Soko J-21 Jastreb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soko J-21 Jastreb
{{#if:
Image illustrative de l'article Soko J-21 Jastreb

Constructeur Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie SOKO
Rôle Attaque au sol et reconnaissance
Statut Toujours en service
Premier vol mai 1961
Équipage
1
Motorisation
Moteur BMB (Rolls-Royce/Bristol Siddeley) Viper Mk 531 Turbojet
Nombre 1
Type Turboréacteur
Dimensions
SOKO GALEB-JASTREB.png
Envergure 10,56 m
Longueur 10,88 m
Hauteur 3,64 m
Surface alaire 19,43 m2
Masses
Maximale 5 100 kg
Performances
Vitesse maximale 820 km/h
Plafond 12 000 m
Rayon d'action 1 520 km
Armement
Externe 800 kg de charges externes

Le Soko J-21 Jastreb (aussi connu sous le nom J-1 Jastreb) est un avion d'attaque léger yougoslave.Ce monomoteur, monoplace fut conçu par l'Institut technique militaire de Belgrade (Serbe: Vojnotehnički Institut Beograd (VTI)) et fabriqué par SOKO. Dérivé du jet d'entrainement avancé et avion d'attaque léger G-2 Galeb.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Le J-21 Jastreb fut développé en remplacement du Republic F-84 Thunderjet, qui était le chasseur-bombardier à réaction le plus utilisé dans la force aérienne yougoslave jusqu'en 1967. Sur la base du G-2 Galeb, le J-21 Jastreb fut développé en tant que variante monoplace d'attaque au sol, il vola pour la première fois le 19 Juillet 1965.

Le pilote est assis sur un siège éjectable Folland Type 1-B construit sous licence, sous une verrière basculante et dans un cockpit non pressurisé. Les instruments et contrôles sont entièrement conventionnels. Propulsé par un unique moteur Rolls-Royce Viper Mk531 fabriqué sous licence par BWB le Jastreb a une structure conventionnelle en alliage d'aluminium.

L'aile relativement épaisse, tout en limitant les performances, offre de la place pour le carburant et le train d'atterrissage principal rétractable vers l’intérieur. Les jambes de train d'atterrissage et les pneu à relativement faible pression permet au Jastreb d'opérer à partir de piste non préparées.

Comparé au Galeb, le Jastreb a une structure plus rigide, permettant l'emport de plus d'armement, incluant trois mitrailleuses Browning AN/M3 de 12.7 mm (0.5 in) montés dans le nez de l'avion. Le Jastreb peut aussi emporter 800 kg (1,800 lb) de charge externe sur des points d'emport, dont deux intérieurs pour 250 kg (550 lb) de bombes, de lances rocket et de réservoirs additionnels, tandis que six autres pylônes peuvent emporter des rockets VRZ-157 127 mm (5.00 in)

Histoire opérationnelle[modifier | modifier le code]

Le J-21 entra en service dans la force aérienne yougoslave le 31 décembre 1968 et très peu sont encore utilisés.

Première guerre du Congo

Article détaillé : Première guerre du Congo.

D’après certains rapports, la France et la Yougoslavie ont supportés le gouvernement de Mobutu lors de la Première guerre du Congo. Ainsi, la Yougoslavie accepta de livrer trois J-21 et un seul G-2, ainsi que quatre MiG-21PFM, tandis que trois Mi-24 furent achetés en Ukraine. Tout ces appareils étaient basés à Gbadolite et pilotés habituellement par des mercenaires serbes.

À quelques exceptions près, nous ne savon pas exactement ce qui s'est passé avec chacun de ces appareils et comment ils ont été utilisés après leur arrivé au Zaire fin 1996-1997.

Un pilote serbe, Ratko Turčinović, fut tué lorsqu'il fit un passage à très basse altitude avec son J-21 au dessus de Gbadolite. Il accrocha un lampadaire avec son aile. La carcasse de son avion tomba directement sur une colonne de jeunes soldats en parade en tuant des dizaines. L'accident fut plus tard attriué à l'alcoolisme de Turčinović.

Tôt après l'accident, les Serbes furent expulsés de RDC et les Jastreb furent abandonnés aux côtés des Galeb. Les MiG-21 et Mi-24, qui attendaient l'assemblage par des techniciens russes ou ukrainiens, furent aussi abandonnés et sont toujours visibles à Gbadolite (2013).

Bosnie-Herzégovine

Lors de l'incident de Banja Luka, six J-21 Jastreb de l'armée de l'air serbe furent engagés par des F-16 de l'USAF dans le cadre de l'Opération Deny Flight. Les Jastreb furent engagés après avoir violé la zone d'exclusion aérienne mise en place par l'OTAN. L'USAF revendiqua 4 J-21 abattus par les F-16 et les Serbes confirmèrent la perte de cinq avions, le cinquième avion s'étant probablement écrasé lors de la fuite à basse altitude.

Variantes[modifier | modifier le code]

J-21 Jastreb
Avion monoplace d'attaque au sol et de reconnaissance.
BAM-51-Soko J-21 Jastreb.jpg
J-21E Jastreb
Version export du J-1.
RJ-21 Jastreb
Avion monoplace de reconnaissance tactique.
RJ-21E Jastreb
Version export du RJ-1.
NJ-21
Avion d'entrainement avancé biplace et d'attaque léger.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Épaves de J-21 au musée de l'aviation de Belgrade

Drapeau de la Libye Libye

Anciens Opérateurs

 République serbe de Bosnie
  • utilisa 12 J-21 pour l'entrainement et l'attaque au sol
Drapeau de la Libye Libye
 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie République fédérative socialiste de Yougoslavie
 Drapeau du Zaïre Zaïre
 Drapeau de la Zambie Zambie

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Développements liés