Groupe Sothys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sothys)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Groupe Sothys

Création 1946
Dates clés 1966
Fondateurs Bernard Mas
Personnages clés J.-P. Mas, F. Mas, C. Mas, M. Grillon, C. Richard, J.-C. Ducruezet, S. Du Chaxel, S. Raynal
Forme juridique S.A.S
Siège social 128 rue du Fbg St Honoré, Paris
siége de Sothys International : 12-14 rue de l'Hôtel de ville à Brive-la-gaillarde
Drapeau de France France
Direction Frédéric Mas, Christian Mas
Activité Cosmétique
Produits Secrets de Sothys, Desquacrème
Effectif 555
Site web www.groupesothys.com

Chiffre d’affaires 56 Millions d'€

Le Groupe Sothys est une entreprise familiale qui développe, produit et distribue des produits de beauté haut de gamme auprès des professionnels de l’esthétique (instituts de beauté, spas, hôtels de luxe[1]). À ses origines, Sothys est un institut de beauté qui a ouvert en 1946 sur le Faubourg Saint-Honoré à Paris, le Groupe Sothys est actuellement présent dans 120 pays[2] et réalise 80 % de ses ventes à l’export[3].

Déesse Sothys

Le nom de l’entreprise Sothys s’inspire d’une déesse égyptienne[4] à laquelle l’histoire a donné plusieurs noms, Sothys, Sothis, Sopdet ou encore Sôpdit. En égyptologie, le nom Sothis est le plus fréquemment retenu.[réf. nécessaire]

Le siège de Sothys Internationnal se situe à Brive-la-gaillarde.

Siége Sothys International à Brive-la-gaillarde
Unité de logistique Sothys à Brive-la-gaillarde

Histoire[modifier | modifier le code]

L'institut de beauté Sothys ouvre ses portes en 1946, fondé par un biologiste, le Dr Hotz, créateur de formules de beauté distribuées dans l'institut parisien situé au 163 rue du Faubourg Saint-Honoré. En 1966, les familles Mas et Lacroix, propriétaires des laboratoires Asepta à Monaco[5], s’intéressent à l'entreprise et rachètent l’institut et les formules cosmétiques. La famille Mas devient actionnaire majoritaire dans la société, et, Bernard Mas devient à vingt-six ans PDG de la marque. Les produits sont alors fabriqués et conditionnés dans la cave de l'institut[réf. souhaitée].

Dans les années 1970, Sothys développe une nouvelle gamme de produits au collagène[6], ce qui permet d’accroître le succès de la marque.

La marque se développe à l'international, le Canada, le Guatemala, l'Iran et la Finlande étant parmi les premiers marchés[7], puis suivirent la Belgique, les États-Unis, l’Australie, le Portugal, la Chine, le Japon, etc. qui se consolident pour partie en filiales de la société Sothys au fil des années.

Présence mondiale de Sothys

En 1989, Sothys inaugure une unité de production à Meyssac[8], en présence de Jacques Chirac, alors maire de Paris et député de Corrèze. La même année, un centre de recherche et développement est ouvert, le laboratoire Soredec (Société de Recherche et Développement en Cosmétologie). En 2005, le groupe Sothys investit dans une nouvelle usine aux normes pharmaceutiques[9] (BPF/GMP). A l'occasion de l’inauguration de cette unité de Production par Renaud Dutreil[10], ministre des PME de l'époque, le président fondateur de Sothys Bernard Mas reçoit les insignes d'officier de la Légion d'honneur.

En 2006, le Groupe crée les jardins Sothys[11], et son restaurant[12] en Corrèze, dans la continuité d'un projet de développement durable de la société[13], mais également pour être plus accessible à ses clients étrangers, qui y sont régulièrement conviés[14].

La société Sothys s’est consolidée au fur et à mesure des années en multipliant ses filiales, devenant en 2004 le Groupe Sothys. Le Groupe détient trois marques Sothys Paris, Bernard Cassière, Beauty Garden, la société de production et logistique Simah[15], les jardins Sothys[16], et 15 filiales dans le monde. Aujourd’hui, le groupe est dirigé par Frédéric Mas et Christian Mas.

Les Marques[modifier | modifier le code]

Le Groupe Sothys se positionne sur le marché de l’esthétique professionnelle par le biais de ses trois marques :

  • Sothys Paris, marque de cosmétique distribuée exclusivement en instituts et spas depuis 1946. La marque a été choisie par plus de 15 000 de ces points de vente dans le monde et développe une ligne de produits professionnels complète. Vincent Clerc, est actuellement l'égérie[17] de la ligne homme de la marque.
  • Bernard Cassière, spécialisée sur les cosmétiques naturels (chanvre, cacao, miel, fruits rouges). La marque a été créée en 1991 par Bernard Mas, et elle est dirigée depuis 2000 par Christian Mas, l’un de ses fils[18].
  • Beauty Garden, marque de cosmétiques bio du groupe a été créée en 2014 par Bernard Mas. Les produits sont fabriqués à partir des légumes et fleurs du potager corrézien de B. Mas.[19]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.cabines.fr/sothys-le-choix-des-connaisseurs-entretien-avec-jean-louis-pollentier-responsable-developpement-spa-chez-sothys/
  2. http://www.lepoint.fr/villes/comment-sothys-conquiert-le-monde-08-11-2012-1529934_27.php
  3. http://lexpansion.lexpress.fr/classement/economie/entreprise.asp?typerec=2&nom=sothys
  4. http://www.leparisien.fr/laparisienne/beaute/sothys-success-story-cosmetique-independante-aux-racines-correziennes-19-08-2013-3066749.php
  5. Brive Magazine, Sothys 40 ans et pas une ride no 126 – Février 2005
  6. http://actu.orange.fr/une/sothys-success-story-aux-racines-correziennes-afp-s_2514256.html
  7. Les nouvelles esthétiques, Le laboratoire Sothys, avril 1971
  8. Info du pays de Brive, Sothys scintillante, n°3, 1989
  9. http://archives.lesechos.fr/archives/2001/LesEchos/18341-100-ECH.htm
  10. http://collonges-la-rouge.mairie.pagesperso-orange.fr/pages/presse/presse%202005/Simah.htm
  11. Le petit futé //books.google.com/books?id=7zfxof6wIxwC&dq=Sothys&pg=PA58
  12. http://restaurant.michelin.fr/restaurant/france/19220-auriac/les-jardins-sothys/2ejt9zc
  13. http://www.demain.fr/entreprendre/initiatives/details-initiatives/annonce-initiative/les-jardins-de-sothys/
  14. Sothys inaugure un programme d’accueil de ses clients étrangers, La Montagne, 28 avril 2016
  15. Corrèze, le Magazine, « Sothys l'univers de beauté se développe en Corrèze », n°30, mai 2005
  16. La Vie corrézienne, « Sothys prend la clé des champs », 22 septembre 2006
  17. http://www.vincent-clerc.fr/gp/Sothys/12
  18. « Bernard Cassière, la cosmétique gourmande », La Montagne, 19 octobre 2005
  19. http://www.lepopulaire.fr/auriac/education/2014/12/03/le-groupe-de-cosmetiques-correzien-sothys-cree-une-marque-gourmande-beauty-garden_11244109.html

Lien externe[modifier | modifier le code]