Sirmione

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sirmione
Sirmione
Vue de Sirmione.
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Lombardie Lombardie 
Province Brescia 
Maire
Mandat
Luisa Lavelli (FI)
Depuis 2018
Code postal 25019, 25010
Code ISTAT 017179
Code cadastral I633
Préfixe tel. 030
Démographie
Gentilé Sirmionesi
Population 8 150 hab. (31-12-2010[1])
Densité 241 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 29′ 00″ nord, 10° 37′ 00″ est
Altitude Min. 65 m
Max. 95 m
Superficie 3 387 ha = 33,87 km2
Localisation
Localisation de Sirmione
Localisation dans la province de Brescia.
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Sirmione
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Sirmione
Géolocalisation sur la carte : Lombardie
Voir sur la carte administrative de Lombardie
City locator 14.svg
Sirmione
Liens
Site web site officiel

Sirmione est une commune italienne de la province de Brescia, en région Lombardie. Situé à l'extrémité d'une presqu'île qui s'avance dans le lac de Garde et occupé depuis l'époque romaine, le lieu est de nos jours un centre touristique important.

La commune a acquis une notoriété importante en devant le lieu de villégiature de la cantatrice grecque Maria Callas, avec son mari Giovanni Battista Meneghini, entre 1950 et 1959. En 2010, Sirmione compte 8 150 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hameaux[modifier | modifier le code]

La commune de Sirmione comprend les hameaux suivants : Chiodi I, Chiodi II, Colombare di Sirmione, Fossa Lojera, Lago di Garda, Palazzo et Rovizza.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes de Sirmione sont Castelnuovo del Garda (province de Vérone), Desenzano del Garda, Lazise (province de Vérone), Padenghe sul Garda et Peschiera del Garda (province de Vérone).

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Ier siècle av. J.-C., le poète Catulle (Caius Valerius Catullus) est le premier à chanter les louanges de la presqu'île de Sirmione.

La commune est patronnée par Notre-Dame des Neiges.

Avec arrêté royal du 20 janvier 1930 (n. 53), la commune prend le nom de Sirmione, alors qu'elle auparavant connue sous le nom de Sermione[2].

Économie[modifier | modifier le code]

Événement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Zone archéologique dite Grotte di Catullo (ruine d'une grande villa romaine, antérieure au IIIe siècle). De nos jours, on peut se délasser dans les somptueux restes de la villa balnéaire (que l'on appelle « grottes de Catulle ») où il aimait également venir se détendre. Étendue sur deux hectares, riche en fresques et mosaïques, cette zone archéologique est considérée comme la plus importante d'Italie du Nord.
  • Le Rocca Scaligera (château médiéval du XIIIe siècle), à ne pas confondre avec le château Scaliger de Malcesine.
  • Le parc Maria Callas, en face de la villa où la diva réside dans les années 1950.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1990 1999 Mario Arduino PDS  
1999 2009 Maurizio Ferrari AN  
2009 2018[3] Alessandro Mattinzoli PdL/FI  
2018 en cours Luisa Lavelli[4] FI  
Les données manquantes sont à compléter.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Cette commune sert de cadre à une partie de la série de bande dessinée Victor Sackville (Duel à Sirmione) de Francis Carin et Gabrielle Borile, aux édition Le Lombard.

Le roman Je ne veux jamais l'oublier de Michel Déon se déroule en partie dans cette ville.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Caterina Antonioni, « LombardiaBeniculturali - Comune di Sirmione (1859 - [1971]) » (consulté le ).
  3. Démissionné après avoir été élu conseiller régional.
  4. Vice-maire.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :