Sylvain Savoia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sylvain Savoia
Description de cette image, également commentée ci-après

Sylvain Savoia en 2015

Naissance (47 ans)
Reims
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession


Sylvain Savoia, né le , à Reims (Marne), est un dessinateur français de bande dessinée[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sylvain Savoia, encore lycéen, rencontre en 1985 les futurs auteurs de BD Jean-David Morvan et Christian Lerolle. Ils développent alors le fanzine “Hors-Gabarit” qui les amène à réfléchir aux notions de délais et les rapports entre édition/création/diffusion/lectorat[1].

Il fait des études de 1988 à 1991 à l'École supérieure des arts Saint-Luc de Bruxelles[1], ce qui lui permet faire connaissance de milieux professionnels de la BD belge : dessinateurs, éditeurs, libraires. Il collabore régulièrement avec le magazine “Zygus” et publie 4 pages dans la revue “Jet” du Lombard après avoir gagné un concours en compagnie de Jean-David Morvan au scénario. Ils fondent un atelier à Reims pour faciliter leur création commune.

Leur premier album, un western atypique “Reflets perdus” publié par l'éditeur Zenda rencontré lors d’un festival ne trouve pas son public.

Il obtiennent la reconnaissance avec les séries Nomad (publié chez Glénat qui mêle confrontations ethniques, espionnage militaire et technologie cyber, puis Al Togo, bande dessinée euro-policière (publiée chez Dargaud[2]).

Sa rencontre avec Marzena Sowa débouche sur la série Marzi, publiée chez Dupuis.

Parallèlement à ses albums, il réalise de nombreux dessins pour des livrets de formation, des affiches, des opérations publicitaires et autres[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  1. Mémoire vive (1994)
  2. Gai-jin (1995)
  3. Mémoires mortes (1996)
  4. Tiourma (1998)
  5. Mémoire cache (2000)
  1. 297 km (2003)
  2. Midi - Zuid (2004)
  3. Tajna Policja (2005)
  4. SMS Republik (2008)
  5. Cissié M'Natogo (2010)
    • Intégrale en un volume
  1. Petite Carpe, 2005
  2. Sur la terre comme au ciel, 2006
  3. Rezystor, 2007
  4. Le Bruit des villes, 2008 (tirage de tête, Éditions de la Gouttière, 2008)
  5. Pas de liberté sans solidarité, 2009
  6. Tout va mieux..., 2011
  7. Nouvelle vague, 2016
    • La Pologne vue par les yeux d'une enfant (intégrale, tome 1), 2008
    • Une enfant en Pologne (intégrale, tome 2), 2009
  • Les Esclaves oubliés de Tromelin, collection Aire Libre, Dupuis, 2015
  • Henri Cartier-Bresson, Allemagne 1945, scénario de Jean-David Morvan, Magnum Photos - collection Aire Libre, Dupuis, mai 2016

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

L'album Les Esclaves oubliés de Tromelin a été honoré par plusieurs prix :

  • Grand Prix du festival Montargis coince la bulle en 2015.
  • Prix Marine & Océans 2015 décerné par l'Association des Officiers de Réserve de la Marine Nationale.
  • Prix de la bande dessinée de l’Académie de marine, octobre 2016.


Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]