Spinops

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Spinops sternbergorum

Spinops
Description de cette image, également commentée ci-après
Reconstitution informatique d'un Spinops.
Classification
Règne Animalia
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre  Ornithischia
Sous-ordre  Ceratopsia
Famille  Ceratopsidae
Sous-famille  Centrosaurinae

Genre

 Spinops
Farke et al.[1] , 2011

Nom binominal

 Spinops sternbergorum
Farke et al.[1], 2011

Spinops est un genre éteint de dinosaures herbivores cératopsiens du Crétacé supérieur.

Il est connu à partir de restes fossiles découverts en Alberta (Canada) dans la partie supérieure de la formation géologique d'Oldman et la partie inférieure de celle de Dinosaur Park[1]. Il date ainsi du Campanien, soit il y a environ entre 83,6 à 72,1 millions d'années.

Une seule espèce est rattachée au genre : Spinops sternbergorum[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom Spinops vient du latin "spina" (épine dorsale) et "ops" (visage).

Histoire[modifier | modifier le code]

Deux crânes partiels de Spinops ont été retrouvés en 1916. Ils furent envoyés au British Museum par Charles Hazelius Sternberg. Dans une lettre à Charles Hazelius Sternberg, Arthur Smith Woodward, un paléontologue anglais du British Museum, a défini les fossiles comme des débris. Les fossiles furent réexaminés par le Docteur A. Farke en 2011, qui réalisa que les fossiles faisaient partie d'une nouvelle espèce de dinosaure.

Inventaire des fossiles retrouvés[modifier | modifier le code]

Reconstitution du crâne de Spinops sternbergorum.
Les parties manquantes, en pointillés, sont dessinées en se référant au crâne d'un autre centrosauriné : Centrosaurus apertus dont il est proche.

L'holotype de Spinops se nomme NHMUK R16307. C'est un morceau de l'os pariétal.

Les autres fossiles retrouvés incluent NHMUK R16308 (morceau de l'os pariétal, de l'os dentaire et de fragments de membres, non identifiés), NHMUK R16306, un crâne incomplet, dont il ne reste que la partie supérieure, et NHMUK R16309, un morceau de l'os squamosal.

Description[modifier | modifier le code]

Phylogénie[modifier | modifier le code]

Phylogénie du Spinops et des autres centrosaurinés (cladogramme établi par M. J. Ryan et al. en 2016[2]) :

Centrosaurinae

Diabloceratops




Albertaceratops



Avaceratops





Spinops




"Centrosaurus" brinkmani




Centrosaurus apertus



Styracosaurus







Rubeosaurus




Einiosaurus




Achelousaurus



Pachyrhinosaurus








Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Andrew A. Farke, Michael J. Ryan, Paul M. Barrett, Darren H. Tanke, Dennis R. Braman, Mark A. Loewen et Mark R. Graham, « A new centrosaurine from the Late Cretaceous of Alberta, Canada, and the evolution of parietal ornamentation in horned dinosaurs », Acta Palaeontologica Polonica, vol. 56, no 4,‎ , p. 691–702 (DOI 10.4202/app.2010.0121, lire en ligne)
  2. (en) M.J. Ryan, R. Holmes, J. Mallon, M. Loewen et D.C. Evans, « A basal ceratopsid (Centrosaurinae: Nasutoceratopsini) from the Oldman Formation (Campanian) of Alberta, Canada », Canadian Journal of Earth Sciences, vol. 54,‎ (DOI 10.1139/cjes-2016-0110, lire en ligne)

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Référence Fossilworks Paleobiology Database : Spinops Farke et al. 2011 (en)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :