Système éducatif allemand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’éducation image illustrant l’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant l’éducation et l’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le système éducatif allemand

En Allemagne, l'éducation est administrée au niveau des Länder. Ainsi aussi bien les désignations pour chaque type d'école que le contenu de ces termes se différencient de région en région.

L'État fédéral joue toutefois un rôle mineur, principalement en termes de financement et de coopération internationale, par l'intermédiaire du ministère fédéral de l'Éducation et de la Recherche.

Les enfants vont à la maternelle (Kindergarten) et à l’école primaire (Primarstufe) assuré par les Grundschulen. L’enfant allemand doit grandir à l’école et se développer en fonction de ses compétences personnelles et à son rythme. L’enfant se forge lui-même son identité. Il doit s’épanouir. La transmission du savoir n’est pas ce qui est le plus important ; les enfants doivent principalement être capables de vivre en collectivité. 

La Maternelle (Kindergarten)[modifier | modifier le code]

L’école maternelle en Allemagne est nommée Kindergarten. Elle n’est pas obligatoire. C’est une école payante. Elle comprend des enfants de 3 ans à 6 ans qui ne sont pas répartis dans des classes par âge mais qui sont tous mélangés. Les élèves ne passent donc pas dans la classe supérieure. Les horaires et les activités peuvent être différents d’un groupe à l’autre dans un même établissement. L’école commence en août, l’enfant est présent 2 à 3 heures par jour au début car il lui faut un temps d’intégration. Il n’y a pas de vacances scolaires. Les Kindergarten ferment s’ils le souhaitent pendant la période de Noël et en été. Ce sont les parents ou le personnel qui décident des vacances pour eux et pour les enfants. Les enfants jouent une grande partie du temps, rien ne leur est imposé. L’objectif est que l’enfant puisse s’exprimer librement. Les activités proposées sont variées : il y a des balades en forêt pour découvrir la faune et la flore avec un pique-nique, certains vont passer du temps avec des jeux de société, avec la création de potager, d’autres font des activités qu’ils choisissent avec les parents. Certains Kindergarten ont un enfant handicapé dans le groupe qui est accompagné d’un  « Zivis » ; c’est une jeune personne qui fait son service civil.

Les Kindergarten ne sont pas inclus dans le système scolaire. Il y a deux types de Kindergarten : ceux gérés par la commune et ceux gérés par l’église mais qui n’ont pas de but religieux. Le Kindergarten est basé sur la présence d’un espace de créativité qui permet à l’enfant de découvrir son environnement grâce aux jeux. Il n’y a pas de professeur pour les encadrer, ce sont des éducateurs qui s’occupent d’eux sans rien leur imposer. Ce n’est pas une instance qui prépare les enfants à la réussite scolaire mais à la découverte de jeux, à apprendre à vivre en collectivité. Les demandes d’inscription dans les Kindergarten sont très nombreuses et certaines demandes ne sont pas satisfaites par manque de Kindergarten. Chaque Kindergarten est différent. Les éducateurs choisissent les thèmes qu’ils souhaitent mettre en avant avec les enfants. 

Le Primaire (Primarstufe)[modifier | modifier le code]

Le primaire est en Allemagne assuré par les Grundschulen. Leur fréquentation est obligatoire pour tous les enfants à partir de 6 ans, et la scolarité dure quatre ans (six ans à Berlin et dans le Brandenburg, avec deux ans d'Orientierungsstufe permettant une première orientation) jusque 17 ans et demi. Une des caractéristiques des Grundschulen est de ne pas mettre sous pression les élèves : il n'y a pas de notes dans les deux premières années, seulement des appréciations orales. Après, ils sont évalués de 1 à 6 (1 est la meilleure note); les redoublements sont très rares. Les déficits de connaissances doivent donc être comblés par des moyens pédagogiques autres que la répétition. Les Grundschulen sont un des premiers lieux de socialisation hors de la famille. Elles sont également le siège de nombreuses innovations pédagogiques : les professeurs de Grundschule sont formés de manière plus intense à la pédagogie que leurs collègues enseignant dans les cycles supérieurs.

