Stylophore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le stylophore est un terme architectonique dérivé du grec qui signifie « porteur de colonnes ».

Description[modifier | modifier le code]

Souvent présent dans l'architecture romane, principalement en Italie, il est utilisé pour désigner des sculptures en forme de lion ou d'animal et (rarement) de personnage mythologique placées à la base des colonnettes de soutien des protiro, et des chaires à la période de la pré-Renaissance italienne. À la différence de la cariatide ou de l'atlante, qui tient lieu de colonne pour soutenir un entablement, le stylophore constitue la seule base de la colonne.

Collection[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

France[modifier | modifier le code]

Quelques exemples se trouvent en France, principalement dans les dépendances de l'archidiocèse d'Embrun: Embrun, Guillestre, Saint Marcellin de Vars, Briançon (placé à l'intérieur), l'église Saint-Marcellin de la Salle-les-Alpes, l'église Saint-Laurent des Vigneaux, Cathédrale Notre-Dame-du-Bourg de Digne....

Sources[modifier | modifier le code]