Star Trak Entertainment

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Star Trak Entertainment
Fondation 2001
Fondateur Pharrell Williams, Chad Hugo
Maison de disques Universal Music Group
Genre Hip-hop, RnB
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Siège Virginia Beach, Virginie
Site web iamother.com

Star Trak Entertainment est un label discographique américain, spécialisé dans le hip-hop et le RnB, situé à Virginia Beach, dans l'État de Virginie. Il est fondé en 2001 par Pharrell Williams et Chad Hugo. Star Trak Entertainment opère comme une filiale d'Universal Music Group et est distribué par Interscope Records.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Star Trak Entertainment est fondé en 2001 par The Neptunes, duo composé de Pharrell Williams et Chad Hugo[1],[2]. Le label est en partie créé en collaboration avec Arista Records. Rapidement, Pharrell y signe ses amis de longue date, Clipse, le duo des frères Malice et Pusha-T. Le premier album de Clipse, Lord Willin', est publié en 2002 et contient les chansons Grindin' et When the Last Time[3]. Après le succès de cet opus, d'autres artistes rejoignent le label, parmi lesquels Kelis, Vanessa Marquez, FAM-LAY, N.E.R.D. et le groupe pop rock Spymob, qui participe au premier album de N.E.R.D, In Search of....

Durant l'été 2003 sort une compilation intitulée The Neptunes Present... Clones. Fin 2003, Star Trak produit l'album à succès Tasty de Kelis, avec la chanson Milkshake comme single promotionnel. Début 2004, Star Trak abandonne Arista pour se joindre à Virgin Records. La première production est Fly or Die de N.E.R.D.

Collaboration avec Snoop Dogg[modifier | modifier le code]

Vers le mi-2004, Star Trak signe avec une filiale d'EMI, Doggystyle Records, pour une distribution à plus grande échelle avec le vétéran du rap, Snoop Dogg[4]. Quelques mois plus tard, Star Trak laisse tomber Virgin Records avant même d'avoir passé une année avec le label. Ils finissent par collaborer avec Geffen/Interscope. Ils produisent alors R&G (Rhythm & Gangsta): The Masterpiece de Snoop Dogg. La promotion de l'album commence avec Drop It Like Its Hot, qui devient rapidement une réussite pour le label[5] ; les autres morceaux promotionnels suivront le même chemin. Comme un certain nombre des autres productions de Star Trak, cet album est certifié disque de platine. Après la sortie de l'album, le label connaît une période faste et peut se permettre de dépenser de l'argent avec de nouveaux artistes. Star Trak signe donc Slim Thug, un rappeur de Houston, Texas, qui publie son premier album en 2005, Already Platinum[6]. Cet album donne à Star Trak de nouveaux singles à succès comme Like a Boss et I Ain't Heard of That.

Déclin et résurrection[modifier | modifier le code]

Après la sortie de l'album de Slim Thug, Geffen Records est partiellement incorporé à Interscope Records, ce qui place Star Trak dans un contrat d'exclusivité avec Interscope, mettant ainsi un terme à l'association avec Geffen. Snoop Dogg décide de rester malgré tout. Pendant ce temps, le label ajoute Kenna et Robin Thicke à ses artistes.

En 2006, Pharrell lance son premier album, In My Mind, qui apporte deux nouveaux tubes au label. Les singles qui en font la promotion sont Can I Have It Like That, en duo avec Gwen Stefani, et Number One, en collaboration avec Kanye West. Robin Thicke publiet son deuxième album intitulé The Evolution of Robin Thicke, en 2006, avec le titre Lost Without U. Ce morceau est une autre réussite pour le label perpétuant la réputation de « fabricant de hits » du studio. Clipse sort également son deuxième album en 2006, Hell Hath No Fury, qui comprend un autre tube pour le label, Mr. Me Too. Star Trak a depuis signé l'artiste Teyana Taylor, ainsi que Chester French, Natasha Ramos et Jack Venom. En 2007, Kenna publie l'album Make Sure They See My Face. Les albums de 2009 incluent ceux de Chester French, Teyana Taylor, Kenna, Clipse et Teriyaki Boyz. En 2013, le label atteint le succès avec le single Blurred Lines, chantée par Robin Thicke en featuring avec Pharrell and T.I..