Pour certains enseignements, ceux sont d’autres enseignants qui font le cours (art, musique, sport). Les Allemands ont six semaines de vacances l’été. Avant de quitter le Kindergarten à l’âge de 6 ans, les élèves font des tests de maturité, des évaluations sur la compréhension de la langue allemande pour pouvoir intégrer le Grundschule. C’est la maturité de l’enfant qui lui permet de passer à l’école élémentaire. L’Allemagne est composée de Lander ; ils n’ont pas les vacances au même moment pour permettre aux Allemands de voyager. Les élèves ont cours que le matin. Lors de la rentrée, les parents donnent une Schultute à leurs enfants : c’est un carton plié en forme de cornet dans lequel sont mis des sucreries et des fournitures scolaires. Les enfants sont pris en photo avec leur Schultute. Cette photo est importante pour les familles car elle marque le passage entre la petite enfance et l’entrée à l’école. L’après-midi, les élèves peuvent avoir de l’aide aux devoirs, du soutien scolaire ou des activités non obligatoires. Les cours commencent généralement à 8 h et se terminent à 13 h. Ils durent en moyenne 45 minutes, il y a une pause de 20 minutes et des petites pauses toutes les deux heures. Le midi, les enfants rentrent manger chez eux, il n’y a pas de cantines dans les écoles. Chaque Lander travaille différemment mais ils se rencontrent régulièrement pour essayer d’étudier les mêmes thèmes afin d’éviter d’avoir de grandes différences entre les régions.

Pendant les premières années au Grundschule, les élèves apprennent à lire, à écrire et à calculer. Ils ont aussi des cours de sciences car ils étudient la faune et la flore. Ils vont s’intéresser au quartier dans lequel ils vivent avec leur enseignant. Les élèves apprennent à chanter, à danser. Ils font des pièces de théâtre, du bricolage et des sorties scolaires. Les enfants aiment aller à l’école. Ils ont des cours d’allemand et de mathématiques sous forme de jeux. Les élèves vont à leur rythme pour faire les différents exercices de mathématiques. Les cours de religion sont obligatoires à l’école élémentaire.

Il est ainsi mis l'accent sur l'enseignement des langues étrangères et sur de nouvelles méthodes de travail et d'enseignement (cours « ouverts », projets…). Les Grundschulen font face aujourd'hui aux changements de la société allemande : plus grande hétérogénéité dans les classes, journées de cours allongées (cours l'après midi)…

À la fin des années au Grundschule, les élèves ont la possibilité d’intégrer différentes écoles. Leur orientation est choisie avec leurs parents.

Il existe aussi des écoles alternatives. Ainsi, si certaines écoles privées suivent les directives régionales, d'autres sont de véritables alternatives à l'enseignement traditionnel :

Écoles du niveau secondaire[modifier | modifier le code]

Un raccourcissement de la durée de la scolarité secondaire de neuf à huit années scolaires est en cours dans beaucoup de Länder en Allemagne. L’argument principal pour ce raccourcissement est la longueur des durées de formation en Allemagne par comparaison avec les autres pays européens. Voir Abitur en douze ans

Secondaire I
  • Hauptschule
  • Realschule
Secondaires I et II
Secondaire II
  • Berufsbildende Schulen
  • Berufskolleg
  • Fachle
  • Berufsgrundschule
  • Fachoberschule
  • Berufsschule
  • Berufsoberschule
  • Berufsfachschule (par exemple Handelsschule, école de commerces)

Ces écoles permettent une professionnalisation de l'école, elles sont peut-être comparables aux cycles menant à un CAP ou BEP.

Études supérieures (Tertiäre Ausbildung)[modifier | modifier le code]

  • Universität, universités normales
  • Fachhochschule, universités plus techniques, plus spécialisées
  • Hochschule désignant un établissement d'enseignement supérieur en général

Les nouveaux grades sont Bachelor/Bakkalaureus (de 3 à 4 ans) et Master/Magister (de 1 à 2 ans) dans la loi fédérale Hochschulrahmengesetz en 1998. Depuis les lois des Länder concernant les établissements supérieurs les formations ont été modifiées et de nombreux Bachelor et Master sont proposés par les universités et les Fachhochschulen. Les Berufsakademien (de) peuvent aussi décerner ces diplômes, non pas en tant que grade universitaire mais seulement comme diplôme national).

Le doctorat, réglé par les lois des Länder et l'université en question (Promotionsordnung), n'est pas affecté par la réforme et continue à exister. Il n'y a pas de durée prescrite dans les lois. Jusqu'à présent la durée effective d'un doctorat dépendait fortement de la discipline et du doctorant. On essaie désormais de limiter cette durée à 3 années.

Doctorat (>3 ans)
Master/Magister (1-2 ans)
Bachelor/Bakkalaureus (3-4 ans)
Allemagne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

GONTIER Anaïs. Kindergarten : un fonctionnement différent des écoles maternelles. In Lepetitjournal.com [en ligne]

http://www.lepetitjournal.com/francfort/accueil/actualite/142904-dossier-kita-1-kindergarten-un-fonctionnement-different-des-ecoles-maternelles

Centre d’Information et de Documentation de l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne (CIDAL). Le système éducatif en Allemagne. De la petite enfance à l’enseignement supérieur. In Missions allemandes en France [en ligne].

http://download.diplo.de/Paris/Systeme-educatif.pdf