So Lonely

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
So Lonely
Single de The Police
extrait de l'album Outlandos d'Amour
Face B No Time This Time
Sortie 1978
Enregistré 1978
Durée 3 minutes 10
Auteur Sting
Producteur Stewart Copeland
Sting
Andy Summers
Label A&M Records

Singles de The Police

Pistes de Outlandos d'Amour

So Lonely est une chanson du groupe The Police sorti d'abord sur l'album Outlandos d'Amour en 1978, puis en single la même année. Il s'agit du troisième extrait de l'album.

Sting a admis que No Woman, No Cry de Bob Marley avait servi de base pour So Lonely. :

« Les gens débattant sur trois accords ne nous intéressaient pas vraiment musicalement. Le reggae a été accepté dans les milieux punk et musicalement plus sophistiqués, et nous pouvions en jouer, donc nous avons dévié dans cette direction. Je veux dire, soyons honnêtes ici, So Lonely a été pompé sans vergogne sur No Woman No Cry de Bob Marley. Même refrain. Ce que nous avons inventé, c'est cet aller-retour entre le thrash punk et le reggae. Ce fut la petite niche que nous avons créée pour nous-mêmes[1]. »

— Sting, Revolver 4/2000[2][3]

Les paroles des couplets furent récyclées par Sting de la chanson Fool in Love de son ancien groupe, Last Exit. Les paroles elles-mêmes, relatant la solitude d'une personne seule après avoir eu le cœur brisé, ont été considérées comme « ironiques » pour un grand public[3]. Sting nia ce fait, disant que « Non, il n'y a aucune d'ironie que ce soit. De l'extérieur, cela peut paraître un peu étrange, d'être entouré par toute cette attention et de ressentir pourtant le pire sentiment de solitude... mais c'est pourtant mon cas. Et puis tout d'un coup, l'attention a disparu une demi-heure plus tard. Vous êtes tellement isolé[4]... »[3]

Ce titre ressortira en 1980.

Il a été repris par Nouvelle vague sur l'album 3.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Traduction libre de « People thrashing out three chords didn't really interest us musically. Reggae was accepted in punk circles and musically more sophisticated, and we could play it, so we veered off in that direction. I mean let's be honest here, 'So Lonely' was unabashedly culled from 'No Woman No Cry' by Bob Marley. Same chorus. What we invented was this thing of going back and forth between thrash punk and reggae. That was the little niche we created for ourselves. ».
  2. Vic Garbarini, « I think if we came back... », Revolver, Rogier van der Gugten,‎ (consulté le 20 janvier 2014)
  3. a, b et c « 'So Lonely' / 'No Time This Time' », sur sting.com
  4. Traduction libre de « No, there's no irony whatsoever. From the outside it might look a bit strange, being surrounded by all this attention and yet experiencing the worst lonely feeling...but I do. And then suddenly the attention is withdrawn a half an hour later. You're so isolated... ».