Skin Alley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Skin Alley
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock progressif
Années actives 19691974
Labels Transatlantic Records, CBS Records
Composition du groupe
Anciens membres Thomas Crimble
Bob James
Krzysztof Henryk Juszkiewicz
Giles « Alvin » Pope
Nick Graham
Tony Knight

Skin Alley est un groupe de rock progressif britannico-américain, originaire du Royaume-Uni. Il existe entre 1969 et 1974, et compte quatre albums studio, Skin Alley (1969), To Pagham and Beyond (1970), Two Quid Deal (1971), et Skin Tight (1973)

Biographie[modifier | modifier le code]

Pendant son existence, le groupe est composé de Thomas Crimble (chant, claviers, basse), Alvin Pope (percussions), Krzysztof-Henryk Juskiewicz (claviers, chant), Bob James (guitare, saxophone, flûte, chant). Engagé auprès de CBS Records, ils réalisent leur premier et éponyme album, un mélange de rock et de jazz, en 1969. La première chanson, Living in Sin, sera incluse dans l'album Fill Your Head with Rock, une compilation des années 1970 de leur label CBS. Peu de temps après, le départ de Thomas Crimble est comblé par Nick Graham, un ancien de Atomic Rooster. En 1970, Skin Alley réalise son album le plus populaire, To Pagham and Beyond, dont est extrait le single Walking in the Park. Crimble part pour jouer au sein de Hawkwind et organise le Glastonbury Festival[1] et est remplacé par Nick Graham (ex-Atomic Rooster.

Remercié par CBS, le groupe remplace Alvin Pope par Tony Knight de Bronx Cheer, avant de signer chez Transatlantic Records pour leurs deux derniers albums. Le premier, Two Quid Deal, est d'excellente qualité. Plus orienté rock, utilisant davantage la flûte, il ne connaît pas le succès qu'il mérite. En mai 1972, Skin Alley apparait sur Giants of Tomorrow, sponsorisé par NME pour le Lincoln Festival[2].

Avant d'éclater en 1973, le groupe compose un dernier album, Skintight, plus commercial, sans l'inspiration et l'audace des précédents[3]. Ces quatre albums sont depuis peu réédités en CD aux États-Unis. Le groupe se sépare par la suite, et Graham connaitra le succès avec ses groupes Alibi et the Humans au début des années 1980[4].

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Skin Alley
  • 1970 : To Pagham and Beyond
  • 1971 : Two Quid Deal
  • 1973 : Skintight

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1970 : Tell Me / Better Be Blind
  • 1972 : You Got Me Danglin' / Skin Valley Serenade
  • 1972 : In the Midnight Hour / Broken Eggs

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Glastonbury - 40 Years On » (consulté le 12 décembre 2010)
  2. John Tobler, NME Rock 'N' Roll Years, Londres, Reed International Books Ltd, , p. 238
  3. (en) « Skin Alley », sur Alexgitlin.com, (consulté le 13 mars 2016).
  4. (en) J. Scott McClintock, « Skin Alley | Biography & History », AllMusic (consulté le 13 mars 2016).