Notre-Dame des Neiges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La fondation de la basilique Sainte-Marie-Majeure de Masolino da Panicale.

Notre-Dame-des-Neiges est l'un des vocables avec lesquels est invoquée la Vierge Marie. On l'emploie lorsqu'il s'agit d'un établissement ou d'un objet. En faveur de la Sainte Vierge, on écrit normalement sans trait d'union[1].

Origine de la désignation[modifier | modifier le code]

Ce vocable a son origine dans un miracle survenu à Rome au Ve siècle à l'occasion de la fondation de la basilique Sainte-Marie-Majeure. Le matin du , le mont Esquilin s'est trouvé couvert de blancheur par du givre ou de la neige. C'était, sinon un miracle, du moins un signe extraordinaire en plein été. Cette circonstance décida le pape Libère à placer sur cette colline le sanctuaire qu'il avait décidé d'édifier en l'honneur de la Mère de Dieu. C'est pourquoi la basilique Sainte-Marie-Majeure est souvent appelée « la basilique libérienne ». Cette église fut parée par le pape Sixte III (432-440) d'une mosaïque monumentale destinée à illustrer la doctrine de l'Église à propos de la Vierge Marie proclamée « Mère de Dieu » en 431 par le concile d'Éphèse. Elle est symboliquement l'Arc triomphal de Sainte-Marie-Majeure. La commémoration du signe de Notre-Dame des Neiges s'inscrit dans la doctrine et la dévotion de l'Église catholique à l'égard de Marie, Mère de Dieu.

Plus tard, l'Église d'Orient institue une fête de la Transfiguration du Sauveur et la place le 6 août, c'est-à-dire quarante jours avant la fête de l'Exaltation de la Croix, le 14 septembre. Cette fête se trouve liée à celle de la commémoration du signe de Notre-Dame des Neiges.

Célébration[modifier | modifier le code]

Liturgiquement, dans l'Église catholique latine, Notre-Dame des Neiges est célébrée le 5 août.

Patronage[modifier | modifier le code]

La ville de Nuoro en Sardaigne est placée sous le patronage de cette fête.

Le roi déchu Michel Ier de Portugal se maria tardivement et prénomma sa fille aînée Marie des Neiges.

Dédicaces[modifier | modifier le code]

Le vocable servit ensuite à la dédicace de nombreuses églises.

Au Drapeau du Canada Canada (Drapeau du Québec Québec)
En Drapeau de la France France
En Drapeau de l'Inde Inde
En Drapeau de l'Italie Italie
En Drapeau de la Tchéquie République tchèque
En Serbie
En Drapeau de la Suisse Suisse
En Drapeau de l'Espagne Espagne
  • La chapelle Notre-Dame des Neiges à Torrox, près de Malaga, en Andalousie.
  • La cathédrale de Notre-Dame des Neiges à Ibiza, Ibiza, Îles Baléares.
En Drapeau de la Belgique Belgique
Au Drapeau du Portugal Portugal
  • La chapelle Notre-Dame des Neiges (Nossa Senhora das Neves en portugais) à Rio de Moinhos (Esposende)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dom Robert Le Gall, Dictionnaire de liturgie [1]
  2. Famille Missionnaire de Notre-Dame, « La dévotion à Notre-Dame des Neiges », sur fmnd.org (consulté le )
  3. www.paca.culture.gouv.fr