'Secret’ U.S.‐Run Base Deep in Laos Seems Placid By T. D. ALLMAN », sur nytimes.com, New York Times, (consulté le 17 juin 2019)
  15. (en) « A Visit to Laos », sur chomsky.info, The Noam Chomsky Website, (consulté le 16 juin 2019)
  16. (en) « Tibet And The United States - Columbia University », sur columbia.edu, XVIII IPSA World Congress, (consulté le 17 juin 2019)
  17. (en) T.D. Allman, « A Half-Forgotten Conflict », Far Eastern Economic Reivew,‎
  18. (en) T.D. Allman, Unmanifest Destiny: Mayhem and Illusion in American Foreign Policy--From the Monroe Doctrine to Reagan's War in El Salvador, New York, The Dial Press, , 468 p. (ISBN 978-0-385-27464-7, lire en ligne), p. 468
  19. (en) T.D. Allman, Rogue State: America at War with the World, New York, Nation Books, , 248 p. (ISBN 978-1-56025-562-8, lire en ligne)
  20. (en) T.D. Allman, Massacre at Takeo Cambodia, New York, Library of America, , 1714 p. (ISBN 1883011590, lire en ligne), tome 2
  21. (en) « The UNZ Review: T.D. Allman • 39 Items / 2 Books, 35 Articles, 2 Reviews », sur unz.com/
  22. (en) « Busted: Stone Cowboys, Narco-Lords and Washington's War on Drugs », sur publishersweekly.com, Publishers Weekly,
  23. (en) « Yeltsin's Dark Victory », sur archive.vanityfair.com, Vanity Fair,
  24. (en) T.D, Allman, « The Curse of Dick Cheney », Rolling Stone,‎ (lire en ligne)
  25. (en) « Shoot the Messenger », sur greaterkashmir.com, Greater Kashmir, (consulté le 19 juin 2019)
  26. (es) « Primera Guerra Mundial: Así contó el diario ABC «la madre de todas », sur abc.es, ABC, (consulté le 19 juin 2019)
  27. (en) « Tell Me No Lies », sur smh.com.au, Sydney Morning Herald, (consulté le 19 juin 2019)
  28. « Quand les mots font écran à l’histoire », sur monde-diplomatique.fr, Le Monde diplomatique, (consulté le 19 juin 2019)
  29. (en) « Harvard Archives T.D. Allman », sur hollis.harvard.edu/, 1968-2009 (consulté le 17 juin 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]