Monte Isola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une [[commune <adjF>]] image illustrant italien
image illustrant le monde insulaire image illustrant la Lombardie
Cet article est une ébauche concernant une commune italienne, le monde insulaire et la Lombardie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Monte Isola
Image illustrative de l'article Monte Isola
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Lombardy.svg Lombardie 
Province Brescia 
Maire Fiorello Turla
2014-2019
Code postal 25050
Code ISTAT 017111
Code cadastral F532
Préfixe tel. 030
Démographie
Gentilé montisolani
Population 1 807 hab. (31-12-2010[1])
Densité 141 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 43′ 00″ Nord 10° 05′ 00″ Est / 45.71667, 10.08333
Altitude Min. 275 m – Max. 275 m
Superficie 1 280 ha = 12,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lombardie

Voir sur la carte administrative de Lombardie
City locator 14.svg
Monte Isola

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Monte Isola

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Monte Isola

Monte Isola est une commune italienne située sur l'île du même nom au milieu du lac d’Iseo, dans la province de Brescia en Lombardie.


Géographie[modifier | modifier le code]

Monte Isola est la plus grande île habitée des lacs européens, dans la province de Brescia, en Italie du Nord. Elle possède une population de 1811 habitants qui vivent dans 11 hameaux pittoresques. L'île est riche en oliviers, vignes et bois de châtaigniers.

Monte Isola a rejoint le "club des plus beaux villages d'Italie"[2]. L'île est parsemée de panneaux photographiques montrant la flore et la faune de l'île ainsi que des vues aériennes du territoire qui montrent la beauté de l'île.

Le sanctuaire de la Madonna della Ceriola se trouve sur le point culminant de l'île, à 600 mètres d'altitude[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les différents hameaux de l'île abritent plusieurs églises sacrées construites entre 1400 et 1600, riches en fresques, statues et autels créés par des artistes importants de cette époque.

George Sand serait venue à Monte Isola deux fois, avec Alfred de Musset et Frédéric Chopin[3]. Elle mentionne l'île dans son roman Lucrezia Floriani : « Le petit lac d'Iseo n'a rien de grandiose dans son aspect, et ses abords sont doux et frais comme une églogue de Virgile. ».

Économie[modifier | modifier le code]

Plusieurs carrières et mines ont été exploitées sur l'île, comme en témoignent certaines parties des flancs de la montagne[3].

On a fabriqué des filets de pêche de façon artisanale sur l'île pendant plus de 600 ans[3]. L'usine de filets de pêche a été reprise dans les années 70 par la société La Rete, dans le village de Siviano. La société a diversifié sa production, car les filets de pêche sont désormais synthétiques et produits majoritairement en Chine ou en Inde ; la société est ainsi devenue le premier fabricant européen de filets de sport pour le football, le volley-ball, ou le tennis, et fabrique aussi gilets de sécurité et hamacs[3]. L'île comporte un petit musée sur les filets de pêche artisanaux.

À Carzano, deux chantiers navals fabriquent encore des bateaux en bois d'acajou, pour la navigation lacustre ou maritime, en suivant une tradition vieille de 350 ans[3].

Du salami et de l'huile d'olive sont également produits sur l'île[3].


Transports[modifier | modifier le code]

Monte Isola est une ville sans voitures[3]. L'île peut être parcourue à pied ou à vélo le long des sentiers côtiers ou par bateau entre les îles. Il est possible de louer des vélos sur l'île ou d'utiliser les bus locaux pour explorer l'île. Les deux roues motorisés sont également autorisés seulement pour les habitants ; leur circulation près de la promenade entre Peschiera Maraglio et Sensole est interdite les dimanches[3].


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2004 2009 Angelo Colosio Liste civique  
2009 2014 Giuseppe Ziliani Liste civique  
2014 en cours Fiorello Turla centre-gauche  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Peschiera Maraglio

Carzano, Cure, Masse, Menzino, Novale, Olzano, Peschiera Maraglio, Sensole, Senzano, Sinchignano, Siviano

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Iseo, Marone, Parzanica, Sale Marasino, Sulzano, Tavernola Bergamasca

Musée[modifier | modifier le code]

Depuis l'Antiquité, on tisse des filets de pêche à Monte Isola. Des modèles anciens et des métiers ancestraux sont exposés au musée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. (en) Monte Isola (Italy) sur le site de la Commission européenne
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i Etienne Brouillard, Îles de rêve sans voitures : 34 îles en Europe et 10 îles en France, Hachette Tourisme, , 192 p. (ISBN 978-2-01-244069-2)

Voir aussi[modifier | modifier le code]