Stampien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stampien
Notation française g1
Équivalences Rupélien
Stratotype actuel

Stratigraphie

DébutFin
33,9 Ma28,1 Ma


Le Stampien est une division stratigraphique obsolète qui correspondait à la partie inférieure de l'époque Oligocène. Dans la nomenclature stratigraphique internationale, l'étage correspondant aujourd'hui au Stampien est le Rupélien.

Historique et Étymologie[modifier | modifier le code]

Le Stampien a été défini par le géologue et paléontologue français Alcide d'Orbigny en 1852[1] à partir de sédiments du bassin de Paris, en particulier la formation géologique des grès de Fontainebleau dans la région d'Étampes en Essonne.

Le terme Stampien dérive de « Stampae », nom latin d'Étampes[2].

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Le Stampien s.l. était classiquement divisé en :

  • une partie inférieure nommée Sannoisien ;
  • une partie supérieure nommée Stampien s.s.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Parmi les faciès stampiens du bassin de Paris, les grès de Fontainebleau et les meulières ont été largement employés en zone urbaine en Île-de-France respectivement comme pavés de rues et comme matériau de construction[1].

Les grès du Stampien étaient également utilisés pour la réalisation de polissoirs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pierre Lozouet « Stratotype Stampien ». In Muséum national d’Histoire naturelle, Paris, Biotope, Mèze, 1852, 464  p. (Patrimoine géologique, 4)
  2. Alain Foucault, Jean-François Raoult, Fabrizio Cecca, Bernard Platevoet, Dictionnaire de géologie, 2014, 8e éd., coll. « Hors collection/ Dunod », 416  p. (ISBN 9782100597352)