Spirit (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Spirit.
Spirit
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock progressif, jazz fusion, rock psychédélique
Années actives 19671973, 19741979, 19821997
Labels Ode Records, Epic Records, Repertoire Records, Mercury Records, Rhino Entertainment, Beggars Banquet Records, Line Records
Site officiel www.randycaliforniaandspirit.com
Composition du groupe
Anciens membres Randy California
Jay Ferguson
Mark Andes
Ed Cassidy
John Locke

Spirit est un groupe de rock américain, originaire de Californie. Il est formé en 1967 par le guitariste et chanteur Randy California (1951-1997, de son vrai nom Randy Wolfe) ainsi que par le batteur de jazz Ed Cassidy (1923-2012), son beau-père, soutenus par le chanteur Jay Ferguson (né en 1947), le bassiste Mark Andes (né en 1948) et le claviériste John Locke (1943-2006).

Spirit évolue dans un style mêlant des influences blues, rock, jazz, folk et psychédélisme mettant en valeur des mélodies pures. Ils sont représentatifs du mouvement west coast de la fin des années 1960 et du début des années 1970 aux États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts[modifier | modifier le code]

Réservé, Randy California était paradoxalement un élément fort du groupe. Guitariste et mélodiste précocement doué, le jeune Randy Wolfe (né le et décédé le ), quinze ans, est remarqué et intègre en 1966, à la demande de son leader, une formation nommée Jimmy James and the Blue Flames. Randy apprit ainsi la scène en donnant la réplique à un guitariste virtuose qui n'était autre que Jimi Hendrix, et acquit alors son pseudonyme, les speakers associant son nom et son État d'origine.

Marqué par cette rencontre, Randy California rend, à l'occasion, hommage à son parrain musical en jouant Hey Joe ou All Along the Watchtower, sans jamais tomber dans l'imitation grâce à un style de guitare personnel et avec une intensité et une fraîcheur qui étaient les caractéristiques de Spirit. Spirit signe la bande originale du film Model Shop réalisé en 1968 à Los Angeles par Jacques Demy. Le groupe fait une brève apparition dans le film lorsque Gary Lockwood, qui interprète le personnage principal, leur rend visite dans la maison de John Locke alors que le groupe est en train de répéter.

Le groupe connait une audience importante avec ses quatre premiers albums Spirit (1968), Family that Plays Together (1969), Clear (1969) et surtout le mythique Twelve dreams of Dr. Sardonicus (1970) profondément teinté de rock psychédélique.

Le premier album connait le succès grâce au single, I Got a Line on You. Publié en novembre 1968, un mois avant leur deuxième album, The Family that Plays Together, il devient leur plus gros single à succès, atteignant la 25e place des charts (la 28e au Canada). L'album lui se classe 22e. En décembre, ils apparaissent au Denver Auditorium, aux côtés de Led Zeppelin[1]. Spirit apparait aussi avec Led Zeppelinà deux festivals en plein air en juin 1969.

Après le succès des premiers albums, le groupe est recruté par le réalisateur français Jacques Demy pour enregistrer la bande son de son film Model Shop, dans lequel ils apparaissent brièvement[2].

Années 1970[modifier | modifier le code]

Après avoir effectué la tournée en soutien à l'album Twelve Dreams of Dr. Sardonicus (1970), Ferguson et Andes quittent le groupe, formant Jo Jo Gunne. Leur dernier concert ensemble se fait le 30 janvier 1970, qui allait presque se finir en bagarre[3]. Spirit éclate en 1972, à l'apogée de son succès. Andes et Ferguson forment le groupe Jo Jo Gunne et Randy California devient indisponible à la suite d'une chute de cheval. L'album Feedback ne comprenait plus alors que deux membres originaux (Cassidy et Locke).

Une fois guéri, California remplace pour quelques concerts au pied levé, un Richie Blackmore malade, pendant la tournée nord-américaine de 1972 de Deep Purple puis s'attela à un album solo aux accents très hendrixien en compagnie du bassiste Noel Redding (sous le nom de Clit McTorius) intitulé Kaptain Kopter and the (Fabulous) Twirly Birds (1972). Le disque comprenait outre les reprises Day Tripper et Rain des Beatles, le brûlot Downer aux distorsions hypnotiques.

Randy California reforme Spirit en 1974 et sort le double album Spirit of 76 (1975) suivi par Son of Spirit (1975) et Farther Along (1976) qui marqua la fin d'un nouveau cycle dans l'histoire du groupe. Future Games, paru en 1977 sous le nom de Spirit, correspondait plus à un disque solo et la formation se régénéra sous la forme d'un trio comprenant California, le batteur Cassidy, et le bassiste Larry « Fuzzy » Knight.

Trois albums live enregistrés en Europe, Live Spirit (1978), Made in Germany et Spirit Live (1978) précédèrent un album délirant et underground intitulé Potatoland (The Adventures of Kaptain Kopter and Commander Cassidy in Potatoland) (1981).

Années 1980–1990[modifier | modifier le code]

Après un nouvel album solo de California, Euro-American (1982), Thirteenth dream (Spirit of 84) est publié sous le nom de Spirit, et comprend un ré-enregistrement des classiques du groupe 1984, Nature's Way, I Got a Line on You notamment. Spirit est mis entre parenthèses jusqu'en 1989, ce qui permet à Randy California de sortir plusieurs disques solos : Restles (1985) puis Shattered dreams (1986) et de participer à une tournée consacrée à l'éloge de la guitare avec Robbie Krieger des Doors, Alvin Lee de Ten Years After, Leslie West de Mountain, et Steve Howe de Yes, laquelle donne naissance au disque live Night of the Guitar en 1989.

En 1989, Spirit fait son retour avec Rapture in the Chamber puis Tent of miracles en 1990. Un album en 1993, Live at the Paloma (1995) puis un enregistrement studio California Blues (1996) complétèrent l'œuvre du groupe dont le destin fut scellé lors d'une baignade de Randy California dans une mer agitée de la côte d'Hawaï dans laquelle il disparut en janvier 1997 en sauvant son fils de la noyade.

Randy California laisse l'image d'un éternel jeune homme, posé et serein, guitariste doué mais rarement démonstratif, héritier spirituel plus que technique d'Hendrix, à la voix douce toujours à la recherche de la ligne mélodique qui marque tant le mouvement rock West Coast des années 1960 et 1970 que de nombreux musiciens qui lui étaient contemporains.

À titre posthume, une série de disques sont édités présentant des bandes à l'intérêt musical inégal mais précieuses pour les fans Cosmic smile (2000), Sea Dream (2002), Blues from the Soul (2003), Live from the Coast (2004) et Son of America (2005).

Membres[modifier | modifier le code]

Membres originaux[modifier | modifier le code]

  • Randy California - guitare, chant (1967–1972, 1974–1979, 1982–1997 ; décédé en 1997)
  • Ed Cassidy - batterie (1967–1972, 1974–1979, 1982–1997 ; décédé en 2012)
  • John Locke - claviers (1967–1972, 1976, 1982–1985, 1988–1989 ; décédé en 2006)
  • Mark Andes - basse (1967–1971, 1974, 1976, 1982–1985, 1988–1989)
  • Jay Ferguson - chant, percussions (1967–1971, 1976, 1982–1985)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lewis, Dave et Pallett, Simon, Led Zeppelin: The Concert File, Omnibus Press, (ISBN 978-0-7119-5307-9), p. 31.
  2. (en) « Model Shop (1969) », sur IMDb.com (consulté le 18 mai 2018)
  3. (en) Max Bell, « California Dreaming », Classic Rock, (consulté le 18 février 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]