Sinornithoides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sinornithoides youngi

Sinornithoides
Description de cette image, également commentée ci-après
Dessin de Sinornithoides youngi.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Famille  Troodontidae

Genre

 Sinornithoides
Russell & Dong, 1993

Nom binominal

 Sinornithoides youngi
Russell & Dong, 1993

Sinornithoides (signifiant « forme d'oiseau chinois ») est un genre éteint de petits dinosaures théropodes découvert dans le bassin d'Ordos dans le Crétacé inférieur de Mongolie-Intérieure[1].

L'espèce type, et seule espèce, Sinornithoides youngi, est nommée et décrite par Dale Russell et Dong Zhiming en 1993-1994[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom générique est tiré du latin Sinae (« chinois ») et du grec ὄρνις, ornis (« oiseau ») et ειδής, eides, un suffixe signifiant « semblable à »[2]. Le nom spécifique est donné en l'honneur de Yang Zhongjian[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Reconstruction du squelette.

En 1988, une expédition sino-canadienne découvre les restes d'un petit théropode dans une strate de la formation géologique de Ejinhoro (en), près de Huamuxiao, dans le bassin d'Ordos, en Mongolie-intérieure.

Description[modifier | modifier le code]

L'holotype, IVPP V9612, est constitué d'un squelette presque entier retrouvé dans une position semblable à celui du Mei, c'est-à-dire avec son museau situé sous sa main gauche. Il appartiendrait à un spécimen juvénile[3].

Sa taille est estimée à environ 1,10 mètre de longueur pour une masse d'environ 2,50 kilogrammes[4]. Il se nourrissait possiblement d'invertébrés et d'autres petites proies.

Classification[modifier | modifier le code]

En 1994, Sinornithoides est associé aux Troodontidae, dont il est l'un des représentants les plus complets retrouvés[2].

Le cladogramme suivant est tiré d'une analyse des restes effectuée par Turner, Makovicky et Norell en 2012[5] :

Paraves

Epidexipteryx




Avialae


Deinonychosauria

Dromaeosauridae


Troodontidae


Anchiornis



Xiaotingia




Jinfengopteryginae

IGM 100/1323




IGM 100/1126



Jinfengopteryx







Mei




Sinovenator



Xixiasaurus






IGM 100/44




Byronosaurus




Sinornithoides




Troodon




Saurornithoides



Zanabazar













Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) P. C. Sereno, New Perspectives on Horned Dinosaurs, Indiana, Bloomington, , « Taxonomy, cranial morphology, and relationships of parrot-beaked dinosaurs (Ceratopsia: Psittacosaurus) », p. 21-58
  2. a b c et d (en) D. Russell et Z. Dong, « A nearly complete skeleton of a new troodontid dinosaur from the Early Cretaceous of the Ordos Basin, Inner Mongolia, People's Republic of China », Canadian Journal of Earth Sciences, vol. 30,‎ , p. 2163-2173
  3. (en) P. Currie et Z. Dong, « New information on Cretaceous troodontids from the People's Republic of China », Canadian Journal of Earth Sciences, vol. 38,‎ , p. 1753–1766 (DOI 10.1139/cjes-38-12-1753)
  4. (en) G. S. Paul, The Princeton Field Guide to Dinosaurs, Princeton University Press, p. 139
  5. DOI:10.1206/748.1
    Cette citation sera générée dans quelques minutes. Vous pouvez sauter la queue ou la compléter à la main
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Sinornithoides » (voir la liste des auteurs).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]