Timothy Garton Ash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Timothy Garton Ash
Timothy Garton Ash 2009.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Compagnon de l'ordre de Saint-Michel et Saint-Georges (d)
Chevalier de l'ordre du Mérite de la République de Pologne (d)
Chevalier de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne (d)
Médaille du Mérite de la République tchèque (en)
Prix Somerset-Maugham ()
Prix européen de l'essai Charles Veillon ()
Prix Hoffmann von Fallersleben (en) ()
Prix Orwell ()
Docteur honoris causa de l'université catholique de Louvain (d) ()
Médaille Charlemagne pour les médias européens (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Timothy Garton Ash, né le à Londres, est un historien, journaliste et essayiste britannique. Il est actuellement professeur en études européennes à l'université d'Oxford.

Une grande partie de son travail porte sur l'histoire contemporaine de l'Europe centrale et de l'Europe de l'Est. Il a écrit des ouvrages sur les dictatures communistes de cette région du globe, sur leur relation avec la police secrète, les Révolutions de 1989 et la transformation de l'ancien Bloc de l'Est en membres de l'Union européenne. Il s'est intéressé au rôle de l'Europe dans un monde de plus en plus post-occidental et du défi que représente la fusion de la liberté et de la diversité, notamment en ce qui concerne la liberté d'expression. Il lance à ce sujet un site Web, Free Speech Debate, dédié au débat sur la liberté d'expression en janvier 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est signataire de l'Appel de Blois, le 10 octobre 2008.

Publications[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]