Soufi Abou Taleb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Soufi Abou Taleb
Illustration.
Soufi Abou Taleb entre 1978 et 1983.
Fonctions
Président de l'Assemblée du peuple d'Égypte

(5 ans)
Prédécesseur Sayed Marey
Successeur Mohamed Kamel Leilah
Président de la République arabe d'Égypte
(intérim)

(8 jours)
Vice-président Hosni Moubarak
Premier ministre Hosni Moubarak
Prédécesseur Anouar el-Sadate
Successeur Hosni Moubarak
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Tameyya, gouvernorat du Fayoum (Égypte)
Date de décès (à 83 ans)
Lieu de décès Kuala Lumpur (Malaisie)
Nature du décès Crise cardiaque
Nationalité égyptienne
Parti politique Parti national démocratique
Conjoint Wafeya el Otefi

Soufi Abou Taleb
Présidents de la République arabe d'Égypte

Soufi Abou Taleb, né le et mort le [1], est un homme d'État égyptien. Président de l'Assemblée du peuple d'Égypte (alors chambre basse du Parlement égyptien) de 1978 à 1983, il exerce à ce titre les fonctions de président de la République égyptienne par intérim du 6 au après l'assassinat d'Anouar el-Sadate. Il est remplacé par le président élu Hosni Moubarak.

Biographie[modifier | modifier le code]

Abu Taleb est né à Tamiya, dans le gouvernorat de Fayoum. À la fin de ses études secondaires, il entre à la faculté de droit de l’Université du Caire, où il obtient un baccalauréat en 1946. En 1947, il obtient également un diplôme en droit public. En 1948, il reçoit une bourse et est envoyé en France. l'Université de Paris où il obtint un diplôme d'histoire du droit et du droit romain en 1949 et un diplôme de droit privé en 1950. En 1957, il obtint son doctorat, sa thèse remportant le prix de l'Université. En 1959, il a obtenu un diplôme en droit de la mer Méditerranée de l'Université Sapienza de Rome.

Il a été président de l'Université du Caire, membre de l'Académie de recherche islamique et a fondé l'Université de Fayoum.

En 1978, Abu Taleb a été élu président de l'Assemblée du peuple. Lorsque le président Anwar El Sadat a été assassiné le , Abu Taleb est devenu président par intérim, la constitution égyptienne prévoyant que le président assumerait ce rôle en cas de vacance de son poste présidentiel dans l'attente d'une élection dans 60 jours. N'étant pas considéré comme un candidat sérieux à la présidence, il s'est retiré après seulement huit jours en faveur du vice-président Hosni Moubarak.

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]