Sophie de Renneville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sophie de Renneville
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Sophie de Renneville, née de Senneterre à Caen en 1772 et morte à Paris en 1822, est une écrivaine et journaliste féministe française.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Sophie de Renneville écrit, pour soutenir sa famille ruinée, un grand nombre d’ouvrages destinés à la jeunesse dont certains ont été traduits, comme Les récréations d’Eugénie en anglais ou Le petit Savinien en espagnol.

Parallèlement à cette activité littéraire pour enfants, elle écrit également des œuvres politiquement engagées comme À bas la cabale et féministes comme Biographie des femmes illustres : de Rome, de la Grèce et du Bas-Empire, Coutumes gauloises : ou, origines curieuses et peu connues de la plupart de nos usages ou Vie de Ste Clotilde, reine de France

Elle était également éditrice du périodique féministe l’Athénée des dames qui s’affrontait aux idées phallocratiques de la société de son époque et fournissait aux femmes un forum leur offrant des perspectives alternatives.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • À bas la Cabale. Par un anonyme qui n’a jamais vu Buonaparte, Paris, Pierre Blanchard, 1814
  • Adèle & Justine, ou, Histoires d’une grand’ tante, Paris, Lavigne, 1900
  • Amusements de l’adolescence, ou, Lectures instructives et agréables à l’usage des deux sexes, Paris, Nepveu, 1815
  • Antony, ou La conscience : suivi de petites histoires morales et instructives, Paris, Lavigne, 1838
  • Beautés de l’histoire du jeune âge : ouvrage propre à inspirer aux jeunes gens l’amour de leur devoir et de toutes les vertus, Paris, Thierot et Berlin, 1823
  • Biographie des femmes illustres : de Rome, de la Grèce et du Bas-Empire, Paris, Parmantier, 1825
  • Contes à ma petite fille et à mon petit garçon : pour les amuser, leur former un bon cœur, et les corriger des petits défauts de leur âge, Paris, Saintin, 1817
  • Contes pour les enfans de cinq à six ans, Paris, Blanchard, 1829
  • Conversations d’une petite fille avec sa poupée ; suivies de L’histoire de la poupée, Paris, Billois, 1813
  • Correspondance de deux petites filles : ouvrage propre à former de bonne heure les enfans au style épistolaire, Paris, Belin Le Prieur, 1811
  • Coutumes gauloises : ou, origines curieuses et peu connues de la plupart de nos usages, Paris, Lavigne, 1834
  • Éducation de la poupée, ou Petits dialogues instructifs et moraux, à la portée du jeune âge, Paris, A. Eymery, 1822
  • Éducation par l’histoire, ou école des jeunes gens : contenant des modèles de toutes les vertus du premier ordre, pris parmi les français de différentes classes ; extraits des ouvrages de Rollin, Bossuet, Fénélon, l’abbé Barthélemy, et autres auteurs célèbres, Paris, Genets jeune, 1820
  • Galerie des femmes vertueuses, ou Leçons de morale, à l’usage des demoiselles, Paris, Le Prieur, 1808
  • Galerie des jeunes vierges, ou, Modèle des vertus qui assurent le bonheur des femmes : ouvrage destiné aux jeunes personnes de tous les états : où l’on prouve, par des exemples, qu’un cœur pur est le premier des biens : qu’il est le garant de toutes les vertus chrétiennes et des qualités sociales : que l’innocence de mœurs appelée sagesse fait la bonne fille, l’épouse respectable, ainsi que la bonne mère : qu’enfin, elle assure aux femmes des jours heureux jusque dans la vieillesse la plus avancée, Paris, Thiérot et Belin, 1824