Artistes[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Artiste Album Détails
N.E.R.D In Search of...
  • Sortie : [7]
  • Meilleure position : 56e (U.S.)[7]
  • Certification (RIAA) : disque d'or
Clipse Lord Willin'
  • Sortie : [3]
  • Meilleure position : 4e (U.S.)[3]
  • Certification (RIAA) : disque d'or
The Neptunes Clones
  • Sortie : [8]
  • Meilleure position : 1er (U.S.)[8]
  • Certification (RIAA) : disque d'or
Kelis Tasty
  • Sortie : [9]
  • Meilleure position : 27e (U.S.)[9]
  • Certification (RIAA) : disque d'or
N.E.R.D Fly or Die
  • Sortie : [10]
  • Meilleure position : 6e (U.S.)[10]
  • Certification (RIAA) : disque d'or
Snoop Dogg R&G: The Masterpiece
  • Sortie : [11]
  • Meilleure position : 6e (U.S.)[11]
  • Certification (RIAA) : disque de platine
The High Speed Scene The High Speed Scene
Slim Thug Already Platinum
  • Sortie : [6]
  • Meilleure position : 2e (U.S.)[6]
  • Certification (RIAA) : disque d'or
Pharrell In My Mind
Robin Thicke The Evolution of Robin Thicke
  • Sortie : [14]
  • Meilleure position : 5e (U.S.)[14]
  • Certification (RIAA) : disque de platine
Clipse Hell Hath No Fury
Rich Boy Rich Boy
  • Sortie :
  • Certification (RIAA) : disque d'or
Kenna Make Sure They See My Face
N.E.R.D Seeing Sounds
  • Sortie : [17]
  • Meilleure position : 7e (U.S.)[17]
  • Certification (RIAA) : –
Robin Thicke Something Else
Teriyaki Boyz Serious Japanese
Chester French Love the Future
  • Sortie :
  • Meilleure position : 77 U.S.
  • Certification (RIAA) : –
Fast and Furious
Clipse Til the Casket Drops
  • Sortie :
  • Meilleure position : 41 U.S.
  • Certification (RIAA) : –
Robin Thicke Sex Therapy
  • Sortie :
  • Meilleure position : 9 U.S.
  • Certification (RIAA) : –
Various Artists Moi, moche et méchant (bande-son)
N.E.R.D Nothing
  • Sortie : November 2, 2010
  • Meilleure position : 20 U.S.
  • Certification (RIAA) : –
Robin Thicke Love After War
  • Sortie :
  • Meilleure position : 22 U.S.
  • Certification (RIAA) : –
Robin Thicke Blurred Lines
  • Sortie :
  • Meilleure position : 1 U.S.
  • Certification (RIAA) : disque d'or
Robin Thicke Paula
  • Sortie :
  • Meilleure position : 9 U.S.
  • Certification (RIAA) : –

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un nouvel album de N.E.R.D annoncé par Pharrell Williams ! », sur mouv.fr,‎ (consulté le 10 mars 2016).
  2. (en) All Music Guide to Hip-hop: The Definitive Guide to Rap & Hip-hop, , 646 p. (ISBN 0879307595).
  3. a, b et c (en) « Clipse - Lord Willin' Overview », sur AllMusic (consulté le 10 mars 2016).
  4. (en) « 6 Independent and Business Savvy Hip-Hop Labels », sur madamenoire.com,‎ (consulté le 10 mars 2016).
  5. « Snoop Dogg feat. Pharrell - Drop It Like It's Hot », sur Ultratop (consulté le 10 mars 2016).
  6. a, b et c (en) Andy Kellman, « Boss Hogg Outlawz / Slim Thug - Already Platinum Overview », sur AllMusic (consulté le 10 mars 2016).
  7. a et b (en) « N.E.R.D. - In Search of... Awards », sur AllMusic (consulté le 10 mars 2016).
  8. a et b (en) « The Neptunes - Clones Awards », sur AllMusic (consulté le 10 mars 2016).
  9. a et b (en) « Kelis - Tasty Awards », sur AllMusic (consulté le 10 mars 2016).
  10. a et b (en) « N.E.R.D. - Fly or Die Awards », sur AllMusic (consulté le 10 mars 2016).
  11. a et b (en) « Snoop Dogg - R&G: The Masterpiece Awards », sur AllMusic (consulté le 10 mars 2016).
  12. (en) « The High Speed Scene - The High Speed Scene Awards », sur AllMusic (consulté le 10 mars 2016).
  13. a et b (en) « Pharell - In My Mind Awards », sur AllMusic (consulté le 10 mars 2016).
  14. a et b (en) « Robin Thicke - The Evolution of Robin Thicke Awards », sur AllMusic (consulté le 10 mars 2016).
  15. a et b (en) http://www.allmusic.com/album/hell-hath-no-fury-mw0000405491/awards
  16. a et b (en) http://www.allmusic.com/album/make-sure-they-see-my-face-mw0000482705/awards
  17. a et b (en) http://www.allmusic.com/album/seeing-sounds-mw0000788629/awards
  18. a et b (en) http://www.allmusic.com/album/something-else-mw0000795973/awards
  19. (en) « Teriyaki Boyz - Serious Japanese Awards », sur AllMusic (consulté le 10 mars 2016).

Lien externe[modifier | modifier le code]