Stéphane Baudu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stéphane Baudu
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(2 ans et 4 jours)
Élection (suppléant)
Circonscription 1re de Loir-et-Cher
Législature XVe
Groupe politique MODEM
Prédécesseur Marc Fesneau
Maire de La Chaussée-Saint-Victor

(4 ans, 8 mois et 1 jour)
Prédécesseur Jacqueline Gourault
Successeur Marie-Claude Dupou
Conseiller départemental du Loir-et-Cher

(10 ans)
Biographie
Date de naissance (55 ans)
Lieu de naissance Blois, Loir-et-Cher
Nationalité Française
Parti politique MoDem

Stéphane Baudu est un homme politique français. Membre de l’UDF, il rejoint le Mouvement démocrate (France) dès sa création en 2007 et participe à plusieurs élections notamment nationales aux côtés de Jacqueline Gourault et de Marc Fesneau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Blois en 1965, il y a vécu jusqu’en 1993 avant de s’installer à La Chaussée-Saint-Victor, commune de 4 600 habitants en périphérie de Blois où il réside toujours.

Après des études mixtes dans les domaines du commerce et de l’informatique, il intègre en 1989 la structure blésoise Vauvert 2000 (devenue ensuite Val de Loire Monétique) spécialisée dans la conception de systèmes innovants de paiement par carte à mémoire pour les collectivités locales. Chargé d’affaires, il participe à la définition des systèmes mais aussi à leurs commercialisations dans toute la France. Il effectue ponctuellement des missions d’informatisation pour le compte de préfectures marocaines.

Élu conseiller municipal de La Chaussée-Saint-Victor en 1995 sur la liste menée par Jacqueline Gourault, il sera ensuite réélu successivement devenant maire-adjoint à la vie scolaire en 1998, 1er maire-adjoint en 2001, puis enfin maire de 2014 à 2018. Devenu député, il redevient conseiller municipal fin 2018.

Parallèlement à ses mandats municipaux, il devient de 2006 à 2008 vice-président à la Communauté d'agglomération de Blois « Agglopolys » chargé du développement économique. À ce titre, il y préside la Sem (Société d’Économie Mixte) d’aménagement du territoire et fonde la Maison de l’Emploi du Blaisois.

De 2008 à 2018, il sera ensuite premier vice-président d’Agglopolys chargé de l’aménagement du territoire, de l’habitat et du numérique. Il préside en même temps le syndicat portant le Scot (Schéma de cohérence territoriale) du blaisois. Il est aussi administrateur auprès de plusieurs bailleurs sociaux et vice-président du syndicat de déploiement du très haut débit.

En 2015 aux côtés de Marie-Hélène Millet, il est élu conseiller départemental du canton de Blois-est jusqu’en 2018. Il y assume la présidence du groupe Mouvement démocrate (France) au sein du Conseil départemental de Loir-et-Cher

En 2017, il devient le suppléant de Marc Fesneau élu député de la 1re circonscription de Loir-et-Cher. Lorsque Marc Fesneau est nommé ministre chargé des relations avec le parlement, il lui succède à la députation le . Il intègre la commission de la défense nationale ainsi que la délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation.

En 2019, il est nommé co-rapporteur pour avis de la loi « engagement et proximité » concernant les communes et les intercommunalités.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]