  • La fée bienfaisante, ou, La mère ingénieuse, Paris, A. Eymery, 1814
  • La mère gouvernante, ou Principes de politesse fondés sur les qualités du cœur, Paris, Belin-Le Prieur, 1812
  • Le Conteur moraliste : ou, Le bonheur par la vertu. Contes, Paris, Belin-Leprieur, 1820
  • Le livre des enfants laborieux ; ou, petits tableaux des principales connaissances mises à la portée des enfants : suivis de fables et de petits contes amusans et instructifs, Paris, A. Eymery, 1824
  • Le livre du second âge, dédié aux pères et mères de famille ; contenant, en abrégé, les articles qui suivent: religion, ancien testament, sphère, géographie, troisième race des rois de France, quadrupèdes, mythologie, et des contes, Paris, Lavigne, 1836
  • Le Petit Philippe, ou, l’Émulation excitée par l’amour filial, Paris, Brianchon, 1824
  • Le petit Savinien, ou, Histoire d’un jeune orphelin, Paris, Genets jeune, 1815
  • Le précepteur des enfans, ou Livre du second âge, dédié aux pères et mères de famille; contenant, en abrégé, les articles qui suivant: religion, Ancien Testament, grammaire, sphère, géographie, troisième race des rois de France; quadrupèdes, mythologie, et des contes, Paris, Ledoux et Tenré, 1818
  • Le retour des vendanges ; contes moraux et instructifs à la portée des enfants de différents ages, Paris, Thoisnier-Desplaces, 1830
  • Le réveil de Napoléon; ou, Les destins de la France accomplis, Paris, Delaunay, 1815
  • L’école chrétienne, Paris, Thomine, 1800
  • Les aventures de Télamon ou, Les Athéniens sous la monarchie, Paris, Villet, 1819
  • Les bons petits enfants contes et dialogues pour le jeune âge, Limoges : Ardant, 1882
  • Les deux éducations : ou, Le pouvoir de l’exemple, Paris, Eymery, 1813
  • Les enfants de quinze ans, Paris, Lebailly, 1842
  • Les espiègleries de l’enfance : ou, L’indulgence maternelle. Contes et historiettes propres à être donnés aux enfans de l’âge de six à huit ans, Paris, Nadau, 1824
  • Les fagots de monsieur Croque-Mitaine : contes pour les petits enfants, Paris, Genets, 1821
  • Les récréations d’Eugénie, contes propres à former le cœur et à développer la raison des enfans, Paris, Genets jeune, 1815
  • Lettres d’Octavie, jeune pensionnaire de la maison de Saint-Clair : ou, Essai sur l’éducation des demoiselles, Paris, Villet, 1818
  • Miss Lovely de Macclesfield, ou, Le domino noir, Paris, Mme Ve Lepetit, 1811
  • Mythologie de la jeunesse. Ornée d’un grand nombre de gravures, Paris, Bellavoine 1822
  • Nouvelle mythologie du jeune âge, Paris, Genets Jeune, 1822
  • Palmyre; ou, L’Éducation de l’Expérience, Paris, Parmentier, 1823
  • Parafaragaramus, ou, Croquignole et sa famille : folie dédiée aux écoliers, Paris, Ledoux et Tenré, 1817
  • Polichinelle instituteur : sur le théâtre duquel on voit figurer Mlle. Fanferluche, Rustaud, Mr. Brise-Ménage, & a., & a., Paris, Genets, 1817
  • Récréations instructives et amusantes, ou, Choix d’historiettes morales tirées des ouvrages de Mesdames de Choiseul, de Renneville, Jauffret et al., à l’usage de la jeunesse, Philadelphie : H. Perkins, 1835
  • Stanislas, roi de Pologne, roman historique, suivi d’un abrégé de l’histoire de Pologne et de Lorraine, Paris, C. Villet, 1807
  • Veillées d’hiver, Lyon, Gilbertson et Brun, 1840
  • Vie de Ste Clotilde, reine de France, femme du grand Clovis, suivie d’un Précis mêlé d’anecdotes, concernant les mœurs et coutumes des premiers siècles de la monarchie française, Paris, Villet, 1809

Bibliographie[modifier | modifier le code]