Every Little Thing She Does Is Magic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Every Little Thing She Does Is Magic

Single par The Police
extrait de l'album Ghost in the Machine
Face A Every Little Thing She Does Is Magic
Face B Flexible Strategies
Sortie 1981
Enregistré Le Studio, Morin-Heights, Québec, Canada, 1981
Durée 4:16
Genre New-wave
Format Enregistrement vinyle (7")
Auteur Sting
Producteur Stewart Copeland
Sting
Andy Summers
Label A&M Records

Singles par The Police

Pistes de Ghost in the Machine

Every Little Thing She Does Is Magic est une chanson du groupe The Police sortie en 1981 sur l'album Ghost in the Machine.

Histoire[modifier | modifier le code]

La chanson, bien que sortie en 1981, a originalement été écrite par Sting en 1976. Une vieille version acoustique enregistrée en 1977, peut être entendue sur l'album Strontium 90: Police Academy du groupe Strontium 90.

La partie du piano a été ajoutée par le claviériste Jean Alain Roussel. On lui doit l'arrangement de ce morceau. Il aurait proposé cet arrangement parce que Sting buttait sur quelques morceaux, notamment celui-ci.

Le vidéo-clip[modifier | modifier le code]

Le vidéo de Every Little Thing She Does Is Magic a été tourné dans le studio de Montserrat pendant l'enregistrement de l'album Ghost in the Machine. Il est divisé en trois parties. La première montre le groupe devant des tables de mixage. Dans la deuxième partie, le groupe est dans la salle d'enregistrement où Sting est vu jouant de la contrebasse. La dernière partie se déroule à l'extérieur du studio devant des habitants de l'île.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Les paroles « Do I have to tell the story Of a thousand rainy days since we first met. Its a big enough umbrella, But its always me that ends up getting wet. » sont aussi les dernières paroles de la chanson Seven days de Sting.

Crédits d'écriture[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]